Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.08.2019

Expo "Toutankhamon: le trésor des pharaons"

paris,toutankhamonCeux qui, comme votre serviteur, ont il y a plus de 50 ans, découvert ”l’exposition du siècle” peuvent se rafraîchir la mémoire en se connectant sur internet (c’est la nouveauté!) pour se procurer un billet à 1 heure précise et attendre malgré tout plus de 45 mn avant de pénétrer dans la Grande Halle de la Villette, où ils imagineront la traversée du jeune pharaon vers la vie éternelle à travers un parcours riche en objets.

Toute cohue mise à part, si vous réussissez à vous faufiler entre les porteurs de téléphones portables (c’est une autre nouveauté) vous verrez une exposition extraordinaire, (programmée jusqu’au 22 septembre) que vous n’oublierez pas.

Jean-Paul

17.05.2019

Expo "Les Nabis et le décor"

paris,nabisMusée du Luxembourg jusqu'au 30 juin 2019

Vous les connaissez, ces mystérieux Nabis ? Nabi : prophète en hébreu mais aussi en arabe…ou illuminé, annonciateur etc..

C’est en réalité un petit groupe de lycéens parisiens de Condorcet, qui se dénommèrent ainsi avec la volonté de casser les barrières entre les arts : peinture, sculpture, vitrail, tapisserie, céramique etc… Ah, la jeunesse !.

Fasciné par la peinture de Gauguin, le groupe, actif entre 1888 et 1900, grandit, essaima et réunit au fil des années des garçons devenus depuis célèbres : Paul Sérusier, autour duquel ils se regroupent, Maurice Denis, Pierre Bonnard, Vuillard, Ranson, Lugne-Poe, Valotton entre autres, qui ont défendu un art en lien direct avec la vie. Avec Gauguin comme maître spirituel, que Sérusier alla rencontrer à Pont Aven en 1888 pour y réaliser sous l’autorité du Maître le célèbre tableau "le Talisman". Il se donne tous un surnom signe leur initiation (exemple : Pierre Bonnard "le nabi très japonart" et paraphent les lettres qu’ils échangent du sigle : ETPMVMP 'en ta paume mon verbe et ma pensée' !.

Maurice Denis publie en 1890 un manifeste intitulé "définition du Néo Traditionnisme" où il donne une définition devenue célèbre : "se rappeler qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est une surface plane recouverte essentiellement de couleurs en un certain ordre assemblées"..

Les décors des Nabis constituent une expérience spécifique d’art total, basé sur un décloisonnement des techniques. Répondant le plus souvent à des commandes d’amis et de mécènes proches du groupe, ils reprennent des thématiques familières aux artistes comme l’association de la femme à la nature, l’intériorité, la spiritualité. Animés par le désir de créer un art accessible à tous, ils ont innové notamment dans le domaine de la tapisserie, du papier peint, du vitrail et de la céramique..

L’ambition de cette exposition est de reconstituer le plus complètement possible quelques-uns des ensembles majeurs dans leur production, ambition difficile car la plupart des panneaux décoratifs des Nabis ont été dispersés au cours du temps.

Lire la suite ICI

Jacques et Nicole

12.04.2019

L’atelier des lumières

Profitant des vacances de février, nous sommes allés avec quelques-uns de nos petits-enfants, passer une matinée à l’Atelier des Lumières, 38, rue Saint-Maur dans le 11e ardt de Paris.

On nous en avait dit le plus grand bien : c’est très mérité ! Car nous avons passé deux heures d’enchantement visuel et musical , baigné dans les peintures de Van Gogh et de dessins japonais anciens.

Situé dans une ancienne forge du XIXe siècle réaménagée, le public, assis ou debout dans la pénombre, ou marchant à petit pas, baigne dans les lumières des tableaux, émerveillé.

Ce centre d’art numérique nous emmène dans des immersions monumentales, en continu. Avec 140 vidéoprojecteurs et une sonorisation spatialisée, cet équipement multimédia unique en son genre épouse 3300 m² de surface du sol au plafond avec des murs s’élevant jusqu’à 10 m.

Après le succès de la première exposition consacrée à des peintres autrichiens, dont Klimt , qui a eu un succès considérable (1 200 000 visiteurs) le bouche-à-oreille a parfaitement fonctionné et la deuxième exposition actuelle, jusqu’en décembre prochain, affiche presque complet en permanence. C’est là le hic : il faut réserver à l’avance par Internet.

N’hésitez pas à faire le voyage !

Jacques et Nicole

20.03.2019

Expo "Journaux et Révolution"

paris,expositionJusqu’au 17 avril la mairie du IXeme sise 8 rue Drouot présente une partie de l’immense collection du journaliste italien francophile Alberto Toscano.

Vous y trouverez des journaux précédant 1789 réduits à 1 feuille (rareté du papier et de presse) et d’autres, suivant ces évènements.

Il est émouvant de lire le texte d’une loi datant du 2 août 1792 – An 4eme de la Liberté.

L’entrée est libre du lundi au vendredi de 10h à 17h et le samedi de 9h à 12h . La visite sera dirigée par Alberto Toscano lui-même le mercredi 3 avril à 15h .

