Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nos balades commentées - Page 7

  • De l'Obélisque à la Madeleine

    Ultime question : la promenade va-t-elle se faire ?

    C'est que nous"titille" une formule... "Joli mois de mai quand reviendras-tu ?"

    parisComme rien n'arrête le programme prévu, pas même la météo avec son ciel noir menaçant, ses bourrasques à casser les parapluies, nous avons osé affronter ces mouvements d'humeur alternés d'éclaircies, pour nous approcher et voir de très près l'Obélisque, écouter l'histoire de son transport, son élévation en cette "Place de La Révolution" (Pour l'explication et la traduction des hiéroglyphes, nous attendrons que notre guide retourne à l'école... Évidemment il faudra patienter !)

    parisDe cette place nous avons contourné les deux superbes fontaines représentant "les fleuves" et "la mer" et cherché par des symboles à les identifier... Quasiment une découverte !... (Comme tout parisien qui se respecte... on passe... on traverse la place de la Concorde... et l'on ne regarde pas en détails ses monuments impressionnants...)

    Puis nous nous sommes arrêtés devant chaque statue évoquant les villes françaises, avec une pensée particulière pour l'emplacement de la guillotine, tout ceci complété par la citation de faits historiques passés en cette place.

    Poussés par le vent, nous avons continué notre chemin à l'emplacement Lire la suite...

    Ninette

  • Milly la forêt (2)

    Un grand merci Jean-Paul de nous avoir remémoré notre sortie à Milly la forêt; dommage que la pluie à insister pour être des nôtres !!! Après tout… pourquoi pas.

    paris,cocteauJ'en garde un très beau souvenir tant sur la chapelle St Blaise commentée par une voix que nous connaissons tous celle de Jean Marais, admirablement décorée par Jean Cocteau dont on reconnaît certaines plantes, les vitraux que nous contemplons

    Il repose à nos pieds avec son ami. On retient presque notre souffle comme si on voulait lui dire "Merci Monsieur Cocteau pour toute votre œuvre". On se sent si petit à côté de ce grand homme.

    Quant à sa demeure au calme et dans la verdure, on ne peut qu'admirer ses toiles. L'ensemble des œuvres que chacun de nous interprète à sa façon bien sûr. Ses différentes pièces tout en ayant pour ma part une préférence pour son bureau, donnant l'impression que ce grand homme allait entrer, tellement rien ne manquait pour son inspiration, voire davantage.

    Dommage que les fleurs dans le jardin étaient quelques peu fanées peut être par manque de personnel.

    Je remercie aussi Annie aux commentaires si riche et, sachant à notre retour nous raconter des histoires qui nous font du bien !!!

    Arlette p

  • Milly-la-Forêt (1)

    Départ 14h en direction de Milly-la-forêt.

    À l'arrivée, nous nous sommes divisés en deux groupes pour visiter la maison de Jean Cocteau. Le guide a très bien expliqué la vie de Cocteau.

    paris,milly la foretAprès un petit tour dans le super jardin, visité en hâte à cause de la pluie, nous sommes partis en direction de la Chapelle St Blaise des simples. Une très jolie petite chapelle décorée par Jean Cocteau.

    Malheureusement, la pluie étant toujours de la partie, nous n'avons pas pu profiter du jardin botanique.

    Nous avons passé un super après-midi malgré la pluie qui s'était invitée.

    Andrée L.

  • De l'Obélisque à l'Église de la Madeleine

    parisparis

     

     

     Cliquez sur les photos pour les agrandir

     

     

    Malgré le vent et la pluie, Jean-Paul a su retenir toute notre attention par ses propos voire son humour quant à l'origine de ce beau monument "l"Obélisque" et son parcours.

    J'ai beaucoup apprécié cette ambiance conviviale et les connaissances des unes et des autres...

    Arlette P

    Crédits photos © by MMBB

     

  • On en pince pour Vendeuvre

    Fallait-il se pincer pour se lever
    Être à l'heure au rendez-vous fixé,
    En ce mois de mai, un samedi,
    En partance pour "le Joyau de Normandie"
    Afin d'y découvrir des chefs-d'œuvre,
    Au château de Vendeuvre
    En cette région, partout cité
    Comme un très beau domaine.
    À sa vue qu'à cela ne tienne !
    Faudra-t-il se pincer?

    paris,calvados,vendeuvre

    Nous sommes bien décidés
    Dans le 18e siècle à entrer,
    Pour y admirer avec émerveillement
    Le mobilier, les objets de ce temps,
      Égalementtoutes les miniatures
    Si vantées et de toutes natures
    Qui font la particularité
    De cette demeure enchantée.
    Va-t-on se pincer ?

    paris,calvados,vendeuvre

    Pour lire la suite du poème cliquez ICI

    Crédits photos © Jeanet

  • Château de Vendeuvre

    Visite d’une délégation de l’Arvem au château de Vendeuvre dans le Calvados en Normandie le samedi 17 mai 2014, par un temps magnifique.

    Nous étions une quarantaine dans le car, conduit par notre fidèle et excellent chauffeur Dominique, à prendre la route de Normandie pour cette visite très attendue.

    La longueur du trajet (3 heures) fut tempérée grâce à Jean-Paul qui nous régala d’un de ces Quiz dont il a le secret : 10 questions sur Louis XV ! Il y eut un certain nombre de bonnes réponses et nous en fûmes ensuite récompensés, avant l’arrivée, par quelques petites histoires sympathiques délivrées par Annie.

    Chemin faisant, devant la centrale de Porcheville, Jean-Paul nous conta la triste fin de Pierre Loutrel, alias Pierrot le Fou, enterré clandestinement dans l’île au milieu de la Seine.

    Il était 11 heures lorsque nous sommes arrivés par un soleil éclatant devant le château de Vendeuvre.

