Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19.12.2018

Musiques royales

En ce vendredi 30 novembre 2018, nous avons eu le privilège d’assister, dans le magnifique théâtre royal du château de Versailles, à deux superbes opéras du Grand siècle aux musiques somptueuses :

Actéon de Marc Antoine Charpentier et Pygmalion de Jean-Philippe Rameau

Les deux exécutés par l’ Opéra atelier Toronto (canadien créé en 1980 et fidèle hôte de l’opéra Royal depuis sa réouverture en 2009), sous la direction du chef David Fallis, avec un ensemble de musiciens, de chanteurs, de danseurs éblouissants, un chœur français-remarquable et des costumes et décors à l’unisson.

paris,concert,versaillesOn se souvient que le thème d’Actéon est celui d’un roi grec, grand chasseur devant l’éternel, qui surprend la déesse Diane à son bain… sacrilège ! Pour le punir, la déesse Junon le condamne à être transformé en cerf pour être ensuite dévoré… par les chiens. Horreur ! Tout cela pour avoir vu les fesses de Diane…

paris,concert,versailles

Par contre le thème de Pygmalion est autrement réjouissant : le sculpteur éponyme réalise une merveilleuse statue en ivoire d’une jeune femme dont il devient éperdument amoureux. Puis la statue devient humaine, par la grâce d’Aphrodite, et tombe dans les bras de son créateur. La légende dit qu’il ont eu deux enfants.

Le tout sur une musique endiablée et festive à la gloire de l’amour et un final étourdissant sur fond d’un gigantesque cœur rouge carmin avec explosion de cotillons dans la salle : ce fut Noël avant l’heure !

Le programme de l’opéra Royal de Versailles pour la fin de l’année 2018 et pour l’année 2019 est extrêmement riche et tentateur. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à faire le voyage de Versailles.

Jacques et Nicole

18.12.2018

Les feuilles mortes

paris

Autrefois on chantait "les feuilles mortes se ramassent à la pelle". Mais les hommes ont toujours cherché à améliorer leur tâche, les conditions de travail.

De nos jours, avez-vous remarqué le manège du véhicule "ramasseur de feuilles" ?

C’est unique, c’est génial, ultra moderne, sauf très bruyant ! Efficace ? Il est muni à l’avant de 2 roues balayettes qui tournent horizontalement tout en avançant, enrobent les feuilles au sol qui sont avalées.
C’est bien pour les caniveaux, mais sur les trottoirs couverts d’une épaisse couche de feuilles de tilleuls, c’est autre chose.

Regrettant de ne pouvoir filmer la scène, attirée par un fort bruit de moteur ronronnant, sifflements mêlés, voici ce à quoi tôt le matin j’ai observé, interloquée, et qui me fit quand même rigoler.

Sur une quinzaine de mètres la machine ramasse lentement sur sa propre largeur, mais subitement en dessous voilà que cela bouchonne. Alors un employé à l’aide de son beau balai vert, dégage le bouchon formé, pendant que le véhicule fait du vent à l’arrière, donc les feuilles restantes de chaque côté de son tracé, s’envolent au large en tourbillonnant.

Un autre employé dans le bruit d’un souffleur reconstitue un tas allongé, pendant que la machine fait marche arrière tout en dégageant son air chahuteur pour la plus grande joie des feuilles qui s’étalent !

Subitement la machine décide de faire demi-tour sur la chaussée, avant de repasser au même endroit en sens contraire, en vue d’un nettoyage voulant finaliser le travail du souffleur.

J’t’en fiche ! Oui elle avale un peu, mais les balayettes sont trop étroites, les feuilles s’échappent et l’engin ventile toujours la végétation restante à l’arrière et sur les côtés. Et ce manège recommence une seconde fois. Beaucoup de manœuvres pour un résultat médiocre !

L’employé appuyé sur son balai observe le résultat et semble désespéré.

Les passants médusés ne peuvent s’empêcher de regarder ce cirque, je pense avec un sourire narquois. Tout à coup, alors que le sol est encore jonché d’une multitude de feuilles éparpillées, envoyées jusque dans la rue adjacente, l’engin quitte les lieux. Est-il parti vider son ventre ? Va-t-il revenir ? Non...

Ouf ! Enfin le calme est de retour. C’est surtout cela que les riverains ont gagné, car 48 heures après, le trottoir est à nouveau à nettoyer.

Conclusion : démonstration que cette invention coûteuse est loin d’être parfaite et ne remplace pas le bon balai et la pelle !

Ah ! Oui ! Les employés municipaux sont plus cool... Et je retrouve là "Les Chevaliers du Fiel" !

Ninette

17.12.2018

À vous de jouer ? (n°540"

paris,à vous de jouerQuel est l'autre nom du "fruit du dragon" ?

