Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.03.2019

Expo “Portrait d’une maison”

Cette maison c’est Hauteville House la maison que Victor Hugo prit un grand plaisir à décorer lors de son exil à Guernesey.

Vous pouvez avoir une idée de son aménagement au 1er étage de la “Maison de Victor Hugo 6 place des Vosges grâce aux nombreuses photographies exposées.

Ensuite vous pouvez, et devez, monter au 2eme étage où l’on retrouve plus que jamais l’atmosphère qui régnait lors des années où le grand poète y vécut.

Ce “Portrait d’une maison” sera en exposition jusqu’au 15 avril 2019.

Jean-Paul

07.04.2017

Maison de Victor Hugo "Un poète, une exposition"

Je ne connaissais pas ce poème de Victor Hugo "La pente de la rêverie" écrit en mai 1830. Charles Beaudelaire y voyait un poème fondateur de ce qu'allaient devenir les grands monuments poétiques de Victor Hugo. C'est l'occasion de le découvrir.

paris,hugoAu 1er étage (*)une exposition a été construite autour des regards contemporains d'artistes, de poètes et de lycéens tous confrontés à "La pente de la rêverie."

Vous pouvez ensuite grimper au 2eme étage où l'appartement de Victor Hugo vous attend avec comme toujours quelques nouveautés rendant le poète si présent dans la "pente de votre rêverie".

Jean-Paul

(*) jusqu'au 23 avril 2017

11.11.2016

Lire "Victor Hugo amoureux"

Ce joli petit livre bien illustré, est agréable à feuilleter. Il s'attaque à un vaste sujet "Victor Hugo amoureux" de Christine Clerc. Seules 2 femmes sont distinguées : Juliette Drouet et Léonie d'Aunet.

Il a le mérite d'inciter à approfondir le sujet par d'autres biographies plus fournies. Il est dommage qu'il contienne quelques erreurs.

Ainsi le premier enfant de Victor et Adèle n'est pas une fille, mais un garçon, Léopold, né le 16 juillet 1823 et mort le 9 octobre de la même année. De plus le rôle de la reine dans Marie Tudor était tenu par Melle George et non par Mme Dorval.

Les lectures que vous seriez incités à faire parmi d'autres auteurs vous le confirmeront.

Jean-Paul

07.06.2016

Discussion "Victor Hugo" suite

Suite de la conférence du mois de mars 2016

Le 14 mai, Jean-Paul organise une seconde discussion sur Victor Hugo.

Il nous présente tout d’abord quelques documents joliment illustrés, soit des photos ou des textes bien connus de tous, sans que pour autant les auditeurs en connaissent l’origine (textes mis en musique par Brassens, notamment).

Il rappelle tout d’abord l’enfance de Victor (né en 1802 à Besançon), élevé par un père militaire, le futur général d’Empire Léopold Hugo ainsi que par une mère, pour le moins originale, Sophie Trébuchet.

Il nous raconte les divers événements qui ont marqué son enfance, voyages en Italie et en Espagne, puis divorce des parents en 1811.

Victor suit alors sa mère à Paris. Lire la suite ICI

Au cours d’une conférence de près de trois heures, Jean-Paul a su mettre en exergue tous les événements qui ont marqué la vie de Victor Hugo ainsi que la vie du siècle. Sans doute Hugo avait-il raison de dire en parlant de sa naissance : "Ce siècle avait deux ans".

En résumé, rappelons-nous sa belle formule "S’il n’en reste qu’un, je serai celui-là" dernière strophe du magnifique poème "Ultima verba", extrait du recueil "Les Châtiments". Je suis sans doute trop longue mais Jean-Paul a vraiment su capter mon attention du début à la fin et je souhaitais retransmettre un maximum des choses apprises ou remémorées depuis ma prime jeunesse.

L’on a envie d’entendre Jean-Paul sur la commune de Paris, comme il nous l’a promis !

Odilep

Discussion "Victor Hugo" suite

Après un rappel du début de sa vie, nous avons été entraînés sur le chemin parcouru d'années en années, qui ont vu naître de nombreuses pièces de théâtre avec plus ou moins de censures ou de succès, puis la création de journaux à plusieurs reprises, et roi de l'écriture, ses romans échelonnés.

Bien sûr, la vie intime fut évoquée avec délice par les détails, car Monsieur aimait les femmes, toutes les femmes, sans pour autant être galant avec "ses plus fidèles".

Mais ce génie a été exceptionnel sur le plan des idées politiques. Avant-gardiste, il était contre l'homophobie (Claude Gueux), pour les États-Unis de l'Europe (l'Allemagne est le cœur, la France est la tête), contre la peine de mort, entre-autres...

Nommé Pair de France, participera à la Révolution de 1848, se retrouvera en opposition contre Louis Napoléon, fera un discours contre "la misère", hué à l'Assemblée Nationale, défendra le suffrage universel.....

Après avoir été Pair, élu député, reçu la légion d'honneur, il sera exilé à Bruxelles, puis Jersey et Guernesey.

Vingt ans plus tard, un retour triomphal à Paris. Il est à nouveau élu député, démissionnera. Malgré ses idées avancées, il est contre l'anarchie et par le fait, contre l'épisode de la Commune, qui représentait le désordre.

Il verra disparaître quatre de ses enfants, sa femme, sa maîtresse attitrée, montera au rang de sénateur, avant de décéder en 1885 à Paris pour séjourner définitivement au Panthéon.

- Pour détendre l'assemblée présente, tous ensemble avons chanté quelques refrains en rapport avec ses voyages en Espagne, et pour adoucir la révolte des parisiens sous la Commune, " Le temps des cerises " -

Ninette

13.05.2016

expo "Les Hugo, une famille d'artistes"

paris,exposition,hugoDu 14 avril au 18 septembre 2016 la Maison de Victor Hugo innove. Pour la première fois une exposition temporaire "Les Hugo, une famille d'artistes", ne se contente pas du 1er étage avec une entrée payante (8 €) elle prend aussi possession du second étage (où habitait le grand écrivain) généralement gratuit.

Cela a permis de réaménager la présentation de cet appartement-musée et le résultat est particulièrement réussi.

Nouvelles tapisseries, nouvelles moquettes, table de travail (Victor Hugo écrivait debout) mieux mise en valeur ainsi que la table à abattant (création de V. Hugo), la table aux encriers (lot aux enchères) et les nombreux tableaux.

Cette exposition "Les Hugo, famille d'artistes" aura eu ce mérite : rendre cette Maison-Musée encore plus attractive.

Jean-Paul

30.12.2012

Expo "Entrée des médiums"

Ceux qui s'intéressent au spiritisme et particulièrement à Victor Hugo qui fit tourner les guéridons à Jersey du 11 septembre 1853 au 11 décembre 1855 la Maison de Victor Hugo vous ouvre ses portes jusqu'au 20 janvier 2013 dans le cadre de l'exposition "Entrée des médiums".

De nombreuses photos et des cahiers remplis par divers scripteurs, dont Victor Hugo, vous sont présentés.

Vous pouvez toujours grimper à l'étage supérieur pour également jusqu'au 20 janvier, méditer devant les poêmes des "Contemplations" présentés dans les salles cadre de la vie du grand écrivain.

Jean-Paul