Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19.07.2018

Bons baisers de l'Île de Ré

Le week-end de Pentecôte 2018 nous a donné l’opportunité de retrouver la belle île de Ré, grâce à l’hospitalité d’une amie de longue date. Celle-ci a aménagé, au fil des décennies, au cœur d’Ars en Ré, une demeure de charme, où il fait bon vivre dans le calme et les fleurs.

Une fois partis les nombreux touristes de la Pentecôte, nous retrouvons les rues et les venelles bordées de fleurs, roses trémières et chèvrefeuille etc… et les maisons blanches. Nous nous rendons sur la place centrale, saluer l’église Saint-Étienne, actuellement en travaux. Son superbe portail roman est en réhabilitation permettant de retrouver les épaisses nervures en ogives d’origine. Son clocher effilé, peint en blanc et noir pour servir d’amer (repère) aux marins est toujours aussi élégant !

Pour dîner, les enfants de nos amis nous avaient préparé un festin de langoustines et de bars, arrosé d’un excellent Chablis : un délice !

Le lundi de Pentecôte, il faisait un temps magnifique, qui s’est gâté en fin de journée avec un ciel noir d’enfer du côté continent. Nous apprenons ensuite que Paris avait été submergé par un orage de grêle. Ici, tout se calme. Nous avons alors eu le temps de nous promener dans des lieux de l’île qu’autrefois nous avons fréquentés avec bonheur. Autant en emporte le vent…


Le mardi il fait un temps splendide et nous consacrons notre journée à Saint Martin de Ré, par un déjeuner de fruits de mer au bord du port, puis par une promenade sur les remparts (salut Vauban !) et repos dans le parc de la Barbette et ses arbres magnifiques. Au dîner, les fameuses pommes de terre de Ré rôties et des côtes d’agneau nous permettent de reprendre des forces.

Le mercredi : grand soleil ! Déjeuner au fameux restaurant "les Frères de la côte" où, une fois encore, les fruits de mer furent à l’honneur. Promenade à la Pointe des Baleines, son phare et ses arbres centenaires qui gardent cet endroit béni.

Le jeudi nous reprenons la route et nous nous arrêtons à la Rochelle, sous les deux tours du port, la tour Saint-Nicolas et la tour de la chaîne, attablés chez André, où nous régalons, bien sûr, de fruits de mer.

Certes, il n’y a pas que l’île de Ré sur la planète Terre, mais quel bonheur ! Nous levons notre verre de Pineau des Charentes à votre santé !

Jacques et Nicole

17.07.2018

atelier écriture "pensée associative"

Parfois un mot nous en suggère un autre, qui lui est lié par le sens, les sonorités, le souvenir personnel... C'est ce que l'on appelle la pensée associative. 

Réagir rapidement sur liste de mots.

Animatrice Martine C

 Marie Dp

Ensemble : Manif, "Tous ensemble, tous ensemble"
Liberté  : Chérie, poudre d'escampette
Solitude : Ça n'existe pas
Justice : Et le juge qui tripote sa balance
Sexisme : Bêtise à la puissance 10
Fierté : Gay-pride
Honte : Piquer son fard
Respect : Avec un grand R comme réciproque
Honneur : Travail, Patrie, mauvais souvenirs signés Pétain
Misère : Misère
Amitié : Bécaud  "Toi qui réclames un peu d'amour et d'amitié"
Bonheur : Porte-bonheur, brin de muguet
Injustice : C'est pô juste signé Titeuf de la bande dessinée.
Colère : Mauvaise conseillère
Espérance : Pour provoquer des jours meilleurs
Mépris : Jean-Luc Godard, Brigitte Bardot
Force : Union
Racisme : Aime ton prochain
Beauté : Lifting, liposuccion, prothèses mammaires, implants capillaires
Courage : Fuyons
Humanité : Quotidien coloré, révolution,
Charme : Arbre aux feuilles poilues (charme d'Adam c'est d'être à poil)
Abus….. : Chodonosor
Loi : La loi, c'est la loi !
Dignité : Drapée … dans sa dignité<
Malheur : Sophie et… Les malheurs de Sophie.
Bonté : Divine

16.07.2018

À vous de jouer ? (518)

Qui est Robyn Fenty ?

  • Rihanna
  • Ciara
  • Pink

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°517"

Quel est le point commun entre le sucre et la gourde ?

  • Tous les deux sont une monnaie

La gourde est la monnaie d'Haïti
Le sucre est l'ancienne monnaie de l'Équateur

13.07.2018

Atelier écriture "le tautogramme"

Un tautogramme est un texte composé de mots qui commencent tous par la même lettre. Pour cet atelier d'écriture du 11 juin la lettre "M" a été choisie.

Merveille magique
Ma mère m'aime
Met ton melon
Matins merveilleux
Mon menton maigri

Patricia

10.07.2018

Expo "L’épopée du Canal de Suez"

Jusqu’au 5 août l’Institut du Monde Arabe présente “L’épopée du Canal de Suez” et quelle épopée !

Elle commence au XIXe siècle avant J.C, le pharaon Sésostris III aurait le premier fait creuser un canal entre le Nil et la mer Rouge. Comblé, il fut abandonné au VIIIe siècle après J.C. Au XVIe siècle ce fut un projet vénitien (il resta un projet). Il faudra attendre au XIXe siècle Ferdinand de Lesseps pour en voir la réalisation.

L’exposition est pédagogique, elle regorge de tableaux, maquettes, documents qui nous permettent de suivre avec passion cette énorme entreprise qui a comme point d’orgue son inauguration le 17 novembre 1869.

Une exposition qui mérite le détour.

Jean-Paul

09.07.2018

À vous de jouer ? (n°517)

Quel est le point commun entre le sucre et la gourde ?

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°516"

Cherchez l’intrus dans cette liste de mots :

- MARASME
- LACRYMAIRE
- COUCOUMELLE
- NUIT
- BARIGOULE

  • C'est tous des champignons sauf NUIT

06.07.2018

Bel été

Que vous restiez en Ile de France, partiez dans des contrées lointaines ou tout près….. nous vous souhaitons un bel été plein de belles promenades, de belles rencontres et plein de moments de rigolade.

De son côté le blog lève un peu le pied… 1 ou 2 articles seront publiés pendant cette période estivale et, bien entendu toujours le jeu le lundi.

Bonnes vacances à tous

05.07.2018

Expo "Margiela"

Ce couturier hors normes dans la haute couture, crée les modèles de la rue, tout en ayant son originalité. Portables par tous, surtout pour ceux qui osent et qui ne craignent pas d'être (en dehors des clous). Sortez vos vêtements vintage, associez ce qui ne l'est pas habituellement, étonnez vous, dérangez les classiques si vous ne craignez pas les regards critiques.

Ses modèles donnent aussi des idées pour créer soi-même un vêtement original. comme les coutures visibles ou les étiquettes très diverses cousues bout à bout pour un gilet, et bien d'autres fantaisies encore.

Plus que dix jours c'est à dire jusqu'au 15 Juillet pour voir cette exposition au Palais Galliéra, puis il fermera pour travaux, réouverture fin 2019.

Annick D