  • Le tamarin
  • La pitaya
  • Le longane

 

 

Réponse lundi 7 janvier 2019

Réponse "à vous de jouer n°539 (Diagosudoku n°2)"

 Solution diagosudoku n°2

14.12.2018

Expo "Mucha"

Le Musée du Luxembourg présente jusqu'au 27 Janvier les œuvres de Mucha. Peintre affichiste, interprète de l'art nouveau fin 19eme début 20eme, il est devenu célèbre en créant ses affiches pour Sarah Bernhardt. Surtout connu en présentant des jeunes femmes dénudées, au regard innocent, aux lignes sinueuses et sensuelles, dans des teintes pastels. Elles sont entourées de motifs où la nature explose sous divers thèmes dont les saisons les fleurs ainsi les arts.

Il réalisa aussi des affiches pour Moët et Chandon, Job, des décors de menus, de cartes postales, couvertures de magazines, documents décoratifs, ainsi que des affiches pour théâtres et salons.

Cette expo nous plonge dans un bain de fraîcheur de rêverie et de légèreté.

Annick D

13.12.2018

Concert "Un Noël à Vienne"

Je vous invite à venir nous écouter à l’Église St-Antoine des quinze-vingt dimanche 16 décembre à 16h où nous aurons le plaisir d'interpréter des œuvres de Mozart, noëls populaires.

Plus de détail c'est ICI

Entrée libre.

Estelle

 

12.12.2018

Expo "L’Armistice"

Si vous voulez scruter tout à votre aise un document hors du commun qui une fois signé rendit fous de joie des millions d’êtres humains, précipitez-vous sans tarder (avant le 22 janvier 2019) au château de Vincennes, Pavillon du Roi.

Il est très rare que ce document, à savoir, la convention originale d’armistice sur laquelle les représentants des Alliés et de l’Allemagne ont apposé leur signature le 11 novembre 1918 à 5 h du matin sorte du lieu où il a pieusement été entreposé.

Profitez de cette occasion ; lundi 13h/7h , du mardi au jeudi 9h/17h, vendredi 9h/16h , samedi 9h30/15h
Fermé les dimanches et jours fériés ( je me suis “cassé le nez” le jour de la Toussaint)
Fermeture annuelle, du 24 décembre 2018 au 1er janvier 2019 inclus.
Autre information : c’est gratuit !

Jean-Paul

11.12.2018

Discussion "La Der des Ders"

Je n’ai pas la prétention de faire le rapport de cette période, bien compliquée, seulement quelques notes.

En ce 10 novembre, il nous a été développé tous les évènements écoulés depuis une partie des causes de ce conflit, l’évolution mondiale, le désastre général de ces années de combats, la position des alliés, la naissance de la République d’Allemagne, puis le recul de l’armée allemande et enfin la signature de la "convention de l’armistice".

paris,1914Bien des détails précis donnés avec l’apport de documents officiels comme, l’affiche de la "mobilisation des français", des premières pages de la presse "Le matin", "Le figaro", "La Métropole" appuyés par nos photocopies permettant la comparaison entre l’Europe de 1914 et celle de 1923 bien plus morcelée, le wagon de Rethondes où fut signé la "convention de l’armistice" et ce document exceptionnel (conservé et exposé pour ce centenaire au château de Vincennes, jusqu’au mois de janvier 2019), aussi le clairon qui sonna l’arrêt des combats, avant que toutes les cloches du pays ne retentissent joyeusement.

Tout ceci avant de revivre au maximum les évènements échelonnés durant ces nombreuses années de malheur, où beaucoup de pays se sont impliqués, faisant des millions de morts, soldats et civils, millions de blessés, des "gueules cassées", des amputés, des aveugles tous dus aux éclats d’obus....

Mais vous avez peut-être vu de nombreux reportages télévisés relatant ceci et également le retour des survivants, durant ces dernières semaines précédant le 11 novembre.

De plus, si vous avez suivi la belle commémoration émouvante, exceptionnelle, à Paris retransmise en direct, si bien commentée, agrémentée de témoignages, de récits plus ou moins connus, (jusqu’à voir passer en ombre le fameux clairon) alors vous aurez constaté que vous aviez été bien informés la veille, par cette conférence offerte à laquelle vous aviez assisté.

Il fallait bien sûr, être resté scotché devant l’écran pour réentendre précisément les actions, les comportements, les décisions des chefs d’armée, des hommes d’état, les conséquences, la survie des combattants, et puis cette libération, certes provisoire pour 36 jours, car il a fallu que cet accord soit reconduit par 3 fois.

Mais la guerre a continué plus à l’Est jusque dans les années 20 et malheureusement une revanche allemande mijotait...

Grâce au petit écran, on a remarqué qu’en ce 11 novembre 2018 bien d’autres nations se sont unies dans le souvenir et l’espoir d’une paix solide.

Ninette

10.12.2018

À vous de jouer n°539 "Diagosudoku n°2"

Remplissez les cases vides avec des lettres en veillant toujours à ce qu'une même lettre ne figure qu'une seule fois par colonne, une seule fois par ligne, et une seule fois par carré de neuf cases, vous pourrez lire dans la diagonale grise le nom d'un animal.

Diagosudoku n°2 à imprimer

 

 

 

 

Réponse lundi prochain

 

Réponse à à vous de jouer n°538"

La République Batave est l'ancien nom de la Hollande ?