Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.05.2016

Balade dans l'Oise

Promenade du 16 avril

© 2016 by Yvesck & Jeanet

Voir note de :
- Ninette
- Jean- Paul
- Jacques & Nicole
- Yvesck

19.05.2016

Mots avec le W

Quelques mots avec la lettre W

  • Biwa ou biva (n.m.) : Luth (instrument de musique) japonais
  • Swap (n.m.) : (finance) échange
  • Würm (n.m.) : Ère de glaciation
  • Witz (n.m.) : Plaisanterie en Suisse
  • Yawl (n.m.) : Voilier à deux mats

Jeanet

07:15 Publié dans - Scrabble | Lien permanent | Commentaires (1)

18.05.2016

Expo "Jean-Baptiste Huet"

Laitière_jean-baptiste-huet.jpgJusqu'au 5 juin le Musée Cognacq-Jay présente une exposition dédiée à Jean-Baptiste Huet : "Le plaisir de la nature"

Après la visite d'Arvem à Beauvais où nous n'avons pu visiter le Musée consacré aux tapisseries, cette exposition tombe à point.

Vous pouvez ainsi mieux connaître ce peintre qui consacra une partie de son talent à élaborer les décors des tapisseries de Beauvais et de nombreuses toiles de Jouy.

Vous ne pourrez qu'être admiratifs devant les tableaux présentés : " Un dogue se jetant sur des oies" criant de vérité et "Un loup percé d'une flèche". Tranquillisez-vous d'autres tableaux sont plus paisible s: comme "La laitière" et "La bouquetière" qui vous raviront, mais assez, je ne vais pas tous vous les citer.

D'innombrables dessins d'animaux et de plantes vous intéresseront avant de grimper dans les étages voir (ou revoir) la belle collection du Musée en chefs d’œuvre du XVIIIe siècle : Boucher, Hubert Robert, Vigier Le Brun....

Vous ne regretterez pas d'avoir partagé votre temps avec "Le plaisir de la nature".

Jean-Paul

17.05.2016

Promenade du 1er mai

Puisque, dit-on "Au mois de mai
Fais ce qu'il te plait"
Nous avons opté à l'aise,
Pour une visite au Père Lachaise.

Après une semaine pluvieuse
Enfin une journée radieuse,
Il ne pouvait en être autrement
Pour faire le tour des beaux monuments,
En apprécier les sculptures, les gisants
Aidés d'explications à tout moment
Faisant revivre quelques instants,
Ces illustres endormis, maintenant.
Découvrir de nouvelles" présences" également,
Des célébrités disparues dernièrement.

Le Père Lachaise n'est pas triste,
Nombreux se recueillent auprès d'artistes
Souvent recouverts de fleurs,
Preuve qu'ils sont encore dans les cœurs !

Par cette très belle journée
Beaucoup de promeneurs venus chercher
Le calme d'un verdoyant jardin,
Où chantent les oiseaux citadins.
Presque une bouffée de nature
Surprenant là, où règnent les sépultures !
C'est toute la magie de cet endroit
Où nous reviendrons d'autres fois,
Car il faut bien l'admettre,
On ne se lasse pas de voir renaître
Des monuments de tradition
Soumis à de belles restaurations.

Après avoir marché, parfois escaladé,
Cherché un portrait caché,
Après avoir écouté, fait répéter,
Découvert un brillant passé,
Evidemment s'imposait un beau final.
Sans se faire nullement prier
Nous avons tous chanté
Par cœur, ce n'est pas banal,
"Le temps des cerises" de J.B Clément
Car nous étions tous contents.

Mais on entend la cloche sonner
C'est que la fermeture est annoncée !
De plein fouet, subitement,
C'est le retour à la réalité
Oui ! Même en ce lieu curieusement,
Nous avons pris le temps de rêver !

Ninette

16.05.2016

À vous de jouer ? (n°406)

Qu'est-il arrivé au tableau de Matisse intitulé "le Bateau" lorsqu'il a été exposé à New York ?

  • Il a été volé puis retrouvé trois fois en une semaine
  • Il est resté accroché 47 jours à l'envers avant que quelqu'un ne s'en rende compte
  • Le commissaire de l'exposition s'est rendu compte qu'il s'agissait d'un faux

Réponse "à vous de jouer n°405"

J'ai des feuilles mais je ne suis pas un arbre
J'ai une couverture mais je ne suis pas un lit
Qui suis-je ?

  • Un livre

13.05.2016

expo "Les Hugo, une famille d'artistes"

paris,exposition,hugoDu 14 avril au 18 septembre 2016 la Maison de Victor Hugo innove. Pour la première fois une exposition temporaire "Les Hugo, une famille d'artistes", ne se contente pas du 1er étage avec une entrée payante (8 €) elle prend aussi possession du second étage (où habitait le grand écrivain) généralement gratuit.

Cela a permis de réaménager la présentation de cet appartement-musée et le résultat est particulièrement réussi.

