Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19.09.2019

Atelier écriture "Per, pair, père etc..."

Thème : texte avec le maximum de mots comprenant le son "per, pair, père etc.."

Les deux font la paire !

Mon père, pépère a dispersé de la poudre de Perlimpinpin sur le perron. Il croyait jeter du permanganate. Ma mère, perverse, a perdu son calme. Elle perd son temps à persifler.

Perdu dans ses pensées, mon père s'isole dans son repaire.

Il tient une permanence. Il est permanent au Parti des Percutants Perpendiculaires.

Il est prospère, mon père et il s'est fait la paire avec la péripatéticienne de Perpignan. Cette péronnelle est superbe avec son collier de perles.

Ma mère est perturbée et en fait une histoire personnelle.

Et moi, je me sens persécuté.

Marie Dp

03.09.2019

Atelier écriture "Lettre motivation phonétique"

Thème : Lettre de motivation pour une embauche de professeur de Français à la Sorbonne, adressée au ministre de l’éducation. En phonétique, aucun mot bien orthographié, possibilité d’inventer un mot. 5 erreurs c’est ZERO.

Mat d’âme las mie nistreu. Jeu suce hit mont dai zire deux l’an bauche d’œufs pro fesseur alla saure beaune. Geai die zan deux car hier han ma terre naile haie haut tant alla mais zon. Mont sale air daizi raie hait scie mi leu eure haut haie hune voie ture amas disse pot. Scie juin mas faute haut haie leu nu mer haut deux conte.

Yvesck

Forum des associations 2019

C'est la rentrée !

Retrouvez-nous au Forum des associations qui se tiendra sur le bd de Reuilly, entre la place Félix Éboué et la rue de Charenton le samedi 7 septembre de 10h à 18h. Nous serons sur le stand C1.

Vous ne connaissez pas les activités de l'association, c'est l'occasion de les découvrir, vous nous connaissez, un petit bonjour nous fait toujours plaisir.

 

01.09.2019

Programme septembre 2019

Jeux de société
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier ! Venez nous rejoindre.

Scrabble, tarot, belote
Lundis 9, 16 & 23 septembre de 18h30 à 21h30

Scrabble, tarot
Samedi 28 septembre à 10h30 & 17h

Échecs
Lundis 9 & 23 septembre de 18h30 à 21h30

Dimanche 15 septembre à 9h25
Expo au Musée Jacquemart "Collection Alana"

Lundi 16 septembre à 19h
Ateliers d'écriture

Mardi 17 septembre à 18h30
Billard américain

Samedi 21 septembre à 10h
Balade photos : Animations médiévales à Vincennes

Samedi  28 septembre à 14h30
Discussion de Jean-Paul : Léonard de Vinci

28.08.2019

Atelier écriture "Fouiller sa mémoire"

Thème : Dans son livre intitulé Je me souviens, l’écrivain Georges Perec relate 480 petits souvenirs de la vie quotidienne, tels qu’ils lui reviennent à l’esprit, tout en invitant le lecteur à continuer cet inventaire.

[…] Je me souviens comme c'était agréable, à l'internat, d'être malade et d'aller à l'infirmerie. Je me souviens des postes à galène.

Je me souviens quand on revenait des vacances, le ler septembre, et qu'il y avait encore un mois entier sans école.

Je me souviens qu'au pied de la passerelle qui, en haut de la rue du Ranelagh, traversait le chemin de fer de ceinture et permettait d'aller au bois de Boulogne, il y avait une petite construction qui servait d'échoppe à un cordonnier et qui, après la guerre, fut couverte de croix gammées parce que le cordonnier avait été, paraît-il, collaborateur.

Je me souviens de la mort de JFK.

Je me souviens des scoubidous. Je me souviens que j'avais commencé une collection de boîtes d'allumettes et de paquets de cigarettes.

Je me souviens des "Dop, Dop, Dop, adoptez le shampoing Dop".

Je me souviens de l'époque où la mode était aux chemises noires.

Je me souviens des autobus à plate-forme : quand on voulait descendre au prochain arrêt, il fallait appuyer sur une sonnette, mais ni trop près de l'arrêt précédent, ni trop près de l'arrêt en question.

Je me souviens que Voltaire est l'anagramme d’ Arouet L(e) J(eune) en écrivant V au lieu de U et I au lieu de J. […] Georges Perec, Je me souviens, collection P.O.L., © Hachette, 1978.

