Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vos visites - Page 3

  • Expo "Caricatures, Hugo à la Une"

    La Maison de Victor Hugo présente jusqu’au 6 janvier 2019 “ Caricatures, Hugo à la Une”.

    Comme son nom l’indique au 1er étage le visiteur se trouve propulsé au milieu de plus d’une centaine de caricatures de notre grand poète.

    Ceci exploré, il peut ensuite grimper au 2e étage où la nouvelle organisation de l’ameublement rend la visite plus surprenante.

    Jean-Paul

  • Expo "Chauveau-Lagarde'

    La chapelle expiatoire 29 rue Pasquier Paris 8e réalise une petite exposition dédiée à Chauveau-Lagarde qui fut l’avocat de Charlotte Corday et Marie-Antoinette.

    Jusqu’au 16 octobre 2018 elle nous permet de mieux connaître ce défenseur méconnu qui se trouva ainsi confronté au renommé Fouquier Tinville accusateur public.

    Jean-Paul

  • La conciergerie

    Depuis vendredi 31 août l’exposition “Détournement” qui voyait la Seine serpenter dans la superbe salle des Gens d’Armes est démontée.

    Cela ne doit pas vous empêcher de visiter, si le cœur vous en dit, ce lieu si emblématique de la Révolution.

    Cette exposition et l’afflux des visiteurs qu’elle a entrainé à poussé en effet les organisateurs à dépouiller le décor de la partie révolutionnaire. La disparition des non-sens historiques (la cellule de Marie-Antoinette n’était pas à sa vraie place) les panneaux explicatifs et le recours à la vidéo rendent la visite riche et attrayante.

    Si vous voulez revivre dans son cadre les heures sombres de la Révolution, n’hésitez pas : la Conciergerie vous attend.

    Jean-Paul

  • Le Musée de Cluny

    Le Musée de Cluny jusqu’en 2020 fait peau neuve.

    Déjà depuis le 14 juillet 2018 il présente sous un aspect assez restreint une exposition intitulée “Magiques licornes” (jusqu’au 25 février 2019) belle introduction à la superbe “Dame à la licorne” toujours exposée avec le beau devant d’autel de la cathédrale de Bâle et une nouvelle ornementation du Frigidarium.

    Si vous voulez rester au fait de la rénovation du Musée du Moyen-Âge n’hésitez pas, rendez-vous rue du Sommerad devant la nouvelle entrée.

    Jean-Paul

  • Expo virtuelle "Les Chats dans l'Histoire de l'Art"

    En partenariat avec la Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais, UMA (Universal Museum of Art) propose une exposition à contempler dans son fauteuil intitulée : « Les Chats dans l’Histoire de l’Art ».

    Dans chaque tableau de cet intérieur d'hôtel particulier mêlant halls néo-classiques à des boudoirs chaleureux se trouve un félin, caché ou central, petit ou grand, suivez le guide ICI.

    Jeanet

  • Expo "L’épopée du Canal de Suez"

    Jusqu’au 5 août l’Institut du Monde Arabe présente “L’épopée du Canal de Suez” et quelle épopée !

    Elle commence au XIXe siècle avant J.C, le pharaon Sésostris III aurait le premier fait creuser un canal entre le Nil et la mer Rouge. Comblé, il fut abandonné au VIIIe siècle après J.C. Au XVIe siècle ce fut un projet vénitien (il resta un projet). Il faudra attendre au XIXe siècle Ferdinand de Lesseps pour en voir la réalisation.

    L’exposition est pédagogique, elle regorge de tableaux, maquettes, documents qui nous permettent de suivre avec passion cette énorme entreprise qui a comme point d’orgue son inauguration le 17 novembre 1869.

    Une exposition qui mérite le détour.

    Jean-Paul

  • Expo "Margiela"

    Ce couturier hors normes dans la haute couture, crée les modèles de la rue, tout en ayant son originalité. Portables par tous, surtout pour ceux qui osent et qui ne craignent pas d'être (en dehors des clous). Sortez vos vêtements vintage, associez ce qui ne l'est pas habituellement, étonnez vous, dérangez les classiques si vous ne craignez pas les regards critiques.

    Ses modèles donnent aussi des idées pour créer soi-même un vêtement original. comme les coutures visibles ou les étiquettes très diverses cousues bout à bout pour un gilet, et bien d'autres fantaisies encore.

    Plus que dix jours c'est à dire jusqu'au 15 Juillet pour voir cette exposition au Palais Galliéra, puis il fermera pour travaux, réouverture fin 2019.

    Annick D

  • Expo "Delacroix (1798-1863)"

    Si vous voulez compléter d’une façon extraordinaire l’exposition “Une lutte moderne de Delacroix à nos jours” que l’on peut visionner actuellement au Musée Delacroix dirigez-vous vers le Musée du Louvre où jusqu’au 23 juillet est présenté “Delacroix (1798-1863) “.

    paris,expositionLe flot de visiteurs est passé, vous pouvez y admirer, de près, tranquillement sans être aucunement importuné, les tableaux archi-connus de l’artiste “Dante et Virgile aux enfers”, “La liberté guidant le peuple”, “Scènes des massacres de Scio”, “La Mort de Sardanapale”, “Jeune orpheline au cimetière” ... et d’autres moins renommés “Médée furieuse”, “ Cléopâtre et le paysan”, “ La bataille de Nancy” et un grand nombre de corbeilles de fleurs.

    Delacroix (1798-1863) une visite à ne pas rater.

    Jean-Paul

  • Expo "Napoléon stratège"

    napoleon-stratege.jpgJusqu’au 22 juillet l’Hôtel national des Invalides s’intéresse à ”Napoléon stratège”. Vous y découvrirez de nombreux tableaux (“Le Pont d’Arcole”, ”La Retraite de Russie”...) et maints objets personnels, maquettes, cartes manuscrits et uniformes portés ou non par Napoléon.

    Vous pourrez jouer sur des consoles et vous prendre parfois pour l’Empereur lui-même (ou l’un des ses adversaires). J’ai ainsi gagné (excusez du peu) la bataille d’Austerlitz, mais me suis montré assez piteux durant la campagne de Russie et la bataille de Waterloo.

    Une exposition permettant de se replonger, sans ennui, dans la légende napoléonienne.

    Jean-Paul

  • Expo "Guernica"

    Jusqu’au 25 juillet le Musée national Picasso-Paris consacre une exposition à l’histoire de “Guernica” tableau exceptionnel de Pablo Picasso qui compte parmi les plus connus du monde.

    Exposée, (elle est conservée de manière permanente à Madrid depuis 1992) reproduite partout dans le monde elle fut à la fois un symbole anti-franquiste anti-fasciste et pacifique.

    Le parcours réalisé vient rappeler le contexte de création du chef d’œuvre en mettant l’accent sur le choc du bombardement de la ville basque de Guernica le 26 avril 1937.

    Une exposition indispensable à visiter pour les fans de Picasso et les férus d’Histoire contemporaine.

    Jean-Paul