Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vos visites

  • Expo "Frida Khalo"

    Un détour par le musée Galliera s’imposait pour moi : découvrir l’exposition consacrée à "Frida KAHLO, au-delà des apparences".

    paris,khaloIci, il n’y a pas de tableaux d’elle, mais des photographies de l’artiste, de la "casa azul" où elle a grandi et vécu, des reproductions de ses œuvres, de très nombreuses explications concernant sa vie, ses épreuves (poliomyélite, accident, mariage avec Diego RIVERA, grossesse et fausse couche…) tout ceci nous permettant de comprendre de quelle manière elle s’est construit une identité à travers la manière de se présenter et de se représenter. Et comment elle a voulu représenter ses souffrances, voire les exorciser peut-être…

    Lire la suite

  • Expo "André Devambez. Vertiges de l’imagination"

    Comment peut-on avoir été aussi célèbre à la belle époque  et être tombé dans le quasi-oubli au point que le Petit Palais a tenu à lui consacrer une rétrospective en collaboration avec le Musée des Beaux-Arts de Rennes ?

    Si vous voulez découvrir ou redécouvrir cet artiste touche à tout précipitez-vous pour voir cette exposition qui se terminera le 31 décembre.  On ne peut qu’être séduit par ce peintre sensible, dessinateur incomparable, illustrateur témoin de son temps qui nous enchante par l’imagination débridée dont il témoigna dans bon nombre de ses œuvres.

    MichelineA

    paris,devambez

    ©2022by MichelineA

    Cliquez sur la statue pour voir plus de photos

  • Expo Frida Khalo

    paris,gallieraLes tenues de Tehuana (ville du Mexique) dont certaines portées par Frida Khalo sont sublimes de formes et de couleurs. Amis avermois, je vous encourage à les découvrir en réalité à l'exposition du Palais Galliera (jusqu'au 5 mars 2023). Vous y découvrirez aussi de multiples objets, bijoux, lettres, photos retrouvés dans sa casa Azul.... et toute la vie de cette artiste admirable qui a transformé sa maladie et son handicap en art. Quelle belle leçon de vie !

    MartineC

     

    paris,galliera

    ©2022by MartineC

    Cliquez sur la statue pour voir plus de photos

  • Expo " Machu Picchu et les trésors du Pérou"

    paris,expo Comme le recommandait  le "Parisien" du jeudi 25 août il était souhaitable de commencer la visite de cette exposition par celle virtuelle du site.

    Le seul inconvénient, est qu'une queue assez impressionnante vous attend et que cette activité affiche complet jusqu'au jour de clôture le 4 septembre (la réservation par ordinateur est passée par là).

    Cette déception avalée,  les vues du site sont superbement présentées et les objets de vie quotidienne également ainsi que ceux emblématiques de cette civilisation que les Espagnols malmenèrent et manquèrent très peu de faire disparaître. Une exposition marquante malgré tout.

    Jean-Paul

  • Romy Schneider à la Cinémathèque

    40 ans après sa disparition, la Cinémathèque nous fait revivre la vie et la carrière hors du commun de cette femme qui est devenue un véritable mythe.

    RomySchneider.jpgNée Allemande en 1938, naturalisée Française, elle avait juste 15 ans pour son premier rôle. Depuis, elle n’a cessé de travailler, travailler pour se trouver et se réaliser.

    De Sissi à la Passante du Sans-souci, une soixantaine de films en seulement 30 ans de carrière, beaucoup de photos, des extraits de films, des costumes, tout cela en rapport avec les différentes périodes de sa vie, des réalisateurs avec qui elle a travaillé et des acteurs avec qui elle a tourné.

    RomySchneider2.jpg

    Je ne vais pas les énumérer car la liste est très longue, mais je vous recommande de faire un détour jusqu’à la Cinémathèque pour parcourir les vastes salles remplies de photos de cette icône cinématographique, la première femme à recevoir un César de la meilleure actrice…

    Jusqu’au 31 juillet 2022.

