Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.01.2010

Film "Une petite zone de turbulences"

Je suis allée voir "Une petite zone de turbulences" avec Michel Blanc, Miou-Miou, Mélanie Doutey.

Beaucoup de situations difficiles à digérer. Ce film, malgré quelques passages comiques, est plus profond qu'il n'y paraît à première vue. Il traite de la maturation psychologique des personnages d'une famille au fil du temps pour arriver à trouver des solutions à leurs problèmes d'intégration sociale.

Il parle aussi de la sagesse, du recul inévitable qu'adopte celui qui se croit au bout de sa vie : sa vision change radicalement et ses priorités aussi. Il porte un regard plus tolérant et plus présent sur les choses et les gens.

C'est un bon film, on ne regarde pas sa montre pendant la séance. Il est réservé aux amateurs de films réalistes et intimistes.

Florence A

30.01.2010

Bonne franquette

Mais qu'est-ce donc ?

À vous, je vais l'expliquer
Qui ne vous êtes pas invités
À notre table en toute liberté
Pour avoir, envie de partager
Un buffet à consommer à volonté,
Où tous avaient participé
Avec cœur, simplement encouragés
À passer une bonne journée.

Le repas prévu en janvier, l'année
2010 nous avons fêtée, chapeautés ;
Après quelques bons vœux échangés,
À l'apéritif pas besoin "de récapépéter" !
Le buffet fut attaqué,
Toujours copieux aux plats variés,
Soulagés par chacun, seront dégustés
Sur les tables colorées, au couvert dressé.

Gaillardement, "les mandibules" activées
Suscitèrent des sourires enjoués.
Après les desserts et café,
Vinrent les rires éclatés,
Devant les victimes piégées
Par des gages concoctés,
Pour les perdants, aux jeux organisés
Qui dans la bonne humeur, s'y étaient pliés.

Quelques rigolades entraînées
Mais des efforts récompensés.
Aux démonstrations, vous auriez assisté !
Danse orientale, valse viennoise, défilé,
Difficultés diverses aux yeux bandés,
Imitations variées, découverte de muscles cachés
Questions à deviner, chansons pour terminer.
Bonne façon de digérer.

Voilà plus tard l'heure a sonné
Celle des adieux échelonnés.
Restait évidemment à ranger.
Sympa, les nombreux amis dévoués
Qui ont, poussé, décroché, empilé, balayé, briqué !

Partir, avec des souvenirs ancrés
Qui sans doute vont cheminer,
Pour l'an prochain retrouver,
Cette réunion par tous préparée,
Et dit-on, fort appréciée !

Si cette fête a été réussie
C'est grâce à tous les intervenants,
À qui, je dis chaleureusement
Un grand merci

Ninette

29.01.2010

Film "Avatar"

Avatar.jpg"Avatar" avec lunettes et en 3 D, Fantastique !

C'est un superbe conte à la fois écologique (avec beaucoup de scènes de bagarre quand même) qui rappelle à la fois Tarzan, la guerre des étoiles, Eragon, Arthur et les Minimoys.

Pour les amoureux de la science-fiction, c'est un vrai bijou, avec beaucoup de poésie. Les images de synthèse sont de toute beauté, de spiritualité (le lien d'énergie entre les habitants de la forêt et les arbres ou les animaux). Bref, un hymne à la nature, mêlant action, humour et émotion. À voir absolument.

Florence A


28.01.2010

Programme février 2010

Scrabble et Tarot
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier, venez nous rejoindre :
Lundi 8 & 22 février de 18h30 à 21h30
Samedi 6 février de 10h30 à 12h30
(Adhérent Gratuit)

Samedi 6 février à 14h15
Conférence : Le 6 février 1934
(Adhérent Gratuit)

Samedi 6 février à 16h30
Papotage ou jeux de société
Entre les crêpes et le chant, petit moment de détente en jouant au scrabble, tarot, rami, domino etc... ou tout simplement en papotant.

Samedi 6 février à 18h
Chantons ensemble

Mercredi 17 février à 18h30
Soirée billard

Dimanche 21 février à 15h30
Contes & goûter : Histoire d'avant la télé

Dimanche 28 février à 13h35
Musée de Maisons-Alfort, visite guidée
(Adhérent 1.50€)

À vous de jouer ? (76)

Quel grand couturier a été à partir de 1987, conseiller supérieur artistique auprès du gouvernement chinois ?

  • Yves St-Laurent
  • Karl Lagerfeld
  • Christian Lacroix

Quelle était la longueur de la traîne de la Princesse Diana ors de son mariage royal ?

  • 6.60m
  • 7.60m
  • 8.60m

De quel couturier Inès de la Fresange a-t-elle été le mannequin vedette ?

  • Christian Dor
  • Chanel
  • Yves St-Laurent

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°75

L'exposition universelle de 1900 fut inaugurée par le président de la République et le président du Conseil. Ceux-ci se nommaient respectivement :

  • Loubet et Waldeck-Rousseau

Le 22 septembre 1900 eut lieu le célèbre banquet des Maires de France. Il réunit plus de 21 000 Maires. Où se tint-il ?

