Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.10.2017

Vigilance.... cambriolages

Face aux cambriolages, vigilance et prudence restent les meilleurs remparts.

Vous partez en vacances ! Pensez au dispositif mis en place par la police Opération Tranquillité Vacances

Mettez toutes les chances de votre côté en adoptant les bons réflexes contre les cambriolages

Jeanet

30.10.2017

À vous de jouer ? (482)

Jean-Luc Martinez est devenu directeur-général en avril 2013, du musée :

  • d'Orsay
  • du Louvre
  • du Louvre-Lens

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°481"

Quelle est la spécificité du sculpteur australien Ron Mueck ?

27.10.2017

Octobre : changement d'heure

Heure d'hiver_2017.jpg

 

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre vous devrez reculer votre montre d'une heure c'est-à-dire qu'à 3 heures, il sera 2 heures.

Heure d'hiver_2017b.jpg

Jeanet

Expo " Le pouvoir des fleurs”

Jusqu’au 29 octobre : Il est bien tard pour se rendre à l’exposition “Le pouvoir des fleurs” illustrée par les dessins de Pierre Joseph Redouté et par des tableaux aux compositions florales impressionnantes de toute beauté, vaisselle de Sèvres, étoffes du Musée des tissus de Lyon,.... ceci au Musée de la Vie Romantique Scheffer-Renan 16 rue Chaptal 9eme.

Vous pouvez malgré tout prendre la direction de ce Musée sans hésitation car une nouvelle présentation des collections permanentes vous attend. Vous ne le regretterez pas, la gratuité de l’entrée ajoutera un plus à votre visite.

Jean-Paul

25.10.2017

1 - Atelier écriture "Brodez un texte à partir de : J'aime la pluie"

S'il faut absolument que l'on aime la pluie… allons-y !

La pluie tiède de l'été qui me rafraîchit et dégouline sous mon tee-shirt, j'aime. Cette même pluie qui imprègne les prés, le creux des chemins de terre, j'aime. Et l'odeur sauvage qui se dégage après l'ondée et transforme l'air en un festival de parfums plus ou moins grisants, j'adore. J'y retrouve l'odeur âcre de la camomille sauvage, mais aussi les effluves de l'anis, du fenouil, du thym et des tilleuls. Je ferme les yeux et c'est le bonheur.

Cette pluie, je l'aime, à condition qu'elle ne s'éternise pas plusieurs jours.

Que dire de la pluie qui vous accompagne pendant une partie des vacances ? Le campeur ne l'aime pas. Quand je campe, moi non plus.

Planquée dans la tente, je ne sais même plus comment m'habiller. Rien ne sèche… tout sent le chien mouillé. Vive les laveries automatiques mais en vacances nous aimerions fréquenter d'autres lieux.

Qui dit camping pluvieux dit visites de musées et orgies de crêpes. Ah, oui ! Quand il pleut en Bretagne il nous reste le joker "crêperies".

Mais que font les vacanciers en Auvergne quand la pluie redouble ? Est-ce qu'ils se bâfrent avec de l'aligot à cinq heures de l'après-midi ?

La pluie c'est pour les intellos bien au chaud devant un feu de cheminée accompagnés d'un bouquin et d'un chat qui n'en peut plus de ronronner. Lui, le matou un peu dodu, c'est sûr, il a horreur de la pluie…. les souris sont tranquilles. La pluie c'est aussi pour les rêveurs.

Je ne suis pas sûre que le S.D.F. qui déambule dans mon quartier trouve un quelconque attrait à la pluie. Il paraît que c'est bon pour le teint, mais le S.D.F. il s'en fiche de son teint. Il préfère le soleil et la brise légère. Et un grand parapluie serait son paradis.

Le jardinier est plus philosophe. Mon voisin qui bichonne son petit lopin de terre avec amour aime la pluie … mais juste ce qu'il faut.

Comme le disait l'écrivain Pierre Daninos qui ne manquait pas d'humour :

"Il y a trois temps qui déplaisent souverainement aux jardiniers : le temps sec, le temps pluvieux et le temps en général."

Il rejoint mon voisin : un coup la pluie, un coup le soleil.

Et moi, dans tout ça. Je ne sais pas si j'aime la pluie.

