Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12.05.2016

Discussion avec Karine de Beaucé

Le 23 avril dernier, Karine de Beaucé était la conférencière invitée d’ARVEM. Un très beau sujet, "Début de l’impressionnisme et les premiers peintres de plein air".

Notre conférencière a traité ce sujet avec maestria, nous faisant notamment connaître l’influence des peintres anglais tels Turner et Bonington qui débarquèrent en Normandie, dès la fin des guerres napoléoniennes, afin de peindre en plein air des paysages qui les inspiraient.

Cela fut en fait le début de l’impressionnisme. C’est alors que nous avons appris que les peintres jusqu’à cette époque travaillaient essentiellement en atelier. Son propos a été traité de façon originale et son choix de diapositives sur le sujet, était des plus intéressants.

Cette conférence nous a permis de comprendre comment la peinture a évolué de manière spectaculaire, surtout à partir du milieu du XIXe siècle, pour former une nouvelle école.

Bref, deux heures ensoleillées alors que la pluie et le vent étaient au programme de la météo de cette journée.

J’espère avoir le plaisir de revoir Karine de Beaucé, soit lors d’une visite organisée ou d’une nouvelle discussion pour ARVEM.

Je suis une "fan" !

Odile

05.07.2013

Journée à Auvers sur Oise

Pour cette sortie de la journée, en ce mois de mai déplorable côté météo, qui nous avait contraints à prévoir parapluies, doudounes, et bonnes chaussures, mon slogan a une fois encore eu raison... "Avec Arvem, on a d'la veine" !

Van Gogh qui a peint des ciels d'un bleu vif, là où il se trouve, a éclairci le cobalt, ajouté un peu de blanc, quelques nuages, un peu de son jaune préféré pour quelques rayons, afin que durant la promenade matinale, nous puissions apprécier le village où il a terminé ses jours, la maison, son église, ses champs de blé qui entourent le cimetière où il repose.

Sur les pas de cet artiste, tout au long du parcours, des panneaux présentent ses tableaux qui nous sont expliqués, comme l'Auberge Ravoux, la mairie un 14 juillet, la campagne, l'église, etc...

La visite guidée, très intéressante, n'empêche pas de penser que si la nourriture de l'esprit c'est bien, celle du corps n'est pas si mal non plus. Midi approchant, quoi de plus normal !

Pour notre plus grand plaisir, le couvert nous attendait au château, dans une salle fort accueillante !

Nous avons pris place autour des tables rondes afin d'être servis "comme des princes" le temps de récupérer des forces pour l'après-midi.

En effet nous avions un autre parcours à affronter, multimédias celui-là, sorte de reportages "Au temps des Impressionnistes" avec projections diverses, décors reconstitués, salle de cabaret, invitation au voyage dans un wagon, entre autres.


© Marcelle, Martine, Marie-Andrée et Jeanet

Mais un temps libre pour chacun restait à employer. À Auvers il y a de quoi s'occuper : expo d'affiches sur les bains de mer, visite de l'église Notre Dame, le Musée de l'absinthe à "déguster sans modération".

Attendant les visiteurs "Les Irisiades" justement organisées ce week-end là, avec des manifestations particulières comme la présentation de multiples plantes, bouquets artistiques, exposition des oeuvres d'artistes et artisans en tous genres, dans un parc immense avec animations diverses qui attirent beaucoup d'amateurs.

Un truc à se laisser tenter. Allions-nous rapporter une corbeille de géraniums, un rosier grimpant de 2m de haut, une plante économe sans racines ni terre, une pastèque sculptée, ou une girouette en fer forgé ?

Mais à 18h fin des festivités, "l'exactitude est la politesse des rois"... Eh oui ! Pas un seul retard au R.V avec le chauffeur ! Formidable !

Un journée bien remplie qui laisse un très bon souvenir, semble-t-il ?.

Ninette