Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.04.2020

Concert 2020 Tonalités Vincennes "Les 4 éléments"

Pour vous distraire et vous évader de la réalité du quotidien pendant 1h15, je vous propose de voir le concert de la chorale où je chante. Concert qui a eu lieu avant le confinement https://www.youtube.com/watch?v=lOkJmRplcUM

J'ai hâte de vous retrouver.

Nico

 

08.04.2020

Lire "Dictionnaire amoureux des Monarchies"

paris,livreJean des Cars s’est illustré comme historien des grandes dynasties Romanov, Habsbourg, Windsor, Wittelsbach...) et de ses illustres représentants (Nicolas II , François Joseph et Sissi, Elisabeth II, Louis II de Bavière...)
 
Il est donc bien placé pour nous concocter ce ”Dictionnaire amoureux des Monarchies”. Il s’y intéresse également à des coutumes et fêtes populaires  la galette des Rois, la Foire du Trône...) sans oublier quelques écrivains (Chateaubriand, Stéphan Sweig...) et peintres (Winterhalter, Dali...) proches des monarques.
 
Dans cet ouvrage les thèmes sont variés et la lecture instructive incitant à approfondir plus tard ses connaissances sur le sujet abordé.
 
Jean-Paul

01.04.2020

Souvenirs de mi-mars 2020

Je vais vous conter, hélas
Votre vécu de mars
Mais si peu banal
Qu’il restera dans les annales !
À cause de ce foutu virus
Toutes nos activités sont annulées,
Et cette nouvelle vie en plus
Qui nous est imposée,
Offre certaines particularités
Plus d’effusions d’amitié
Les contacts déconseillés.
Portant au supermarché
On est  loin d’être isolés.
Dieu que de nombreux
Clients font la queue !
D’une longueur impressionnante
Sur le trottoir, débordante
Avec un grand espace respecté
Avant de pouvoir entrer
Un par un, résignés.
 
Le calme est surprenant
Sans même converser,
Chacun patiemment attend
De pouvoir avancer
De quelques pas simplement,
Alors que les livreurs à pied
Se dépêchent, chargés
De caisses à déposer.
 
L’agitation on la trouve évidemment
Bien sûr, inexorablement,
Sur la voie réservée
Où défilent en quantité
Des rouleurs de tous types
Surtout pas en sens unique !
La discipline ici est inconnue
Et j’en frémis bien entendu !
 
On va rester cloîtrés, enfermés
Sauf si on rempli un papier
Pour toute sortie obligatoire
Alors autorisée, est-ce provisoire ?
À la loi faut se plier dorénavant
Mais pour combien de temps ?
Alors quand j’ai eu envie d’écrire
Les infos venaient de le dire.
À l’heure où ceci vous lirez
Vous aurez subi la réalité.
 
Cela me rappelle notamment
Les difficiles moments
Connus dans l’enfance
Le manque, en France
L’attente devant le magasin
Les rayons vides de pain !
Mais tous ces gens n’ont pas mon âge
Ni en mémoire, cette image ?
Pourtant la psychose fait son chemin
Voilà pourquoi ils font le plein !
Les sacs débordent d’achats
Portés sur le dos, l’épaule, dans les bras
Tout ceci par un seul barbu
Qui très vite, n’en pouvait plus !
Cette folie douce me fit sourire
A-t-il beaucoup de bouches à nourrir ?
Il est certain que pour beaucoup
La table est plus chargée, du coup !
 
Alors tout s’explique
Et c’est ce qui implique
Ce fort engouement
Pour le ravitaillement,
Devenu principale distraction
En ce temps de restriction
De toutes sortes d’évasions.
Ne restent que celles de la maison
Ménage, cuisine, rangements, informations
Heureusement il y a la télévision,
Bien que le sujet souvent revienne
Il y a la lecture, tout de même !
Quelques jeux même solitaires
Gym, sont également salutaires.
Les messages électroniques,
Les conversations téléphoniques
Pour supporter le confinement
Peut-on vivre autrement ?
Mais on finira par venir à bout
De ce virus qui chamboule tout !
 
Puis sont venus les applaudissements
Pour tous ceux qui présents
Aident à survivre : les soignants,
Agriculteurs, transporteurs, commerçants
Et j’en passe, c’est une erreur !
Mais le soir aux fenêtres
Il faut bien le reconnaître
C’est un vrai petit bonheur,
On partage bravos, cris, tapage
Rendons leur hommage
Surtout n’hésitons pas
Avant de les prendre dans nos bras
Vous verrez, on le fera !
 
Ninette

27.03.2020

Courage les amis

Coronavirus
Est arrivé, en plus,
Joue au plus fort
Jette un sort.
 
Allongé sur le lit,
Au boulot ou la nuit
Il est toujours là
Devant et derrière soi.
 
