Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.03.2017

À vous de jouer ? (448)

Comment appelle-t-on les œuvres d'art réalisées sur les parois d'une grotte ?

  • l'art grotesque
  • l'art paroissial
  • l'art pariétal

Réponse "à vous de jouer n°447"

Comment s'appelle le vent violent et sec du sud du Languedoc ?

  • Le vent d'autan

03.03.2017

Lire "Profession de mon père" de Sorj Chalandon

paris,livreMon père disait qu’il avait été chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur et conseiller personnel du général de Gaulle jusqu’au jour où celui-ci l’avait trahi… Alors mon père t’a demandé de l’aider à tuer de Gaulle. C’était un ordre et j’étais fier…

Un livre intense en émotions, des réflexions sur la crédulité des enfants ou sur l’admiration qu’ils portent à leur père et bien d’autres choses encore.

Un formidable roman.

Colette C

02.03.2017

Visite "L'hôtel de Lauzun'

Après la discussion ayant trait au duc de Lauzun, j'avais un rêve, visiter l'Hôtel de Lauzun dont il fut l'éphémère propriétaire de 1682 à 1685.

Grâce à Arvem voici un vœu exaucé. Cela valait la peine de gagner le quai d'Anjou dans l'Ile St-Louis. Profitant d'une remarquable restauration, l'heureux touriste peut admirer de magnifiques appartements qui par leurs superbes décors du XVIIeme siècle, rivalisent en réduction, avec Versailles et Vaux le Vicomte.

L'Hôtel de Lauzun Trésor de l'Ile St-Louis.jpgSi vous quittez à regret ce lieu si évocateur du Grand Siècle, un livre vous est proposé superbement illustré vous proposant l'histoire de l'Hôtel et une visite commentée vous entrainant dans les salles visitées, puis dans les étages fermés au public.

Une découverte que nous n'oublierons pas.

Si le cœur vous en dit le livre "L'Hôtel de Lauzun Trésor de l'Ile St-Louis" de Raymond Boulhares et Marc Soleranski est édité chez ARTELIA.

Jean-Paul

01.03.2017

Programme mars 2017

Jeux de société
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier ! Venez nous rejoindre.

Scrabble, tarot, belote
Lundis 13 &  20 mars de 18h30 à 21h30
Samedi 11 mars à 10h30 & 17h15

Échecs
Lundi 13 mars de 18h30 à 21h30

Bridge
Lundi 13 & 20 mars de 18h30 à 21h30

Tournoi tarot
Lundi 6 mars à 18h30

Samedi 4 mars à 14h15
Visite guidée du musée Jean-Jacques Henner

Samedi  11 mars à 14h30
Discussion de Jean-Paul : Gabrielle Chanel

Mercredi 15 mars à 18h30
Billard américain

Samedi 18 mars à 14h30
Balade photos

Dimanche 19 mars à 11h30
La bonne franquette

Lundi 20 mars à 19h
Atelier d'écriture

Lundi 27 mars à 18h30
Atelier photos

28.02.2017

Expo "Détective" fabrique de crimes ?

Bilipo, la bibliothèque consacrée aux faits divers policiers sise 48/50 rue du Cardinal Lemoine (5eme) consacre une exposition au grand hebdomadaire des faits divers.

Parmi les nombreux panneaux et les diverses couvertures de "Détective" vous ne pouvez qu'être intéressés si les faits divers attirent votre curiosité.

L'exposition visitée, vous pouvez consulter (sur place) un ou plusieurs livres rendant compte de "l'affaire" qui vous a particulièrement interpelés.

Jean-Paul

27.02.2017

À vous de jouer ? (447)

Comment s'appelle le vent violent et sec du sud du Languedoc ?

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°446"

 Qui a dit "On ne connaît pas son bonheur. On n’est jamais aussi malheureux qu’on croit" ?

  • Marcel Proust dans "Du côté de chez Swann"

24.02.2017

Discussion "Le radeau de La Méduse"

parisQuand on regarde ce tableau on se demande pourquoi et comment des hommes se sont retrouvés ainsi. Bien sûr un naufrage en est la cause, celui de la frégate "La Méduse" partie le 17 juin 1816 de l'Ile d'Aix pour Saint-Louis du Sénégal.

Commandée par un capitaine de frégate, Hugues Duroy de Chaumareys, un noble de retour d'Angleterre émigré depuis environ 20 ans, du fait de la Révolution, qui n'avait pas navigué depuis tout ce temps, très méprisant envers les marins, avec des idées et un comportement de l'Ancien Régime. Il n'avait pas compris le changement de politique !

Embarqué avec autour de 400 personnes, des fonctionnaires, des colons, des scientifiques, des soldats, 12 canons, des barriques de vins et d'eau, quatre bateaux sont partis dans cette expédition, La Méduse en tête étant la plus rapide, qui vite prit le large la grande voile déployée, le capitaine fonçant en avant sans écouter les conseils des marins, sans s'occuper des autres bateaux.

Vers les côtes mauritaniennes les courants sont dangereux et de plus, le banc de sable d'Arguin est un piège à éviter. Navigant trop près de la côte pensant avoir dépassé le banc, La Méduse s'échoua à marée haute le 2 juillet 1816.

Pour alléger le navire matériel et canons sont largués et un radeau est construit "la machine" de 140 m2 afin d'y recevoir les barriques, les voiles de rechange, les câbles, diverses marchandises : 152 personnes ont pris place. Chaumareys lui, est parti dans un canot et arrivera à Saint-Louis du Sénégal.

Le radeau a été remorqué avec 3 filins par des canots, mais ceci s'avéra inefficace et le radeau chargé sera abandonné à son propre sort, et deviendra témoin d'émeutes, de bagarres meurtrières, des blessés, des suicides, bref, beaucoup d'hommes disparaîtront.

Comment se nourrissaient-ils ? Lire la suite ICI

23.02.2017

La rondes des mots

Écrire un texte en utilisant les mots dictés spontanément par les membres du groupe. Les mots en gras doivent apparaître obligatoirement.

Gendarme, publicité, chocolat, chat, hippocampe, rouge, religieuse, sanction, chanter, enchanté, culture, cinéma, théâtre, fuchsia, cochon, jouissance, surprenant, punir, amandine.

Dans le petit théâtre, s’agitaient les marionnettes d’Amandine. À sa main droite, un gendarme courait après un cochon tenu sur sa main gauche. Il fallait punir l’animal d’avoir dévoré les religieuses au chocolat de son ami l’hippocampe, qui s’apprêtait à les partager avec tout le monde, même le chat.

Oui, c’est une histoire surprenante, mais dans l’imagination des enfants, tout est possible !

J’étais enchantée de faire partie du public de ce bout d’chou de quatre ans, qui nous offrait la jouissance de ses élucubrations.

LaurenceD