    Colette C 

  • Château de Versailles

    Après ma visite au Garde Meuble Royal, (j’ai quelques difficultés à le nommer "Hôtel de la Marine" !) je ne pouvais résister à me rendre à Versailles.  Certes aucune comparaison, n’est à faire…. Pourtant… 

    Si Versailles m’était conté !!! Bon nombre l’ont entendu…. Alors je ne vous le conterais pas. Cependant… Versailles, aucun des Louis, avec tous leurs ministres, toute leur cour, leurs domestiques et les autres ! (Plus de 8000 personnes y vivent en permanence, dont environ 2000 nobles divers), ne l’ont jamais vu ainsi : Désert.  Seulement, 15 personnes reçues, par deux guides.  Hé oui, l’un ouvrait, la marche, et l’autre, la fermait, pour éviter qu’un hôte ne se perde ! Désert, sauf, certainement, pendant cette période de confinement. Mais oublions celle-ci, trop négative.  La chambre de la Reine, était la pièce principale de ses appartements, celle où elle était le plus souvent. Elle y dormait, souvent rejointe par le roi. Le matin elle recevait durant et après sa toilette, ce qui constituait un moment de cour. C'est là qu'avaient lieu les accouchements publics ! : 20 "Enfants de France" y sont nés. Mais je ne voulais rien, vous conter d’autrefois ! Alors chut…

    La Galerie des Glaces (avec 357 miroirs), est vide, tout juste nos ombres, prêtes à danser. Mais les musiciens, n’ayant pas été informé de notre venue, sont absents donc pas de bal !

    Que de silence, dans ces lieux où quel que soit l’époque le monde grouillait, au passé comme au présent ! Brouhaha évident, à l’époque des Louis… Puis devenu encombrant après la Révolution, Louis-Philippe, décide en 1833, de l’ouvrir en tant que musée historique dédié "À toutes les gloires de la France".  Et depuis, les "touristes" curieux d’histoire, ou de faste ne cessent d’y défiler…

    Cependant, prévenue que le Château n’ouvrait pas en grande réception, les lundis, (juste les cinéastes, et les groupes scolaires, rares en ce début septembre). 

    J’étais toute heureuse, de cet intérêt commun, avec Louis XV, pour l’astronomie, j’avais bien noté, qu’un tracé du méridien de Versailles est matérialisé par une baguette de cuivre au sol d’un des cabinets du roi…

    Un autre cadran solaire existe dans la Cour des Cerfs… Mais, dommage ! le cabinet, était en "grand ménage", (comprenez restauration), donc fermé. Quant à la Cour des Cerfs, j’ai préféré ne pas m’y aventurer !  Cependant, avec, ce rayon de soleil, je n’ai pas résisté à déambuler dans le jardin, vers les bassins. Seule ? Non ! Tiens voici les chevaliers du roi… qui viennent à ma rencontre, ah ! non j’oubliais les cinéastes !!  Et puis un paparazzi objectif en main, ne cesse de déclencher son appareil, depuis notre arrivée…. Mais était-il venu pour moi, ou les quelques cinéastes croisés ?...  Voici quelques photos… Jugez par vous-même !

    Arletteck

    versailles

    ©2021by Yvesck

    Cliquez sur la statue pour voir plus de photos

  • Expo "Small is beautiful, Miniature Art”

    "Une exposition XXS" d’une vingtaine d’artistes de l’Art miniature. Un voyage incroyable pour plonger dans des univers à échelle réduite, beaucoup de finesse dans ces mini-scènes et décors, de l’intérieur d’une chambre à coucher à une incroyable bibliothèque, sans oublier une devanture de boucherie, des crochets X détournés de leur utilisation, des champignons de Paris transformés par des ouvriers, sur leurs échelles, pour les rendre non comestibles !

