Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vos visites

  • Expo "Small is beautiful, Miniature Art”

    "Une exposition XXS" d’une vingtaine d’artistes de l’Art miniature. Un voyage incroyable pour plonger dans des univers à échelle réduite, beaucoup de finesse dans ces mini-scènes et décors, de l’intérieur d’une chambre à coucher à une incroyable bibliothèque, sans oublier une devanture de boucherie, des crochets X détournés de leur utilisation, des champignons de Paris transformés par des ouvriers, sur leurs échelles, pour les rendre non comestibles !

    Bref, je ne vous en dis pas plus, c’est à vous maintenant d’aller découvrir cet univers grandiose par sa taille réduite !!!

    Cela se passe à la Galerie Joseph, 116 rue de Turenne 75004. Il vaut mieux réserver.

    Colette C

  • Expo "PICASSO l’étranger"

    Une exposition sur Picasso, je m’y précipite toujours, mais là, pourquoi ce titre et ce lieu qu’est le musée de l’Immigration ?

    Très agréable surprise que cette approche inédite de l’artiste, de ses rapports complexes et difficiles avec les institutions françaises et de son statut d’étranger…

    Jeune homme espagnol qui débarque en France en 1900, sans connaître la langue, qui demande la nationalité française en 1940, ce qui lui est refusée finalement…

    Bien entendu, sa biographie est présentée, mais aussi celles des marchands d’art qui l’ont soutenu, des collectionneurs, et également l’évocation de tout le monde artistique qu’il a côtoyé.

    Des tableaux connus ou moins connus, des dessins, des sculptures, des poteries, mais surtout des explications, des correspondances, des extraits cinématographiques et une lecture de sa demande de naturalisation…

    Pendant 40 ans, Picasso sera perçu comme un intrus, un étranger, un homme d’extrême gauche et un artiste d’avant-garde…

    Une très belle découverte et je vous engage vivement à explorer cette exposition temporaire (jusqu’au 13 février 2022).

    Colette C

  • Visite au Musée Carnavalet

    Voulant connaître après rénovation ce qui a été réalisé à partir des salles sur le Paris Révolutionnaire, j'ai couru sans réservation, à tout hasard, au Musée Carnavalet récemment ré -ouvert. "Il va falloir réserver en ligne" m'a dit quelqu'un.

    Fort de mes précédentes visites à la Maison de Victor Hugo et à l'exposition Napoléon de la Villette, j'ai tenté ma chance sans 
    réservation. Bien m'en a pris à l'entrée du Musée j'ai obtenu un billet sans problème.

    Je me suis dirigé (en suivant les flèches) sans hésitation vers les salles révolutionnaires. Je n'ai pas été déçu. La présentation est plus aérée, les objets témoins historiques bien mis en valeur (l'échelle de Latude, la Bastille sculptée et bien d'autres)

    Le tout est agrémenté de nombreux écrans où le visiteur est submergé de commentaires dus à des spécialistes et de documents qu'il peut consulter en touchant la piste adéquate.

    Ainsi je craignais la disparition des gouaches révolutionnaires de Lesueur. Eh bien non ! Plus de salle entièrement tapissée de gouaches, mais une présentation interactive qui vous donne toute explication et illustration sur ces gouaches qui vous rendent la Révolution si proche et si vivante.

    Un vrai régal pour l'amateur de cette période. Je suppose que la rénovation suit la même voie dans les autres périodes (clarté et 
    modernité).

    Un Musée à visiter et revisiter.

    Jean-Paul

  • Expo "Napoléon"

    Du personnage historique à l'homme intime

    Grande Halle de la Villette jusqu' au 19 décembre .

    Par curiosité, voulant me renseigner, j'ai pensé que comme pour l'exposition de Tout Ankh Amon  au même endroit où il fallait poireauter pas mal de temps, j'ai cru qu'il en serait de même cette fois-ci. Que nenni ! J'étais quasiment seul à demander un billet armé de mon Pass. Je n'ai pas regretté cette plongée dans le monde napoléonien. Nous suivons la carrière prodigieuse de l'illustre corse ? des années d'apprentissage (à l'école de Brienne) à sa déchéance en passant par le "soldat de la Révolution" le chef de la République" etc...

    Nous le suivons même dans son intimité amoureuse tout en saluant le "Temps des victoires"et le "Maître de l'Europe".

    Une exposition à ne pas manquer.

     Jean-Paul

  • Balade à la Défense

    La Défense…. Que j’ai trop souvent comparée uniquement aux tours américaines… sans trop chercher à découvrir. En ouvrant un peu plus les yeux, et les oreilles, (grâce à une visite guidée organisée par UVTD) j’y ai aperçue un tout autre aspect, certes je n’y travail pas, ni y habite !! 

    Lire la suite

  • Expo "Henri Cartier-Bresson"

    paris,expositionPour profiter de la réouverture du musée Carnavalet, j’ai parcouru avec grand intérêt l’exposition consacrée aux photographies d’Henri Cartier-Bresson. Beaucoup de clichés, noir et blanc comme il se doit, sur des Parisiens dans la rue, des lieux de manifestations (mai 68) et des grands évènements comme la Libération de Paris en août 1944… mais également des photos prises dans le cadre de reportages et commandes pour la presse internationale.

    Tirages originaux, enregistrements audiovisuels de l’artiste… Un moment fort agréable et rempli de nostalgie également…

    Une récompense à l’issue de cette visite : un café dans le jardin fleuri du musée…

    Maintenant, il ne me reste plus qu’à aller voir l’exposition consacrée à Eugène Atget à la Fondation Cartier-Bresson cette fois…

    Colette C

  • Expo "Marie-Antoinette métamorphoses d’une image"

    paris,marie-antoinette

    Jusqu’au 28 janvier 2020 la Conciergerie où elle vécut ses derniers terribles jours avant d’être guillotinée, présente une exposition sur  "Marie-Antoinette métamorphoses d’une image".
     
    Ceux que la reine fascine y trouveront leur compte dans les robes et les atours de son époque fastueuse ainsi que dans les images véhiculées par les divers films consacrés à sa vie ô combien mouvementée.
     
    Les chercheurs y trouveront des souvenirs inoubliables: au hasard la dernière lettre à Mme Élisabeth, le fameux "collier de la Reine" la coiffure à la "Belle Poule"  le "bol sein" ou "jatte–téton" de la laiterie de Rambouillet et j’en passe....
     
    Une visite riche que vous pourrez conclure en revisitant les cachots qui virent la fin de cette reine si critiquée de son vivant (souvent avec juste raison) devenue une icône des temps modernes, dans une admiration frisant parfois l’idolâtrie.

    Jean-Paul