Annickd

31.07.2019

Atelier écriture "Ordre alphabétique"

Thème : Écrire un texte dont chaque première lettre des mots suit l'ordre alphabétique de "a" à "z", si possible.

Ah bien !! Comme des enfants fous, grands, héros irresponsables jouant les Kennedy. La main noire ouverte pour que rien soit tenu, un vieux wagon Xérès y zigzag.

Yvesck

19.07.2019

Seconde promenade en Eure & Loir

Nous sommes partis remonter le temps à travers nos visites matinales à Illiers Combray, et pour bien se réveiller, toujours traditionnellement le quiz dans le car auquel fidèlement vous vous pliez. Mais cette fois-ci exceptionnellement récompensés par des madeleines évoquant notre cher Proust que nous allions retrouver, là où il a passé des vacances.

La Maison de tante Léonie
Très jolie demeure dont la façade rose et les fenêtres entourées de céramique donnent sur un jardinet.

DSC_0134.jpg

© 2019 by Yvesck

Nous avons été sensibles au détour dans la chambre du petit Marcel, d’autres pièces comportant du mobilier, des souvenirs de sa famille, la cuisine avec la vaisselle qu’il a connu.

Dans les combles un reportage photos sur les connaissances, les relations touchant l’auteur et personnes importantes de l’époque, mais aussi une grande salle récemment réservée en hommage au centenaire du prix Goncourt reçu, avec de nombreux documents, et le portrait de l’écrivain qui nous suit des yeux.

Le Pré Catelan
Visite tout en douceur par des commentaires susurrés, nécessitant une oreille bien tendue, heureusement pas de présence d’autres visiteurs !

L’oncle de Proust, amateur d’horticulture a dessiné et créé cet immense parc où nous avons déambulé écoutant l’histoire de la "Serpentine" ruisseau artificiel dont l’extrémité ressemble à une tête de serpent, puis recherche de 3 arbres plantés à l’époque et encore présents, tout en croisant de petites constructions, pigeonnier, kiosque, un bassin, un système pour faire monter l’eau nécessaire aux plantations placées sur la hauteur.

Puis grimper par un sentier composé de marches, s’arrêter devant la fausse grotte surmontée de la maison du gardien, continuer vers la haie d’aubépines évoquée dans l’œuvre de Marcel, face aux immenses champs de blé inexistants autrefois, sans passer par le potager qui lui, n’existe plus, sauf rencontrer par hasard, des arbres fruitiers.

Une jolie évasion dans cet espace vert extrêmement bien entretenu appréciant les odeurs naturelles des arbustes.

DSC_0058.jpg

© 2019 by Yvesck

Pour clore cette matinée une visite dans la superbe église du village, dont la voûte à 64m de haut est entièrement recouverte de peintures sur bois, du XIXe siècle. De beaux vitraux, sièges à l’ancienne présentant un espace en bois compartimenté et fermé pour se protéger du froid, sauf celui de la famille de Proust, le seul garni et recouvert de tissu.

DSC_0084.jpg

© 2019 by Yvesck

Entr’acte

Lire la suite ICI

12.07.2019

Discussion "Marcel Proust"

Pour marquer les 100 ans de son prix Goncourt, nous nous sommes réunis pour approcher l’auteur par, en début de séance, la lecture de ses réponses à son "Questionnaire", puis des extraits de son œuvre, que chacun pouvait emporter, afin de relire chez soi et ainsi approfondir ses connaissances.

Nous avons pu découvrir comment comprendre l’écriture proustienne, par la lecture disons échelonnée dont les phrases d’un texte premier sont intercalées par d’autres ajoutées à l’aide de "paperoles" ou "béquets", petits papiers griffonnés collés, mais également, stupéfiant, la phrase la plus longue composée de 854 mots !

Dieu que cet homme était compliqué !

Sa vie
Il est né à Auteuil le 10 juillet 1871, chez son oncle, d’un père médecin professeur à l’École de Médecine qui s’intéressait à l’hygiène et au choléra, d’une mère au foyer, famille aisée vivant boulevard Malesherbes, et un frère 2 ans plus jeune qui sera médecin.

Il dut quitter souvent le lycée Condorcet pour raison de santé, l’asthme qui le suivit toute sa vie, puis il reçut des leçons particulières à domicile. Il était admiratif de sa mère, de sa grand-mère mais aussi de Musset, Pierre Loti, Alexandre Dumas, entre-autres.