    Bref, je ne vous en dis pas plus, c’est à vous maintenant d’aller découvrir cet univers grandiose par sa taille réduite !!!

    Cela se passe à la Galerie Joseph, 116 rue de Turenne 75004. Il vaut mieux réserver.

    Colette C

  • Expo "PICASSO l’étranger"

    Une exposition sur Picasso, je m’y précipite toujours, mais là, pourquoi ce titre et ce lieu qu’est le musée de l’Immigration ?

    Très agréable surprise que cette approche inédite de l’artiste, de ses rapports complexes et difficiles avec les institutions françaises et de son statut d’étranger…

    Jeune homme espagnol qui débarque en France en 1900, sans connaître la langue, qui demande la nationalité française en 1940, ce qui lui est refusée finalement…

    Bien entendu, sa biographie est présentée, mais aussi celles des marchands d’art qui l’ont soutenu, des collectionneurs, et également l’évocation de tout le monde artistique qu’il a côtoyé.

    Des tableaux connus ou moins connus, des dessins, des sculptures, des poteries, mais surtout des explications, des correspondances, des extraits cinématographiques et une lecture de sa demande de naturalisation…

    Pendant 40 ans, Picasso sera perçu comme un intrus, un étranger, un homme d’extrême gauche et un artiste d’avant-garde…

    Une très belle découverte et je vous engage vivement à explorer cette exposition temporaire (jusqu’au 13 février 2022).

    Colette C

  • Visite au Musée Carnavalet

    Voulant connaître après rénovation ce qui a été réalisé à partir des salles sur le Paris Révolutionnaire, j'ai couru sans réservation, à tout hasard, au Musée Carnavalet récemment ré -ouvert. "Il va falloir réserver en ligne" m'a dit quelqu'un.

    Fort de mes précédentes visites à la Maison de Victor Hugo et à l'exposition Napoléon de la Villette, j'ai tenté ma chance sans 
    réservation. Bien m'en a pris à l'entrée du Musée j'ai obtenu un billet sans problème.

    Je me suis dirigé (en suivant les flèches) sans hésitation vers les salles révolutionnaires. Je n'ai pas été déçu. La présentation est plus aérée, les objets témoins historiques bien mis en valeur (l'échelle de Latude, la Bastille sculptée et bien d'autres)

    Le tout est agrémenté de nombreux écrans où le visiteur est submergé de commentaires dus à des spécialistes et de documents qu'il peut consulter en touchant la piste adéquate.

    Ainsi je craignais la disparition des gouaches révolutionnaires de Lesueur. Eh bien non ! Plus de salle entièrement tapissée de gouaches, mais une présentation interactive qui vous donne toute explication et illustration sur ces gouaches qui vous rendent la Révolution si proche et si vivante.

    Un vrai régal pour l'amateur de cette période. Je suppose que la rénovation suit la même voie dans les autres périodes (clarté et 
    modernité).

    Un Musée à visiter et revisiter.

    Jean-Paul

  • Expo "Napoléon"

    Du personnage historique à l'homme intime

    Grande Halle de la Villette jusqu' au 19 décembre .

    Par curiosité, voulant me renseigner, j'ai pensé que comme pour l'exposition de Tout Ankh Amon  au même endroit où il fallait poireauter pas mal de temps, j'ai cru qu'il en serait de même cette fois-ci. Que nenni ! J'étais quasiment seul à demander un billet armé de mon Pass. Je n'ai pas regretté cette plongée dans le monde napoléonien. Nous suivons la carrière prodigieuse de l'illustre corse ? des années d'apprentissage (à l'école de Brienne) à sa déchéance en passant par le "soldat de la Révolution" le chef de la République" etc...

    Nous le suivons même dans son intimité amoureuse tout en saluant le "Temps des victoires"et le "Maître de l'Europe".

    Une exposition à ne pas manquer.

     Jean-Paul