Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04.11.2019

Réponse "à vous de jouer n°684"

Comment appelle-t-on ce signe "&"?

  • Esperluette

On l'appelle aussi le "et commercial".

01.11.2019

Discussion "Beaumarchais"

Si l’on connaît la statue proche de l’endroit où il demeura (une propriété de 4000 m2 près de la Bastille) ainsi que le boulevard qui porte son nom, nous avons découvert un homme aux multiples activités.

Né en 1732 Pierre Augustin Caron de père maître horloger et mère bourgeoise auprès de 5 filles.

Il fait un apprentissage d’horloger chez son père, mais un peu garnement, déjà aventurier, va créer un système pour le fonctionnement des montres, ce dont il parle à Jean André Lepautre, horloger du Roi. Celui-ci donne l’information en se l’appropriant au journal "Mercure de France".

En 1774 notre inventeur porte plainte, Lepautre est condamné.

Son évolution

- Il commence à écrire, dont un mémoire à ce sujet qui est donné dans toute la France.

- Il remplace Lepautre et devient "horloger du Roi" et par le fait il a des contacts avec Louis XV. Comme il joue de la harpe, il devient professeur de musique auprès des 4 filles du Roi.

- Sa 1ere femme a des possessions dont un terrain "un Beau Marchet" près d’Arpajon, mais elle meurt après 1 an d’union.

- Pierre Augustin prend le nom de Caron de Beaumarchais. Il cherche à faire connaissance avec le mari de la Pompadour.

- Il écrit dans son château d’Etiolles ses 1ere pièces "des petites drôleries" qu’il fait jouer.

- Fréquentant le général des farines, Pâris Duverney, riche et âgé, il devient son second et apprend comment faire de l’argent. Faire des affaires va devenir son but principal !

- Il participe à la création de l’École Royale Générale Militaire.

Mais avant de suivre le développement d’une vie bien remplie, nous avons écouté la chanson relatant l’engagement, dans la guerre de 7 ans, d’un soldat amoureux !

Lire la suite ICI

31.10.2019

Programme novembre 2019

Jeux de société
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier ! Venez nous rejoindre.

Scrabble, tarot, belote
Lundis 4, 18 & 25 de 18h30 à 21h30

Scrabble, tarot
Samedi 9 novembre à 10h30 & 17h

Échecs
Lundis 4 & 25 novembre de 18h30 à 21h30

Samedi  9 novembre à 14h30
Discussion de Jean-Paul : Émile Zola

Lundi 18 novembre à 19h
Ateliers d'écriture

Mardi 19 novembre à 18h30
Billard américain

Dimanche 23 novembre à 11h
Beaujolais, billard et bowling

Mercredi 27 novembre à 18h30
Atelier photos

Samedi 30 novembre à 10h20
Expo au Grand Palais "El Greco"

 

 

28.10.2019

A vous de jouer ? (n° 684)

Comment appelle-t-on ce signe "&"?

  • Ligature
  • Et entrelacé
  • Esperluette

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°683"

Quel animal ou insecte décrit Jules Renard dans les "Histoires naturelles" avec cette formule : "l'accent grave sur le sillon".

  • Le corbeau

25.10.2019

Maison de Balzac

Profitant de l’exposition (jusqu’au 13 janvier 2020) "Balzac et Grandville" à la fantaisie mordante vous pouvez visiter ou revisiter la Maison de Balzac qui vient d’être rénovée (nouvelle entrée, salles à l’agencement renouvelé).

Je ne saurais trop vous conseiller de vous munir de l’audio-guide bien des secrets de Balzac (et Dieu sait s’il en avait), vous seront révélés.

Jean-Paul

23.10.2019

Un dîner original

Pendant notre séjour en Berry début août, nous avons fait un dîner berrichon surprenant, mais finalement excellent. Appâtés par une annonce parue dans le journal régional "la République du centre" nous nous sommes rendus un soir au restaurant la Luzeraise, aux environs de la petite ville de Chalais. Un chemin dans l’ombre nous conduisit au restaurant.

Il faisait noir, pas de lumière, pas de voitures… nous avons quand même été jusqu’à la porte, et là, nous avons été accueillis par une vieille dame, s’appuyant sur une canne anglaise, qui nous a confirmé que nous étions arrivés à bon port. En effet, dans une salle déserte, une table de cinq nous attendait. Après quelques minutes, la vieille dame est arrivée avec la carte des plats et la carte des vins. Puis le chef, un grand gaillard moustachu,(la vieille dame était sa maman) nous a demandé si c’était bien nous qui avions commandé cinq portions de poulet aux écrevisses : en effet, c’est bien ce qui nous avait amené dans ce lieu perdu.

La vieille dame, toujours claudicante, est ensuite arrivée avec une assiette de rillettes et des toasts. Excellents rillettes d’ailleurs, qui nous ont permis de goûter le vin blanc de Reuilly que nous avions commandé, excellent lui aussi. En entrée, il y avait le choix, sur la carte, entre du foie gras ou du sandre au beurre blanc. En réalité, il n’y avait plus de foie gras. Donc nous avons dégusté, de force, un néanmoins remarquable sandre, cuit à point, et un beurre blanc délicieux. Cela commençait finalement bien. Est arrivé ensuite le poulet aux écrevisses : honorable bestiole et chacun avec deux écrevisses dans une sauce à l’armoricaine : nous sommes régalés !

Le plateau de fromages qui a suivi était très bien, avec notamment la vedette locale : le Pouligny St Pierre, célèbre chèvre berrichon.

Est arrivée la surprise du chef, qui nous a proposé comme dessert une omelette norvégienne ! Ce que nous avons adopté d’enthousiasme et que nous avons beaucoup apprécié, en finissant une deuxième bouteille de Reuilly, d’un viticulteur dont nous avons retenu le nom : Claude Laffont.

Nous sommes repartis dans la nuit, rassasiés et heureux ! Entre-temps, deux couples étaient arrivés, la salle était plus animée, heureusement pour nos hôtes. De retour à Paris, nous avons constaté que ce restaurant était couvert d’éloges sur Internet !

Jacques et Nicole

22.10.2019

Atelier écriture "Écrire dans un losange...

Thème : Écrire sur la fin de l'été ou la rentrée : 1ère ligne 1 mot, 2è ligne 2 mots, 3è ligne 3 mots jusqu'à 5 mots puis décroître.

Fin
De l'été
Enfin l'Automne arrive
Adieu l'été si merveilleux
J'aimerais revoir le ciel bleu
Mais tout passe évidemment
Il faut accepter
Cette saison
Naturellement

Solange C

 

Ah
La rentrée !
Fini la rigolade,
Les balades en rivière,
Les siestes sous le parasol,
Les discussions entre amis,
Bonjour les vêtements
sérieux, étriqués
conventionnels.

Chantal Cn

21.10.2019

À vous de jouer ? (n°683)

Quel animal ou insecte décrit Jules Renard dans les "Histoires naturelles" avec cette formule : "l'accent grave sur le sillon".

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°682"

L'écrivain Prosper Mérimée obtint la restauration du château de Blois en juillet 1844.

  • Vrai.

Prosper Mérimée fut inspecteur général des Monuments historiques, entre 1834 et 1852.

Le château royal de Blois est le premier monument historique restauré par l'État hors de Paris.