Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ARVEM ASSOCIATION

  • Ils sont partis

        Ils sont partis
    Ils ont quitté la scène
    Ces acteurs, Brasseur, Hossein
    En cette année de pandémie
    Pour eux, tout est fini.
    Ils nous ont ravis
    Par leurs films choisis,
    De grands spectacles aussi
    Donnés avec tant de passion
    t du bonheur à profusion.

         Claude Brasseur        

    Quel acteur !
    Dans ses rôles, il voulait
    Comme tout le monde être,
    Et avec tant de naturel
    Les interpréter comme tel.
    Le regard toujours pétillant
    Quel que soit le moment
    Aussi bien dans sa jeunesse
    Que prenant de l'âge, quelle prouesse
    Devint grognon, grincheux
    Tout comme les petits vieux !
    On se souvient de Pierre
    Formidable acteur, son père
    Mais Claude est arrivé à sa hauteur
    Jusqu'à sa dernière heure
    C'est tout à son honneur !      

         Robert Hossein

    Son physique et sa voix envoûtante 
    Ne pouvaient que conquérir
    D'une façon charmante<
    Ceux qui venaient l'applaudir.
    Acteur, auteur ambitieux
    Créateur de spectacles audacieux
    Aux sujets historiques, religieux
    Pour le régal de nos yeux,
    Des mises en scène monumentales
    Offraient des moments inoubliables.
    Cet artiste sur sa vie, assez discret 
    Finalement malgré sa notoriété,
    Alors qu'il avait encore un projet
    Hélas, il nous a quitté.

               Quel regret !
    Tous deux ont eu
    Une vie bien remplie
    Avec la chance inouïe
    Passionnément de l'avoir vécue !
    Sans doute nous les retrouverons
    Grâce aux diverses diffusions
    Avec plaisir et pincement au cœur<
    De revoir ces acteurs 
    Sur qui le rideau est tombé
    En 2020, sacrée année ! 

     Ninette

  • Claude Brasseur, un grand acteur populaire

    Disparu
    Qui l'eut cru
    Le grand  acteur populaire
    Savait tout faire.

    Parti pour toujours
    Sans détours
    Quitta une vie belle
    Avant Noël.

    L' enfant de la balle
    Passait dans les salles
    Jouant très fort
    Jusqu'à sa mort.

    Mobilisé en Algérie
    Au camping en séries
    Avant  dernière ligne
    Avait de la discipline.

    Jouant au  théâtre
    Sur les planches
    Il avait ses marques
    Retroussait ses manches.

    Il a rejoint ses copains
    Lanoux, Noiret, Bedos, Rochefort
    Les acteurs qu'on aimait fort
    Jusqu'à la fin 
    Ils méritaient de l' or.

    Jean-YvesD

  • Lire "Je François Villon"par Jean Teulé

    paris,livreJean Teulé on aime ou on déteste. Pour ma part j'ai détesté "Charly 9" et "Fleur de tonnerre" mais par contre avoir beaucoup apprécié "Mangez-le si vous voulez"; "Je François Villon" est dans la veine de ce dernier sans être aussi tragique. Nous y partageons la vie ô combien mouvementée de François Villon qui fait les 400 coups dans le Quartier Latin au grand désespoir de "son presque père" le chanoine Guillaume Villon (il en a pris le nom) "qui  m'a été plus doux que mère".

    Il fallait la verve de Jean Teulé pour le suivre de "bordeau" en "bordeau" à la suite de ses amis écoliers ou "coquillards".

    Un livre a ne pas manquer si vous ne l'avez déjà lu.

    Jean-Paul

  • Bon dimanche

    Écureuil, verre de whisky en main, Marie-Andrée toute fraîche chandaillée de rose, Colette, JO, Annick, Marie, Michel, Marcelle, Catherine, et autres sympathiques visages, avez soudainement envahi mon petit bureau entristé de silence de votre joyeux charivari.

    Poupée_Martinecp.jpgNous avons pris congé sans façon les uns des autres. L’écran s’est éteint. Le bureau est retourné dans son silence et je me suis retrouvée seulette avec mes poupées. Mais égayée grâce à ce bon moment si convivial.
    Elles vous souhaitent un "Bon dimanche" et moi aussi. En vous attendant prochainement.

    Merci d’être venus !

    Martinecp

  • Lire "Crénom Baudelaire" par Jean Teulé

    A l’aide de Jean Teulé, dont le style s’adapte merveilleusement à son sujet, le lecteur suit la vie tumultueuse de Charles Baudelaire depuis son enfance marquée par un amour immodéré pour sa mère jusqu’à son enterrement au cimetière du Montparnasse où il repose près de son beau-père qu’il haïssait.
     
    Entre ces  deux épisodes nous entrons dans la vie de ce poète sublime (de nombreux poèmes illustrent le récit) tout en étant un être détestable ne respectant rien, ne supportant aucune obligation envers qui que ce soit.
     
    Un livre que vous n’oublierez pas ne pouvant que vous inciter à lire (ou relire) “Les Fleurs du mal”.
     
    Jean-Paul

  • Voeux 2021

    Cette année 2021 est certainement l'année qui est la plus remplie d'espoir. 

    Albert Einstein disait : apprendre d'hier, vivre pour aujourd'hui, espérer pour demain.

    meilleurs-voeuxgif.gif

  • 2) 2020 - 2021 : Deux mille vingt et un

    Deux mille vingt et un

    Arrivée du vaccin
    Qui va limiter les dégâts,
    Alors tendons lui nos bras,
    Avant que dans notre cœur
    Il ne soit porté,
    Il peut faire notre bonheur
    Et protéger notre santé.
    Il y a peut-être des sceptiques
    Mais le masque n'est-il pas atypique ?
    Préfère-t-on garder cette monture
    Plutôt qu'une petite piqûre ?
    Chacun aura le choix
    De comment porter sa croix. 

    Les ondes ne diffusent pas autre chose,
    Cet écrit est donc banal
    J'aurais aimé être originale,
    Et ainsi faire une pause
    A l'annonce de jours meilleurs
    Reprenons notre bonne humeur
    Chassons les têtes mornes.
    C'est en pleine forme
    Que les amis, nous retrouverons
    Adieu virus troublion
    Vive Arvem et ses réunions !
    En attendant, bonne nouvelle année
    Ce n'est pas trop de le répéter
    À tous, bonne et heureuse année !

    paris,2021

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ninette