Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.02.2017

Expo "Frédéric Bazille"

paris,expositionJusqu'au 5 mars 2017 le Musée d'Orsay présente une exposition vous permettant de faire connaissance avec Frédéric Bazille un peintre à l'existence brève (il est mort à l'âge de 29 ans tué au combat en 1870) contemporain de Manet, Monet, Renoir et tant d'autres plus renommés. Certains critiques le considéraient comme le plus doué.

Cette exposition vous permet de juger sur pièces. Ainsi vous le voyez s'affirmer comme "peintre du nu masculin", "peintre d'histoire", "peintre des figures au soleil".... J'en passe. Sans la guerre, dans sa maturité il nous aurait sans doute bien étonnés.

Jean-Paul

08.02.2017

Atelier écriture de janvier 2017

Ces quelques titres sont parus dans les journaux. Que vous inspirent-ils ?

Prosper, très tête en l'air, est la vedette du jour.
À Millau, il oublie sa femme sur l'aire d'autoroute de Brocuéjoul. Tout le monde en parle dans la région depuis que c'est paru dans le journal local.
Sa pauvre épouse a été retrouvée en larmes, tremblante, complètement désorientée. Elle dit qu'elle n'a jamais connu un homme aussi fantaisiste, c'est ce qui fait son charme, mais alors là c'est le bouquet. Va t'il seulement se souvenir d'elle ?
Bon, les mauvaises langues disent qu'il a voulu s'en débarrasser. Quand il parlait d'elle, il lui attribuait différents prénoms, selon les jours. Lucie, Marie, Mercédès, Jeanne, ronique, Sandrine, Diane. On mettait ça sur le compte de l'herbe qu'il consommait de temps en temps. Ah! C'est un drôle de loulou, c'est le meilleur chimiste de la région, dans sa spécialité. Les jeunes l'appellent le Père Noël.
Sa compagne fermait les yeux, comme quoi, l'amour est aveugle, ou ne veut pas voir.

Un certain jour, un Landais hypnotisé devant sa télé a cru le reconnaître sur un marché bio. Il vendait des cigarettes en chocolat. Apparemment, son affaire prospérait.
Donc, quand il a laissé sa femme sur l'aire d'autoroute, il partait joyeusement vers sa maison de campagne qu'il avait gagnée aisément. Là, il faisait ses plantations, surveillait ses serres avec amour et en toute discrétion.
Tout petit, déjà, il disait à qui voulait l'écouter, que plus tard il serait botaniste. Ça ne gagne rien lui disait t'on, il ne les croyait pas.

Et la petite dame, dans tout ça, qu'est elle devenue ? Elle ne payait pas de mine, mais son compte bancaire la confortait plutôt. Comme son homme l'a oubliée, elle a décidé de léguer toute sa fortune à son caniche Gaétan, comme l'a fait la patronne de William Saurin. Lui au moins, (Gaétan), lui a été fidèle.
Qu'en fera-t'il ce toutou de sa fortune? Il la dévorera en boîtes de Canigou venant de chez Fauchon, qu'il partagera avec ses amis les chiens plus démunis, sans distinction de race ou de couleur.

Un beau matin, la petite dame s'installe à Soulac-sur-Mer, Les maîtres-nageurs se blessent en tombant de leurs chaises voyant ce clébard bling-bling collier en or cliquetant, déambulant sur la plage. C'est inadmissible disent t'ils, gaspiller une telle fortune, eux qui sont si peu payés, ils compléteraient bien leur maigre salaire en se lançant dans la chimie, comme ce célèbre Prosper. Mais à bien réfléchir ce n'est pas un bon plan en lisant les dernières nouvelles.

Ce Prosper, déjà jugé pour usage de stupéfiants, fume un pétard devant le tribunal, avant d'être mis à l'ombre. Accusé de trafic illicite, enrichissement illégal et abandon de famille, il n'aura même pas la petite dame pour lui rendre visite.

Annickd

07.02.2017

Théâtre "Le passeport"

Le programme prévu par Arvem annonçait "Le clan des vamps" en première partie. En remplacement de ces 40mn de rires prévus ce fut un chanteur qui se présenta. Quelques vieilles chansons, dont Renaud plus jeune, nous incitèrent agréablement à la nostalgie avant d'écouter, attentifs, quelques textes particulièrement émouvants de ce grand fantaisiste qui enchanta notre jeunesse, voire notre enfance, j'ai nommé Robert Lamoureux.

parisIl ne nous restait plus qu'à entrer avec "Le passeport" dans le monde absurde généré par la bureaucratie stalinienne. Le jeu des 2 comédiens sonne juste, dans une mise en scène sobre et efficace.

En résumé une bonne après-midi.

Jean-Paul

06.02.2017

À vous de jouer ? (444)

Quel athlète unijambiste décrocha 6 médailles aux jeux olympiques de 1904 ?

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°443"

Quel film américain se cache derrière ce rébus ?

paris,à vous de ouer

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

03.02.2017

Lire "Ils ont fait la Révolution sans le savoir"

Jean-Pierre Jouyet, actuel secrétaire général de l’Élysée, aime l'Histoire. Cela se sent.

Ce livre est rendu passionnant par les nombreux parallèles qu'il souligne entre cette époque si mouvementée du XVIIIeme siècle finissant, et notre XXIeme siècle naissant.

À dévorer sans modération.

Jean-Paul

02.02.2017

L'espoir

Avec "l'affaire Fillon"
La justice va tracer son sillon
Et tous ses champions
L'auront dans l'croupion !

