Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vos sorties

  • Film " Tout s'est bien passé"

    Ce film aborde la fin de vie. Avoir le choix de quitter cette vie sans intérêt, refuser la souffrance, la dépendance, partir en paix. Par quel moyen ? Demander de l'aide à un proche. Non, il y a la loi, le corps médical décide pour vous,  pense pour vous, ne vous écoute pas. Les proches souffrent aussi, se sentent coupables.
     
    Comme nous décidons de notre chemin de vie, nous devrions choisir en toute conscience le jour où nous voulons l'arrêter.
     
    Très bon film portant à réflexion.
     
    Annick D
     

  • Film "OSS 117 alerte rouge en Afrique"

    paris,filmNe comprenant rien de rien aux films d’espionnage, mauvais public en matière de comédies populaires, j’allais voir ce film à reculons. 2 heures à perdre et le temps se prêtait à l’abri des salles obscures.
    Bien qu’ayant beaucoup apprécié le 1er OSS 117 pour son côté novateur de traiter James Bond avec dérision, je craignais un…. Flop !
     
    Pas du tout !!! Je me suis marrée du début à la fin et les spectateurs riaient à gorge déployée. Belle communion cinématographique devant écran.
    Chaque séquence est drôle, enjouée, Jean Dujardin est irrésistible, et son jeune équipier Pierre Miney formidable.
    Ce film à l’humour caustique, dont l’histoire est plantée en 1981, est rempli de clins d’œil intemporels et actuels avec astuce (politique correcte, idées reçues de tout ordre, me-too, nouvelles technologies….). Une critique de la société humaine montrée avec une drôlerie intelligente.

     Les zygomatiques bien détendus, je ne peux que vous encourager, Amis Avermois, à aller voir ce film de Nicolas Bedos, réalisé et joué avec maestria.

    Bonne séance Laughing Laughing Laughing

     Martine C

  • Film "True mothers"

    True_mothers.jpgDélicatesse,  finesse, sensibilité et pudeur de la culture japonaise sont, à mon sens, concentrées dans cet émouvant film TRUE MOTHERS de Naomi Kaqase.  

    Il traite à la fois l’infertilité d’un couple en mal d’enfant, la grossesse des mineures et la légitimité de la parenté avec la plus grande des bienveillances. Sans pathos.

    Nous palpitons avec les personnages, et la beauté des plans de la nature et des visages est magnifique.

    Seul bémol, le dernier tiers du film m’a semblé tirer en longueur, mais la fin est puissante.

    Très beau film.

    Martine C 

  • Souvenir de Samaritaine

    Vous souvenez-vous de ce slogan : « On trouve tout à La Samaritaine ! » ?

    C’était vrai, on y trouvait tout, même ce qu’on n’y cherchait pas ! Du petit clou, au petit truc pour le Toutou, de la quincaillerie à la photographie, du fruit exotique, tout juste débarqué à Paris, aux services de table pour le savourer….

    Lire la suite

  • Film "Nomadland"

    Film réalisé par Chloé Zhao qui a obtenu aux Oscar 2021 les statuettes de meilleur film, de meilleure mise en scène et de meilleure actrice pour Frances McDormand.

    Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain.

    Aux USA la vie sociale des américains est différente de la France.

    Lorsqu'une société (une firme) ferme ses portes pour raisons économiques, les employés(es) de l'usine n'ont aucune sécurité de l'emploi, couverture sociale, droits de chômage comme en France, allocations logement etc...

    Les américains sont un peuple de pionniers.

    Ils n'hésitent pas à tout redémarrer une nouvelle vie, dans d'autres contrées de leur état.

    Ces américains sexagénaires se retrouvent dans des campings,  partagent le  même travail  à la chaîne chez "Amazon" pour une période déterminée, acceptent toutes sortes de jobs sans rechigner devant le dur labeur.

    Le soir à la veillée autour d'un feu de camp chacun peut parler de son vécu.

    Une entraide s'installe entre eux.

    Ils sillonnent le pays avec leurs véhicules américain sur les vastes étendues de l'Ouest américain.

    Pernn essaie bien se vouloir retrouver une vie sédentaire mais avant tout ce qu'elle cherche c'est cette forme de liberté allant de ville en ville.

    C'est là son nouveau bonheur malgré les embuches de la vie !

    JoëlP

    Horaires des séances

  • Randonnée au bois de Vincennes

    Une randonnée nous a été proposée par Michel, de nombreux adhérents se sont inscrits. Etant  donné le nombre de participants à ne pas dépasser et de satisfaire le souhait de tous les inscrits, deux groupes de dix se sont donc constitués sur deux jours différents, ce qui est très bien afin que chacun suive son rythme. 

