Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Méli-mélo

  • Le beaujolais

    Avec ARVEM, après des mois de disette due à la pandémie, nous nous sommes retrouvés pour célébrer le Beaujolais nouveau 20VIN2. Ça partait mal, puisque cela se passait au Tea Mets l’eau, dis !!

    Bref, nous étions environ 40 soit 2 fois VIN, et pourtant certains n’étaient pas sûrs de la date, mais ceux-là ne se sont pas déplacés en VIN. C’était le VIN novembre, et sans être deVIN, on ne pouvait pas se tromper puisque ce fut le dimanche suivant le 3ème jeudi de novembre. C’est vrai que ce n’est pas paru dans VIN minutes.

    La fête fut belle, chacun avec son verre de VIN, et même ¼ de VIN en plus pour certains. Le cru 2022 n’était pas diVIN, mais au goût de beaucoup (de rouge !!). La nourriture était bonne…. pour VIN cinq euros. Après la fin du repas et le café, on passa au divertissement : un bingo (et pas un L’EAUto ! Chacun a acheté un ou plusieurs cartons, et quand le numéro VIN fut tiré (il fallait le boire !!), un chanceux dans la salle s’écria Bingo ! Il empocha le pactole : VIN € et quelques centimes.

    Voilà, ce fut un beau moment de retrouvailles, même si aucun SylVIN n’ était présent. À noter que la modération fut de mise puisqu’au retour, aucun participant ne finit dans un raVIN.

    J’espère que ce petit texte vous aura fait sourire. Je ne suis ni poiteVIN, ni de SaintBréVIN. Je suis juste un petit écriVIN.

    Jean O.

  • Arvem et le beaujolais

    paris,beaujolais

    Hum !!! Qu’il était beau !! qu’il était bon…

    Certes, quand on l’aime, que l’on soit seul, qu’il soit beau ou qu’il soit laid …

    On le boit notre BEAUJOLAIS !!!! 

    Je vous parle d’un temps…. (disait une chanson) … Non, y’a pas si longtemps, cet après là, aujourd’hui ! 

    Mais celui-là, y’a bien longtemps qu’on l’attendait ...

    Tous et toutes amis et bons copains d’ARVEM 

    Accueillir le Beaujolais, nous sert de prétexte, pour nous retrouver autour d’une bonne table, au Tea Melodie, qui nous ouvre ses portes exceptionnellement ce  (*)dimanche . Hum que c’était bon ce doux brouhaha, où tout le monde se parle (tout de même 43 personnes, c’est donc que cela nous manquait bien). 

    Pour ma part j’avais pris une blanquette de veau !!! que c’est délicieux… jaquetant et tournant la tête à droite à gauche, pour discuter avec l’un et l’autre. 

    C’était encore plus doux de papoter, que de savourer ce dessert de chocolat fondant que j’adore tant ! 

    Mais cela ne nous suffisait pas !!! Et bien qu’à cela ne tiennent ! quelques parties de jeu du loto suivirent…. (Certes prévues, mais pas pour rien) Les mêmes que je jouais étant enfant !!! 

    Hum c’était bon…. Hum c’est bon de se retrouver. Alors vite, vite, (j’insiste) encore plus vite, de nous retrouver…. Pour le plaisir de se voir !!!

    Arletteck 

    (*) Le Tea Melodie est fermé le dimanche !!! donc merci aussi à lui. 

  • Week-end 14 juillet, sorties gratuites

    Voici quelques idées de sorties gratuites en ce week-end du 14 juillet.

    paris

  • Week end 18 et 19 juin

    ARVEM a fait fort ce week-end écoulé écoulé  (18 et 19 juin) en nous proposant des divertissements fort agréables.

    AMIENS

    D'abord, samedi matin, malgré l'heure tôtive de départ, nous étions toutes et tous ravis de retrouver notre "vieux complice" Dominique, redevenu autocariste pour l'occasion, qui nous a donc accompagnés à Amiens, où nous avons passé une chouette journée, malgré les fortes chaleurs : balade en barque au milieu des hortillonnages, ces jardins flottants ; puis visite de la magnifique cathédrale, commentée par des conférencières passionnées (2 groupes); et pour terminer cette matinée en beauté, un délicieux repas nous attendait au restaurant "Le 31", avec une équipe de serveuses et de serveurs au top ! L'après-midi, avec une température aux alentours de 36/37° s'est déroulée à bord du petit train touristique, qui effectue un tour de la ville  permettant de découvrir les principales curiosités. Puis ce fut le retour et grâce à la conduite très sage de Dominique nous avons rejoint la capitale sans encombre.  

    Théâtre La Bruyère "AIME COMME MARQUISE

    Ensuite dimanche, rendez-vous au théâtre La Bruyère, pour assister à la pièce "Aime comme Marquise" : originale car chacun(e) des comédien(ne)s jouent plusieurs personnages. Jeu remarquable des 2 actrices et des 2 acteurs; distrayante, évoquant le siècle de Louis XIV et les auteurs tels Molière, Corneille, Racine... Une vraie réussite ! "  

    AnnickB

  • Scrabble duplicate

    En ce lundi 13 décembre, les taroteurs sont au repos forcé, précocement en vacances de Noël, car c'est le soir du tournoi de Scrabble duplicate.

    10 joueuses, sur la ligne de départ, prêtes à en découdre (mais voulant battre les autres à plate couture), sous la (douce) autorité de Jean, maître du jeu.
    Chacune à sa table, a son jeu, son stylo, son papier brouillon et ses bulletins réponses.
    Dès le début, on sent la tension entre ces compétitrices, pour la plupart, déjà bien aguerries (donc pas malades !)
    La partie s'est déroulée parfaitement avec des chassés-croisés dans les scores et le classement.

    Vous êtes impatients (mais pas malades) de connaître les mots "intéressants", joués ce soir-là ! Et bien, je me livre à un petit atelier d'écriture :

    Dans les UNIVS (universités en Belgique), une étudiante BORINE (venant du borinage), a gagné le 1er set au TIEBREAK (avec un joker pour faire le T). Son adversaire a perdu tout FORS (et oui, ça s'écrit comme ça !) l'honneur, mais son entraîneur a CULOTE (sans T... sobriété !) sa pipe à force de tirer dessus en la fumant ! On peut aussi écrire... culotter. 
    Un petit coup technique : il y avait HI sur le plateau, il fallait penser à rajouter LARITES (avec un joker pour faire le S) pour obtenir HILARITÉS. Ça n'a pas fait rire les joueuses... et si il y avait eu un joueur, on aurait dit.. .Il a raté....
    Enfin, pour fêter sa victoire, la gagnante (du match de tennis, pas du tournoi de scrabble) s'offrit un beau voyage sur des BOWALS (plateaux africains, comme chacun sait !).

    Voilà, à la prochaine, mais pourquoi pas, avec de nouveaux joueurs... Venez, vous verrez, c'est sympa, ludique, culturel mais aussi... énervant, quand on rate un coup facile.

    Jean O.