Alors de cela, qui va sortir
Pour la France à conduire?
Quel phénomène prendra la place
Un prétendant plein d'audace ?

Est-ce "la macronique"
La bonne tactique ?
C'est anachronique
Pour la République
D'être un Président unique !

Puisque Fillon est attaqué
Valls écarté, Hamon utopique,
Les électeurs vont-ils nommer
Mélenchon ou Macron l'énergique

Une nouvelle musique ?
Si Fillon démissionne,
Marine fanfaronne
Envisageant son avènement
"A moi, le gouvernement" !

Nos anciens dirigeants effarés
Doivent se retourner
Dans leurs tombes, constater
Les magouilles des successeurs
Et grâce au peuple électeur
Voir les têtes tomber.
Par la guillotine ? Non, les informations
La moderne Révolution et son action.

De la politique, le désenchantement ?
Faudra pourtant assurément
Y croire encore, prochainement,
Pour trouver un bon Président !
Allez, citoyens, gardez l'espoir
Et faites votre " propre" devoir
En votre âme et conscience,

Mais souhaitons nous bonne chance !

NInette

01.02.2017

Programme février 2017

Jeux de société
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier ! Venez nous rejoindre.

Scrabble, tarot, belote
Lundis 6, 13 &  20 février de 18h30 à 21h30
Samedi 11 février à 10h30 & 17h15
Dimanche 26 février à 10h15

Échecs
Lundi 6 & 13 février de 18h30 à 21h30

Bridge
Lundi 6, 13 &  20 février de 18h30 à 21h30

Samedi  11 février à 14h30
Discussion de Jean-Paul : Les Naufragés de la Méduse

Mercredi 15 février à 18h30
Billard américain

Samedi 18 février à 10h30 ou 14h
Visite guidée de l'Hôtel de Lauzun

Lundi 20 février à 19h
Atelier d'écriture

Dimanche 26 février à 14h
Nous fêterons la chandeleur

Lundi 27 février à 18h30
Atelier photos

Lundi 27 février à 20h
Atelier photos numérique

31.01.2017

Bons baisers de Nice

En ce milieu d’octobre 2016, nous voilà de retour à Nice, que nous avions quitté le 13 juillet dernier, à la veille du terrible attentat.

D’abord, notre pèlerinage au mémorial du parc Albert 1°, au bord de la promenade des Anglais, en souvenir des victimes de l’horrible massacre du 14 juillet. Des milliers de fleurs, bougies, nounours, et messages de compassion immenses ou minuscules, rassemblés sur et autour du kiosque central, formant un émouvant tapis coloré.

Cela faisait longtemps que voulions visiter le palais Lascaris, édifié au centre de Nice en 1643, par la noble famille de Lascaris Vintimille, longtemps en travaux de réfection (le palais bien sûr).

Il est le point de départ de la route du baroque nisso ligure qui relie les vallées de l’arrière-pays niçois jusqu’en Italie. Depuis 2010, le musée offre aux visiteurs une collection d’instruments de musique anciens, la seconde de France. Mais, avant tout, ce sont les superbes décors et le remarquable mobilier que nous avons pu admirer. Riche façade baroque, vestibule richement décoré, escalier monumental orné en totalité de fresques hautes en couleurs et de niches accueillant des bustes d’empereurs.

nice

Cliquez sur l'image pour agrandir

Premier et deuxième étage avec des plafonds "à ciel ouvert" reprenant des scènes mythologiques classiques. Boiseries du XVIIIe siècle, tapisseries d’Aubusson, avec quelques petites pièces abritant des portraits de chevaliers de l’ordre de Malte et de personnalités religieuses. Magnifique retour dans le passé, heureusement sauvegardé.

Toujours dans notre plaisir de retrouver les merveilles du centre de la ville, nous sommes allés faire nos dévotions à Sainte Réparate, patronne de la ville, dans la cathédrale éponyme. Nous l’avons trouvé toute belle, fraîchement rénovée. Sa jolie façade a toujours la même élégance : fronton triangulaire, classiques pilastres, mascarons et une paire de Saints encadrant le portail. À l’intérieur, le plan s’inspire de Saint-Pierre de Rome. Le chœur et le maître autel sont baroquissimes. Plusieurs chapelles, richement ornementées de colonnes torses, simples ou doubles, nombreuses reliques, dont le squelette de Saint Alexandre que l’on invoque… pour faire tomber la pluie.

niceNous poursuivons notre pèlerinage à la chapelle de la Miséricorde (ou des Pénitents Noirs), la plus belle de la ville, chef-d’œuvre baroque. On est toujours surpris par la virtuosité architecturale et le luxe de l’endroit, avec ses murs couverts de marbre coloré. L’association des stucs et des ors est parfaite. Nous admirons notamment une vierge de la Miséricorde attribuée à Louis Bréa, le grand peintre primitif niçois de la fin du XVe siècle.

Mais il y a aussi la mer et la montagne. La balade traditionnelle au fort de la Revère sur la Moyenne Corniche, nous donne l’occasion de vues incomparables sur Villefranche sur mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat et Beaulieu-sur-Mer. On en a plein les yeux.

Gastronomie oblige… Nous avons fait un déjeuner mémorable dans le vieux Nice chez Alziari : sardines farcies et morue à la niçoise, le tout arrosé d’un délicieux vin rosé de Bellet. Signalé !

Bella Nissa ! Nous reviendrons.

Jacques et Nicole

30.01.2017

À vous de jouer ? (443)

Quel film américain se cache derrière ce rébus ?

paris,à vous de ouer

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Réponse lundi prochain