    Pour lire la suite cliquez ICI

  • Promenade d'octobre

    Le rendez-vous était donné place de la République. Était-ce pour en admirer sa nouvelle transformation ? Sûrement pas ! Un espace réservé aux piétons, vélos… et manifestations en tous genres !

    Nous avons eu cet inconvénient : des "braillards" envahissants, grimpés autour de la statue dont nous voulions justement détailler les superbes bas-reliefs de Dalou, relatant les étapes historiques de la naissance de la République.

    Contrer les micros, la pose de banderole, l'agitation d'une foule, fallait être tenace pour se faire entendre.

    Cet exploit réussi, après avoir essayé de deviner les scènes sculptées et reçu maintes informations, un seul souhait... fuir le vacarme en direction du Temple, s'arrêter sur quelques sites, puis remonter le boulevard Beaumarchais jusqu'à la Bastille, c'était notre programme.

    Qui ne connaît pas ce parcours ? Mais savez-vous...
    - Que l'on y trouve le tracé des tours de la prison de Temple ?
    - Où a été déposée la nouvelle statue de la Liberté ? (je vous le souffle)... devant le Conservatoire des Arts et Métiers
    - Où s'est déroulé l'attentat de Fieschi ?
    - Où se situent la plus vieille maison de Paris, et celle considérée longtemps comme telle, ainsi que la demeure de Cagliostro ?
    - Sûr vous ne connaissez pas le loyer demandé chez Nicolas Flamel ! Si je vous le disais, vous n'en reviendriez pas !
    - Et où remarque-t-on le buste de la jolie Clotilde de Vaux ? (la jeune "muse" et amour d'Auguste Comte)

    Et j'en passe, car notre "chef de troupe" a l'art de dénicher les détails, les vestiges, les lieux parfois transformés où se sont déroulé des faits importants, où l'Histoire a marqué son passage…

    Les promenades commentées ont l'avantage de retenir notre attention sur des découvertes, laissant libre cours au contact, au plaisir des retrouvailles, à l'accueil de nouvelle adhérente, ainsi qu'à celui d'une évasion sans contrainte.

    Alors, à la prochaine occasion, laissons-nous entraîner, profitons de ce Paris riche d'un passé qui nous est conté.

    Ninette

  • Journée chinoise

    "T'chin Tchin je n'suis pas d'la Chine..." J'avais envie de fredonner cela en rentrant là où je pensais être plus au calme, sauf, que le Carnaval Tropical envahissait les rues et la place de la Nation, avec son tintamarre jusque tard dans la soirée.


    © by Jeanet

    Quittant donc le quartier Asiatique après une journée bien remplie à y découvrir en premier lieu le Musée Guimet si fourni en vestiges, où nous avons reçu maintes explications sur les différentes représentations religieuses, les trésors superbes de toutes sortes, afin de nous sensibiliser au passé traditionnel de ce continent, pour mieux en comprendre le présent de ces communautés qui ont investi le XIIIe arrondissement de Paris. (Trop difficile de développer cette matinée... je passe au terre à terre)

    La liaison entre le passé et le présent s'est faite grâce à un arrêt en restauration, des plats très variés typiques présentés sous forme de buffet, où chacun pouvait ainsi trouver à son goût de quoi se substenter !


    © by Jeanet

    Puis ce fut le grand tour, toujours bien expliqué, lire la suite

  • En juin dans l'Yonne

    Tournée dans l'Yonne
    Ou quelques heures d'évasion
    Vers le site de Guédelon,
    Débutant cette journée,
    Par une visite au musée
    D'une célébrité que l'on nomme
    "Colette"
    Sa vie y est retracée en vedette,
    Mais quoi de mieux
    Que d'innombrables photos,
    En témoins judicieux
    Les reportages sur vidéo.
    Emouvante découverte
    De cette voix méconnue
    Non pas, Claudine l'ingénue,
           mais "Colette"
    Ainsi que l'accent bourguignon
    Fidèle à la région,
    Comme la simple maison
    Annoncée en rénovation;
    Juste un regard pour saluer
    Celle qui y est née
    "Colette"

    -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

    Nous attendait une autre destination
    Un chantier en construction
    "Guédelon"
    Formidable histoire de ce lieu
    L'élévation d'un château moyenâgeux,
    Seuls principes pour cet exploit
    Avec les procédés d'autrefois.
    Une idée pharaonique
    Au béton, faire la nique !
    Grés, calcaire, sable, bois de chêne
    Huile de coude, chevaux à la peine
    Pour une forteresse nouvelle
    Rien que du naturel,
    Tiré de ce terrain généreux
    Pour cet ensemble fabuleux
    de "Guédelon"
    Spectacle vivant d'une autre époque,
    Le travail des"œuvriers" dans leurs échoppes,
    Tailleurs de pierre sous les bâches,
    Bâtisseurs à la tâche,
    Blocs de grés débités par les carriers
    Encore charpentiers, cordier, vannier
    Poutres taillées par les bûcherons
    Sans oublier les forgerons,
    Tuiliers et coloristes
    Pour nous, tous en piste
    à "Guédelon"
    Plein les yeux nous avons reçu
    Des commentaires intéressants avons entendus,
    La bonne humeur nous avons partagée
    D'une bonne détente avons abusée.
    Agréable taverne, assiettes garnies et chansons
    Un changement d'horizon
    À travers la verte campagne,
    Sans la nostalgie pour compagne,
    Afin de remonter le temps,
    Tout en étant dans le présent.
    Certes une très bonne journée !
    Pour l'achèvement du chantier
    Encore douze années...
    Sûr, la curiosité et l'admiration
    Feront que nous retournerons
    à "Guédelon".

    Ninette