Jean-Paul

15.03.2019

Expo "Delacroix et Eugène L’homme derrière l’artiste"

Jusqu’au 6 mai 2019 le Musée Delacroix a permis à 10 étudiantes de l’École du Louvre de concevoir et de mettre en œuvre un accrochage temporaire à partir des collections du Musée.paris,exposition

Une visite attentive des diverses salles du dernier refuge du grand artiste et de son atelier permet de mieux connaître cet être complexe appréciant la littérature (Shakespeare) et la musique (Chopin...) aimant la campagne (Nohant chez Sand...) voyageant avec angoisse (le Maroc) tout en trouvant parfois Paris bien triste.

La peinture est pour lui un refuge pour le plus grand bonheur de ses admirateurs.

Jean-Paul

08.03.2019

Expo "Grande vitesse ferroviaire"

paris,expositionDans le Parc de la Villette la Cité des Sciences et de l’Industrie propose aux amateurs de grande vitesse une exposition sur la “Grande vitesse ferroviaire”.

À l’aide d’écrans, de simulateurs, le visiteur se trouve informé des dernières performances des TGV à travers le monde et particulièrement dans l’Hexagone.

À recommander à tous les fans de voyages ferroviaires.

Jean-Paul

06.03.2019

Expo “Portrait d’une maison”

Cette maison c’est Hauteville House la maison que Victor Hugo prit un grand plaisir à décorer lors de son exil à Guernesey.

Vous pouvez avoir une idée de son aménagement au 1er étage de la “Maison de Victor Hugo 6 place des Vosges grâce aux nombreuses photographies exposées.

Ensuite vous pouvez, et devez, monter au 2eme étage où l’on retrouve plus que jamais l’atmosphère qui régnait lors des années où le grand poète y vécut.

Ce “Portrait d’une maison” sera en exposition jusqu’au 15 avril 2019.

Jean-Paul

31.01.2019

Expo "Un rêve d'Italie"

Jusqu’au 18 février le Musée du Louvre présente une collection absolument exceptionnelle ; celle d’un marquis romain Campana qui fut un collectionneur hors pair.

Elle comprend des souvenirs étrusques provenant de Cerveteri comme le célèbre “sarcophage des époux”, des marbres superbes tel le buste d’Antinoüs (le favori d’Hadrien) et de nombreux tableaux dont “la bataille de San Romano” de Paolo Uccello, une croix peinte de Giotto et une ”Annonciation” de Lorenzo di Credi égale à celle de Léonard de Vinci.

Bien d’autres œuvres vous restent à découvrir dans ce  rêve d’Italie” qui vous permet d’accomplir un périple enchanteur dans cette fascinante Italie, berceau de la Renaissance.

Jean-Paul

17.01.2019

Le musée le plus méconnu de Paris...

paris,avocatsC’est celui des Avocats du Barreau de Paris.

Situé au 25 de la rue du Jour, au cœur du quartier des Halles, à proximité de l’Église Saint Eustache, (et du restaurant Le Pied de Cochon, où nous sommes allés déjeuner - fort bien - après la visite) il est installé dans les caves voutées de l’Hôtel de la Porte.

Cette demeure du XVII° siècle a conservé le nom de son propriétaire et a traversé les siècles avec des fortunes diverses pour être reprise, dans un triste état, en 1979 par l’ordre des Avocats de Paris, qui l’a entièrement réhabilitée. Elle a conservé un beau décor sculpté en façade et présente à l’intérieur un vestibule sculpté et un escalier en colimaçon en pierre et bois remarquable.

Notre visite en cette fin novembre, dans un cadre associatif, fût une invitation à parcourir plusieurs siècles de l’histoire de France, sous la conduite d’un excellent guide "maison". De multiples œuvres d’art (peintures, sculptures, gravures) et documents originaux (manuscrits ou imprimés) permettent de faire revivre par le texte et par l’image le Palais de Justice d’autrefois, les magistrats et les Avocats de l‘Ancien Régime, ainsi que les procès révolutionnaires (Louis XVI, Marie Antoinette).

On rencontre également les destins d’exception, sur le plan politique, d’avocats comme Léon Gambetta, Raymond Poincaré et Jean Jaurès. Des procès célèbres sont évoqués : l’Affaire Dreyfus, le procès de Zola, mais aussi ceux de Ney, Cambronne , Madame Caillaux, Mata Hari ou Stavisky.

L’originalité du musée réside notamment dans une riche collection de notes de plaidoiries, depuis Chauveau Lagarde, défenseur de Marie Antoinette, jusqu’à Jacques Isorni, défenseur du Maréchal Pétain.

De ce dernier, on lit, avec consternation, une loi par laquelle il chasse tous officiers juifs de l’Armée française et les déchoit de leurs décorations …

N’hésitez pas à le découvrir !

Jacques et Nicole

11.01.2019

Expo "Georges Clémenceau. Le courage de la République"

paris,clémenceauTout d’abord une bonne surprise, l’entrée du Panthéon qui jusqu’au 10 février 2019 présente cette exposition, est gratuite comme tous les musées nationaux le 1er dimanche du mois.

La vie du Père la Victoire nous est présentée avec clarté, dans le transept entre la ”Réforme de la Justice par Saint-Louis et la fin de la guerre de 100 ans avec Jeanne d’Arc".

N’oubliez pas en complément de descendre dans la crypte où sur divers panneaux on vous conte la relation de Clémenceau avec Victor Schoelcher, Émile Zola, Jean-Baptiste Gaudin, Jean Jaurès, Jean Perrin et Victor Hugo, tous déjà inhumés dans cette même crypte.

Jean-Paul