Quand partira-t-il ?
Disparaitra-t-il des villes ?
Prendra-t-il le métro
Voiture, vélo, moto ?
 
Rentrer à la maison
Sans se poser de questions
Regarder le journal à la télé
Pour s’ informer.
 
Tout s’arrête
On n’est plus à la fête,
Sauver la mise
Jamais de bises.
 
De cet évènement
Maintenant  le confinement,
Une nouvelle vie
On gagnera le pari.
 
Courage les amis !
 
Jean- Yves

25.03.2020

Lire "Dictionnaire amoureux du Général"

paris,livreDans le cadre du cinquantenaire de sa  disparition (novembre 1970) et des 130 ans de sa naissance à Lille (novembre 1890) je ne saurai assez vous recommander d’actualiser vos connaissances sur le “Grand Charles” par la lecture du “Dictionnaire amoureux du Général” où un Denis Tillinac inspiré et lyrique vous fait mieux découvrir ou redécouvrir avec le  De Gaulle intime, celui de l’Histoire entouré de personnages emblématiques de l’aventure de la France Libre qu’il s’agit de ne pas oublier certains connus tels Félix Eboué, Jean Moulin, Leclerc de Hauteclocque, André Malraux, Thierry d’Argenlieu, le général Catroux.... D’autres moins, voire inconnus Henri Fertet, Elisabeth de Miribel....
 
Un livre que vous n’oublierez pas.

Jean-Paul

20.03.2020

Lire "L’Affaire Dreyfus. Vérités et légendes"

Même le lecteur qui croit connaître l’Affaire Dreyfus du nom de cet officier juif alsacien accusé d’espionnage au profit de l’Allemagne, trouvera avec certitude dans ce livre d’Alain Pagès (spécialiste de l’œuvre d’Émile Zola) des informations qu’il ne connaissait pas entièrement.
 
Il y trouvera des indications sur le soi-disant syndicat juif, sur l’évolution de l’antisémitisme et sur la montée de la notion d’intellectuels.
 
Il y constatera la montée en puissance de la presse et les cotés feuilleton de l’Affaire (épisode de la dame voilée)
 
Un livre indispensable à tout lecteur voulant approfondir les moindres évolutions de cette Affaire qui divisa la France.
 
Jean-Paul

12.03.2020

Lire "Le corps de la reine de Stanis Perez"

Corps_Reine_Stanis_Perez.jpgLes livres d’Histoire traditionnels fourmillent d’informations sur le corps du roi. Peu s’intéressent au corps de la reine, à part son rôle, bien entendu essentiel, dans l’enfantement qui permettait à la dynastie royale de continuer, ou non, à régner.

Cet ouvrage permet d’avoir une autre vision de notre Histoire et de mettre en valeur l’importance de la reine dans le couple.

Le lecteur y côtoie la grande Histoire et la petite. Il est le spectateur de l’inquiétude devant la stérilité (les pèlerinages recommandés, les opérations ou remèdes suggérés) ou la disparition des héritiers présomptifs.

C’est une autre approche de l’Histoire qui nous est proposée. Elle mérite votre attention.

Jean-Paul

06.03.2020

Film " De Gaulle"

Si vous voulez mieux connaître le De Gaulle intime, n’hésitez pas allez voir ce film. Si vous voulez mieux connaître la débâcle de juin 40 n’hésitez pas, allez voir ce film. Si vous voulez assister à l’acte de naissance de la France Libre, allez voir ce film.

Je m’arrête là, je pourrai vous donner bien d’autres raisons d’aller admirer Lambert Wilson qui campe un De Gaulle ressemblant et Isabelle Carré donnant à Yvonne De Gaulle toute sa dimension.

Gardez un regard attendri pour Anne leur petite fille trisomique.
 
Un film à ne pas rater.
 
Jean-Paul

03.03.2020

Film "Mine de rien"

paris,cinémaUn film qui “ne paie pas de mine” mais qui démontre tout l’attachement et l’émotion ressentie face à la suppression  du lieu de travail occupé par des vies entières et qui doit être détruit, occasionnant le chômage.
 
Les victimes veulent sauver le site à tout prix. Un combat enveloppé  par divers problèmes familiaux et l’affrontement d’une solide maire déterminée à servir la loi.
 
On passe un bon moment et on a envie de voir ce que va devenir cette mine.
                      
Ninette

28.02.2020

Film "L’appel de la forêt"

En cette période tourmentée dans divers domaines vous pouvez vous évader avec Buck.

Un film touchant, en oubliant la technicité extraordinaire , tellement réelle à s’y méprendre, que vous aurez envie de caresser ce chien  et suivrez son histoire “ si humaine” avec émotion, j’en suis certaine.
Une belle réussite  pour tout public.
        
Ninette