  • aux Tuileries

Une célèbre artiste se produisit pendant cette exposition dans le spectacle d'une troupe cambodgienne. Il s'agissait de :

  • Cléo de Mérode

 

27.01.2010

Expo "Vision colorée des cultures du monde"

collage.jpg

Christine Fredj-Picot, une de nos adhérentes, expose ses collages et aquarelles au Centre d'animation Maurice Ravel du 1er au 19 février 2010 de 10h à 20h.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Christine sera présente durant toute l'exposition les lundis et mercredi de 15h à 19h ainsi que le samedi de 10h à 12h30.

Jeanet

26.01.2010

Teotihuacan au Quai Branly

 

Voir notes du 23 décembre et du 28 décembre 2009

L'oiseau le plus rapide

Faucon pelerin.jpgAvec une vitesse de pointe de 180 km/heure, le faucon pèlerin est l'oiseau le plus rapide en vol au monde.

Ses longues ailes en forme de pointe et ses narines dotées de déflecteur (il respire parfaitement dans les descentes en piqué) permettent cette vitesse exceptionnelle.

Jeanet

25.01.2010

Expo "Stauffenberg et l'opération Walkyrie

Von stauf.jpg

Après le film "Walkyrie" où s'illustrait Tom Cruise il s'imposait de présenter le vrai von Stauffenberg instigateur essentiel mais hélas malheureux de cet attentat contre Hitler le 20 juillet 1944. (Cliquez sur l'image)

C'est ce que réalise, jusqu'au 29 août 2010, le Musée Jean Moulin qui est jumelé avec le Mémorial du Maréchal Leclerc et la Libération de Paris.

C'est l'occasion de se replonger (les documents sont innombrables et variés : vidéos, journaux, affiches...) dans cette période qui débutant par la pire des défaites, se clôtura par la liesse de la Libération que l'on ne se lasse pas de visionner.

Jean-Paul

24.01.2010

Isadora Duncan & Sarah Bernhardt

Duncan.jpgIsadora "La danseuse aux pieds nus"

Précurseur(e) de danses nouvelles, totalement habitée par cet art, créa des écoles pour des petites "Isadorables", à travers l'Europe. Elle bouscula les traditions.

Adulée, créatrice de scènes inspirées de l'Antiquité, danseuse aux pieds nus, souplesse du costume, pas de carcan, liberté dans les idées et la gestuelle, quitte à choquer.

De grands malheurs personnels, jonchèrent sa vie ; la perte accidentelle de deux enfants, pour terminer dramatiquement, par une malheureuse écharpe prise dans les roues d'une voiture décapotable. Son dernier refuge : le Père Lachaise.

Malgré cette histoire tragique qui nous fit sursauter plus d'une fois, une auditrice penchait dur, sur sa voisine... La digestion... le siège confortable... La chaleur douillette... Les responsables de ce coup de pompe ! Mais réveillée en fanfare par Sarah !

sb.jpgSarah "La Divine"

Un phénomène de théâtre, capable dans sa jeunesse, d'avaler tous les rôles et de remplacer au pied levé, un absent sur scène.

Un destin international, également créatrice de tournées mondiales sous un chapiteau. Fit de nombreux voyages entre autre, jusqu'à huit campagnes aux Etats-Unis, une tournée marathon de trente deux mois, à New-York, Canada, Australie, Honolulu, Madagascar, Turquie, Russie, Egypte, Afrique du Nord, Dakar, Amérique du Sud, Portugal.

Extraordinaire pour l'époque ! Tout en bateau, ou en train ! Mais façon d'innover la méthode de la pub ! Un parcours fabuleux.

Femme volontaire, exubérante, originale, travailleuse ; mais quand se reposait-elle ?
On a retrouvé ses fauteuils ! Enfin disons des endroits où elle pouvait contempler la mer. Pas des fauteuils en osier,  toile ou bois, non ! Des rochers où elle a dû s'asseoir !

Mais où sont-ils ? Rappelez-vous ?

À la Pointe du Raz où elle fit une excursion dangereuse, visa un rocher pour s'y reposer. Ce sont les autochtones, profitant de sa notoriété, honorés de sa présence, qui nommèrent cet endroit. Comme à Belle-Ile, où elle avait une de ses maisons, pour y passer des vacances chaque année.
Là elle y était reçue comme une reine, et y trouva également un "trône".

Elle fit tourner les têtes de nombreux amants, artistes, politiques, banquiers, princes etc..
Elle mena grande vie, toujours en représentation, manipulatrice, théâtrale jusqu'au bout des ongles. Peur de rien, cherchant le danger, affrontant les obstacles, pour illustrer sa devise "Quand même".

Sachant s'entourer, femme aux moeurs faciles, elle est devenue "la star" de l'époque. Ayant voulu être enterrée à Belle-Ile comme Chateaubriand à Saint-Mâlo, elle repose au Père Lachaise.

Ces deux vies contées avec passion ont été écoutées attentivement.

Les dames admiratives devant ces femmes au destin flamboyant. Les hommes, sans doute, fascinés devant des femmes renommées, libres et brillantes.

Les applaudissements confirmèrent l'intérêt porté à cette discussion.

Fini le rêve ! Retour à la réalité ! N'ayant ni le pied léger de la danseuse, ni celui de l'intrépide, il fallut faire attention... car dehors.... ça glissait !

Ninette