    Partant de la Porte Dorée, nous avons avancé d’un pas alerte vers le bois. Ce petit groupe, bon pied bon œil, nous a permis d’échanger entre nous. Les langues étaient aussi actives que les jambes, ce qui ne nous empêchait pas d’apprécier la fraicheur ombragée sous les arbres.  Les activités proposées par Arvem sont si variées, que bon nombre d’adhérents ne se connaissent pas, on se croise parfois tout en retenant quelques prénoms. Nous avons donc saisi l’opportunité de cette rencontre pour faire plus ample  connaissance.

    Nous avions tant besoin de nature, nous avons été tant privés de contact sensoriel, la diversité des arbres éveillait le besoin de les toucher, les caresser, de connaitre le nom de chacun, c’était du vivant à la contagion bénéfique.

    Serpentant les allées, longeant le petit ruisseau, certains ont découvert une partie inconnue du bois. Après avoir traversé l’Arborétum, nous avons rejoint l’école du Breuil aux massifs très variés, riches de plantes inconnues. Un temps de pause d’une heure pour piqueniquer fût le bienvenu, un vaste espace vert s’offrant à nous.  

    paris,rando©2021 by Jeanet
    (Plus de photos cliquez sur l'image)

    Continuant vers le Jardin d’agronomie tropicale, nous nous sommes arrêtés devant différents vestiges de l’exposition coloniale, certains sont toujours partiellement debout, d’autres sont plus délabrés, seul reste le souvenir.

    Plus loin, le restaurant  de la Porte Jaune rénové, désormais nommé « Rosa Bonheur «,  nous dévoilait sa nouvelle jeunesse, nous incitant prochainement à entrer afin d’envisager des après-midi ou des soirées festives. La fatigue se faisant sentir, nous nous sommes séparés satisfaits de cette évasion. Certains sont rentrés en bus, les plus braves ont continué à pied jusqu’à la Porte Dorée.

    Belle journée, belle ballade pour repartir d’un bon pied vers cet été tant attendu, si Michel le veut bien.

    Annick D

  • Rando et papotage en anglais au bois de Vincennes

    Notre rando de mercredi a été une joyeuse journée en pleine nature bien que à Paris.

    Nous avons marché près de 10 km, Michel nous a mené comme un chef comme d'hab, avons pic-niqué à l'école botanique et pour ce qui me concerne j'y ai découvert des tas de choses, notamment l'arboretum, des vestiges de l'exposition de 1907 (impressionnants !)....

    Arboretum_Vincennes_033Web.jpg

    ©2021 by MartineC

    Nous avons fait des rencontres surprenantes : une jardinière paysagiste passionnée par son métier, une employée municipale à vélo, chargée d'un gros bouquet de cresson, nous ventant les bienfaits du cresson, notamment pour... les cheveux !

    Vu plein des parterres de fleurs multicolores,  un couple de cygnes avec ses 3 oisillons, profité du chant des oiseaux et même du soleil.

    Nous avons été euuummmhhh...  5/10 en papotage anglais EmojiEmojiEmoji.
    Avions bien commencé pourtant mais au bout d'un moment : Se remettre en jambes après une longue sédentarisation (pour ma part) papoter masqués parlant une langue étrangère, dur dur !! Déjà que dans notre langue maternelle, on a du mal à se comprendre avec les masquesEmoji... alors, t'imagine Jeannette, l'effort EmojiEmoji

    Enfin, je suis rentrée KO, plein les pattes mais tellement revigorée de cette heureuse journée, que je suis prête à repartir - mais plutôt 1/2 journée.
    As for english speaking, I suggest around a glass at a café.

    Have a nice week. See you soon.
    Kisses to all of you 4.

    MartineC

  • Film "Les choses qu’on dit les choses qu’on fait"

    De Emmanuel Mouret avec Camélia Jordana, Niels Schneider, Vincent Macaigne….

    J’ai aimé ce film pour sa beauté, sa délicatesse. Ce n’est pas un "marivaudage" comme je l’ai lu, ce film est à mon sens une étude philosophique sur l’état amoureux, l’amour, le couple, le mariage. Les plans sont magnifiques (Provence et Paris), la musique belle (Chopin notamment), le jeu des acteurs délicat, les dialogues subtiles. Une voix off  suit l’histoire, ou plutôt les histoires ; j’y ai retrouvé un "style Woody Allen".

    Le temps de cette immersion, j’en ai oublié mon masque, désormais obligatoire dans les salles de cinoches.

    N’hésitez pas à aller au ciné si vous êtes cinéphile. En ces temps difficiles, nous avons besoin de nous évader, et les salles de ciné nous y aident bien.

    Martine C