Nouvelles tapisseries, nouvelles moquettes, table de travail (Victor Hugo écrivait debout) mieux mise en valeur ainsi que la table à abattant (création de V. Hugo), la table aux encriers (lot aux enchères) et les nombreux tableaux.

Cette exposition "Les Hugo, famille d'artistes" aura eu ce mérite : rendre cette Maison-Musée encore plus attractive.

Jean-Paul

12.05.2016

Discussion avec Karine de Beaucé

Le 23 avril dernier, Karine de Beaucé était la conférencière invitée d’ARVEM. Un très beau sujet, "Début de l’impressionnisme et les premiers peintres de plein air".

Notre conférencière a traité ce sujet avec maestria, nous faisant notamment connaître l’influence des peintres anglais tels Turner et Bonington qui débarquèrent en Normandie, dès la fin des guerres napoléoniennes, afin de peindre en plein air des paysages qui les inspiraient.

Cela fut en fait le début de l’impressionnisme. C’est alors que nous avons appris que les peintres jusqu’à cette époque travaillaient essentiellement en atelier. Son propos a été traité de façon originale et son choix de diapositives sur le sujet, était des plus intéressants.

Cette conférence nous a permis de comprendre comment la peinture a évolué de manière spectaculaire, surtout à partir du milieu du XIXe siècle, pour former une nouvelle école.

Bref, deux heures ensoleillées alors que la pluie et le vent étaient au programme de la météo de cette journée.

J’espère avoir le plaisir de revoir Karine de Beaucé, soit lors d’une visite organisée ou d’une nouvelle discussion pour ARVEM.

Je suis une "fan" !

Odile

11.05.2016

Lire "Dictionnaire amoureux des Papes"

paris,livreDe Saint Pierre au pape François, 266 papes se succèdent au Vatican. Certains marqueront de leur empreinte l'histoire de la Papauté, d'autres ne feront que passer et l'on ne se souviendra même pas de leurs noms parfois bien originaux.

Bernard Lecomte, imprégné de son sujet réussit à nous rendre passionnant le déroulement de ces affaires vaticanes parfois si complexes.

On trouve de tout dans ces 266 papes répertoriés : des saints et des héros, des chefs de guerre et des lâches, des martyrs et des tyrans.

Une promenade à ne pas manquer dans la plus ancienne institution du monde.

Jean-Paul

10.05.2016

Atelier d'écriture "À partir d'une carte postale"

Nous avons chacun reçu une carte postale dans notre boîte aux lettres. Seulement, cette dernière ne contient ni message, ni signature. Impossible de savoir qui en est l’expéditeur. Pour ma part, j’ai reçu l’image d’une cigale. A moi de m’interroger sur qui a pu me l’envoyer, pourquoi ? À quoi est-ce que cela me fait penser ?

paris,écriture"Parmi les factures et les prospectus, en ouvrant ma boîte aux lettres ce matin, il y avait cette cigale (en carte postale) vierge – la carte ! Parce que la cigale, je n’en sais rien -. Oui, une carte déposée dans ma boite aux lettres par un inconnu, sans message.

Que dois-je comprendre ?

- Ai-je chanté trop fort sous ma douche ce matin ?
- Est-ce le fait que l’on me voit souvent bouquiner ou siroter sur mon transat en terrasse ?
- Aurais-je importuné une fourmi (métro-boulot-dodo) ?
- Ai-je emprunté quelque chose à quelqu’un sans le lui avoir rendu ?
- Serait-ce mon accent provençal ?
- Y aurait-il des jaloux de mon oisiveté ?

Quelle oisiveté ?!

Moi aussi, je travaille ! Certes, pas aux mêmes horaires que tout le monde. Alors forcément, le gens me voyant ne rien faire le jour, ne comprennent pas qu’en fait je me repose. Et pour tout dire, je ne fais pas RIEN - la nuit en tous les cas-.

Par contre, l’expéditeur de cette carte doit bien s’ennuyer pour perdre du temps à me fausse-poster une fausse lettre - même pas une lettre d’amour en plus ! Pff !!!-.

Qui cela peut-il être ?
- Le nain d’à-côté ? Je ne pense pas. Il est petit, mais ne semble pas frustré à ce point.
- Le bellâtre du rez-de-chaussée à qui j’ai refusé ses avances ? Non… À mon avis, il ne doit pas souffrir de refus. Pour lui, une de perdue, dix de retrouvées.
- La mamie d’en-haut ? Celle qui a un balcon trop petit pour poser ses fesses, alors que moi, j’ai une belle et grande terrasse au soleil !

Peu importe, je n’ai rien à me reprocher. Je suis à la fois cigale et fourmi.

Et puis, la cigale, c’est le bonheur, c’est le chant de l’été provençal. Ça sent la lavande et me donne soudain envie de réserver un prochain TGV, direction Méditerranée.

Je ne sais pas qui m’a posée cette carte, mais c’est un joli cadeau : une invitation à encore plus de farniente !"

Laurence