Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Expo "PICASSO l’étranger"

Une exposition sur Picasso, je m’y précipite toujours, mais là, pourquoi ce titre et ce lieu qu’est le musée de l’Immigration ?

Très agréable surprise que cette approche inédite de l’artiste, de ses rapports complexes et difficiles avec les institutions françaises et de son statut d’étranger…

Jeune homme espagnol qui débarque en France en 1900, sans connaître la langue, qui demande la nationalité française en 1940, ce qui lui est refusée finalement…

Bien entendu, sa biographie est présentée, mais aussi celles des marchands d’art qui l’ont soutenu, des collectionneurs, et également l’évocation de tout le monde artistique qu’il a côtoyé.

Des tableaux connus ou moins connus, des dessins, des sculptures, des poteries, mais surtout des explications, des correspondances, des extraits cinématographiques et une lecture de sa demande de naturalisation…

Pendant 40 ans, Picasso sera perçu comme un intrus, un étranger, un homme d’extrême gauche et un artiste d’avant-garde…

Une très belle découverte et je vous engage vivement à explorer cette exposition temporaire (jusqu’au 13 février 2022).

Colette C

Commentaires

  • J'ai vu moi aussi cette exposition très bien documentée, comme tu l'exprimes, Colette.
    Pour ma part, j'ai été littéralement choquée par le harcèlement qu'a subi Picasso des autorités françaises, archives policières et fiscales à l'appui. Adhérent un temps au Parti Communiste sans pour autant y être actif, il est traqué sans relâche, déménageant de garnis en garnis et considéré comme anarchiste. Jusque tard dans sa vie, la naturalisation française lui est refusée ; quand celle-ci lui est offerte... il la refuse ; on comprend. Et quand, grâce à quelques amis (Aragon notamment) et galiéristes, il gagne sa vie par ses ventes de peintures, il est "imposable".
    J'ai découvert dans cette exposition le côté sombre de la vie de ce génie. Il en a beaucoup souffert, tant moralement que matériellement.
    Pour les personnes qui s'intéressent à Pablo Picasso et sa peinture, il existe un film "Le mystère Picasso" de Henry-Georges Clouzot (1956).

    Une citation -entendue dans une vidéo de l'exposition- de Picasso : "J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant". Celle-ci m'a enchantée pour ses richesses de sens.
    MartineC

Écrire un commentaire

Optionnel