C'est un peu comme l'huile de foie de morue que l'on essayait de me faire avaler quand j'étais gamine. Cela faisait du bien … il paraît !

Idem avec la pluie : il faut être préparé pour la recevoir la pluie tout comme la monstrueuse cuillerée de ce breuvage infâme…. qui est si bon pour ce que j'ai ou ce que je n'ai pas !

Sous un grand parapluie, la pluie se domestique.

Et avec mon amoureux, sous ce même parapluie, sous l'averse, tout est prétexte à ne pas être sérieux. Mais qu'est ce que nous sommes heureux !

Marie DP

24.10.2017

Lire "Napoléon III"

Alain Frejean_Napoléon III.jpegAlain Frerejean réalise dans ce livre une biographie de Napoléon III. Nous suivons son ascension depuis ses premiers combats dans l'Italie en pleine révolution jusqu'à son élection à la Résidence de la République française avant, par un coup d'Etat, d'établir le Second Empire qui vit la France, entre autres, s'industrialiser et Paris s'assainir sous l'impulsion du baron Haussmann.

Notre pays se modernisa considérablement sous son gouvernement, on l'a souvent oublié, son oeuvre ayant été obscurcie par des guerres inutiles ( le Mexique) ou désastreuses (contre l'Allemagne).

C'est la biographie d'une vie romanesque qui se lit comme un vrai roman aux multiples péripéties.

Jean-Paul

23.10.2017

À vous de jouer ? (481)

Quelle est la spécificité du sculpteur australien Ron Mueck ?

  • Ses créations ont des proportions colossales
  • Il crée une sculpture par jour
  • Il sculpte des fruits et légumes

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°480"

Combien de médailles la France a-t-elle rapportées des jeux olympiques de Londres en 2012 ?

20.10.2017

Bons baisers du cap Corse

Visite dans la demeure d’un "Américain"

fin juin, retour dans la magnifique île de Beauté avec un premier séjour chez des amis, dans le Sud, près de Porto-Vecchio dans le domaine de Cala Rossa où tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté…

paris,corseAvec, bien sûr, visite obligée à Bonifacio, toujours aussi étonnante (la maison de Marie-José Nat, au bord de la falaise, est à vendre… avis aux amateurs).

Puis dans le Nord, début juillet dans le cap Corse, chez des amis corses rencontrés en 1998 au Yémen… ( les G , grands voyageurs devant l’Éternel, sont pour nous de grands amis depuis cette rencontre mémorable… que nous avons poursuivi sur d’autres continents, comme au Bhoutan, en Éthiopie, à Madagascar, à Ushuaia et ailleurs) Leur maison familiale du XVIIIe siècle, dans l’un des 18 hameaux de Luri, est toujours aussi belle et accueillante. Sur la façade, pour décourager les touristes, une plaque de marbre porte l’inscription suivante : "dans cette maison, n’ont habités ni Sénèque, ni Pascal Paoli, ni Colomba, ni même Cristoforo Colombo… ". Nous y avons coulé, là aussi, des jours heureux, avec notamment des bains de mer journaliers dans une eau parfaite, sur une plage paisible voisine à Pietracorbara (village hélas touché par les incendies récents) en savourant après le bain la délicieuse bière Corse Pietra à la châtaigne.

paris,corseCes amis nous ont donné l’occasion de rencontrer un "Américain" c’est-à-dire un descendant de Corses émigrés en Amérique du Sud au XIXe siècle. Ils étaient six frères qui sont partis de Luri en 1840 pour le Venezuela et Porto Rico. Quatre sont restés sur place et deux sont rentrés au pays fortune faite. Comme plusieurs de ses compatriotes Capcorsins revenus au pays, l’aïeul de cet ami, enterré dans le cimetière du village, a fait construire une très belle maison, avec notamment de superbes plafonds peints. Elle a fait récemment l’objet de l’émission de télévision "des Racines et des Ailes". Elle est actuellement en cours de rénovation. Nous l’avons donc visité, avec beaucoup de plaisir et d'intérêt, sous la direction de son propriétaire actuel (pharmacien à Marseille) et sommes allés commenter ensuite cette belle histoire en vidant avec lui quelques flacons chez nos amis G. Notamment le célèbre vin blanc du Cap Nicrosi.

Ce n’est qu’un au revoir.

Jacques et Nicole