De 6 à 9 ans il passait ses vacances à Illiers près de Chartres chez sa tante où il dégustait les fameuses madeleines, puis à Cabourg (Balbec) et Trouville, il va au casino pour jouer au baccara.

Vers 17/18 ans il fréquente les salons littéraires où il rencontre Anatole France qui préfacera son 1er livre.

Il fera 1 an de service militaire à Orléans, son rêve être écrivain, son père lui conseille la magistrature. Mais bof... Il écrit des articles dans des revues (La Revue Blanche, le Banquet....) sous des pseudonymes.

À 25 ans son 1er livre "Les plaisirs et les jours" composés de poèmes, de prose, descriptions de tableaux, pastiches d’autres écrivains, portraits... Trop cher, peu vendu.

Comment vivait-il au quotidien avec son asthme

Lire la suite ICI

10.07.2019

Atelier écriture "Rimes alphabétiques"

Thème : Écrire des rimes à la fin phonétique alphabétiques de A à V

Dans les livres, l’aventure commençA
Seul les plus courageux sont invités à participer et non pas les béBés
Le cœur vaillant le héros sait (C)
Il sait qu’à la peur il ne faudra pas céDer
Oui, des épreuves à relever il en y aura comme braver le fEu
La rencontre de créatures est à envisager dragons, nains, elFes
Tout ce que l’imagination peut créer en un jet (G)
De l’action, le héros en aura avec des bagarres, des coups de Hache
Les batailles seront ardues, dures, remplies d’effroi et de crIs
Des hommes vils tués, des soldats massacrés et un innocent git (J)
Non cette histoire ne fera pas grand cas (K)
Le héros n’aura pas besoin de faire du zèLe
Son but ultime est de retrouver la personne qu’il aiMe
Il lui faudra combattre la haiNe
Sa tâche ne sera pas aisé tel est son fardeau (O)
Ses ennemis, il les pourfendra de son éPée
Ou alors il s’amusera à les rendre cocus (Q)
Il faut se méfier de l’eau qui dort sans en avoir l’aiR
Le héros n’est pas un homme parfait, il n’a pas fait de promesSe
Joli, beau mais avec des défauts, il sait se montrer entêTer
Si bien qu’il peut devenir l’anti-héros à première vUe
Mais n’ayez crainte à sa valeur rien n’est enleVer.

Ludmilla

05.07.2019

À propos de la sortie Arvem du 15 juin

Les visites de demeures d'écrivains et d'artistes m'ont toujours laissé une impression mitigée, si disert soit le commentaire des guides.
Car elles peuvent laisser penser qu'il suffit de voir les lieux où ont vécu Proust, Balzac, Monet pour au-delà de leur vie personnelle, connaître leur œuvre. Même si la seconde a d'étroits rapports avec la première.
Or un(e) écrivain(e)ou un(e) artiste n'est (presque) que ce qu'il écrit ou peint. Ce que développe Roland Barthes dans son cours au Collège de France sur la Préparation au roman. Tout le reste n'est que décor et accessoires et pour le public, illusions, poudre aux yeux.

Entrer dans une œuvre, une pensée, doit être une construction de notre esprit qui répond à celle du créateur : hésitante, malaisée, laborieuse, relativement impuissante.

En contrepoint de cette visite, celle de la très belle église d'Illiers-Combray, conçue dès le Moyen-Âge par de célèbres architectes mais réalisée par d'obscurs artisans dont la biographie reste, elle, inconnue avec sa voûte en coque de navire renversée (comme celle de Sainte Catherine à Honfleur) à poutres à fresques multicolores, et ses magnifiques stalles de bois sculptées.
On peut en rapprocher le retable de la chapelle du château de Villebon - autre grande étape de l'excursion.
En de tels lieux il ne faut que regarder, imaginer, rêver, replacer la beauté dans son contexte historique, esthétique, et spirituel.
De cette contemplation méditative, l'harmonieux volume rose du Château lui-même peut être aussi l'objet, avec son parc verdoyant rappelant l'étonnante oasis du "Pré Catelan" (n°2 !) à Illiers, autour de la Serpentine avec, comme l'a dit joliment la guide "toute la gamme des verts possible".
À l'intérieur du château, la lettre émouvante d'une des propriétaires, résistante déportée.

Sortie poétique et enrichissante donc, peut-être incitatrice à la lecture, voire à l'écriture.

Marie-Claire CALMUS