Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.08.2018

Bons baisers de Chaumont-sur-Loire…..

…. où nous étions en ce début du mois d’août pour participer, pour la 26e fois, au festival international des jardins dont c’était la… 27e édition.
Édition très réussie sur le thème des "jardins de la pensée".

Ce fut l’occasion, une fois encore de mesurer les progrès accomplis par ce festival depuis sa création en 1991 : il a largement étendu sa superficie et ses dépendances : restaurants, boutiques, parkings, et salle logistique notamment un système d’arrosage permanent de haut niveau.

Que l’on songe au verger de Platon, au jardin d’Épicure, ou jardin des lettrés de l’ancienne Chine, au jardin des mille et une nuit, mais aussi aux "promenade des philosophes" d’Heidelberg ou de Kyoto, aux connaissances botaniques dont Shakespeare a parsemé son œuvre, le jardin a eu, de toute éternité partie liée avec la littérature et la pensée, qui d’ailleurs a donné son nom à une fleur.

Le festival dure jusqu’au 4 novembre 2018 , et désormais, les jardins peuvent être visités le soir à la lueur de diodes électro luminescentes.

Voici quelques impressions après être passé parmi les 25 parterres illustrant la pensée :
– ceci n’est pas un jardin… à la manière d’un tableau de René Magritte,
– le livre de sable. C’est le nom d’un recueil de l’écrivain Jorge Luis Borges et nous entraîne dans une déambulation labyrinthique sans fin,
– dans les bois, à nouveau de l’écrivain argentin sur le thème : "être perdu, c’est se retrouver",
– le dédale de la pensée, voyage dans les méandres du cerveau,
– le jardin des voyelles inspirées de l’Oulipo cher à Georges Perec,
– l’attrape rêves, inspiré d’une légende populaire amérindienne et d’un objet mystique qui retire les mauvais rêves,
- Les sept vallées : jardin en spirale qui déroule le récit d’un recueil de poèmes en langue persane "la conférence des oiseaux",
– le jardin de Proust : le cours d’un dessein,
– le temple de nos pensées, à la manière de La Fontaine de Trevi en Italie
– et beaucoup d’autres remarques.

Si vous en avez l’occasion, ne manquez pas cette visite. D’autant que, sur le plan gastronomique, restaurant le Velum nous offre, chaque année, de délicieux repas inspirés.

Jacques et Nicole

29.08.2018

Lire "Svetlana, la fille de Staline"

Ce livre vous raconte la vie ô combien tourmentée de Svetlana la fille unique et chérie de Joseph Staline.

La “petite princesse du Kremlin” fuit l’URSS en pleine guerre froide ( 1967) provoquant un immense scandale.

Ce sera par la suite la vie d’une femme mal-aimée, une éternelle errante jusqu’à sa mort le 22 novembre 2011 à l’âge de 81 ans dans l’anonymat.

Svetlana , c’est un destin tourmenté marqué du sceau de l’histoire russe du XXeme siècle.

Jean-Paul

28.08.2018

Atelier écriture "Métropolitain en acrostiche"

       Mesdames et Messieurs les voyageurs
Êtes vous prêt pour une apnée d'une heure
Tentez d'avoir une place assise
Restez zen gardez le sourire
Offrez votre place à qui en a besoin
Passez sans pousser votre voisin
Osez converser vous serez surpris
Les portables oubliés vous en serez ravis
Il se peut que vous passiez votre station
Tant est passionnante votre conversation
Aucune grève en vue quelle chance
Il fait beau partons en vacances
Nous verrons bien la suite en Septembre

Annickd

27.08.2018

À vous de jouer "sudoku n°14" ? (n°524)

Le but du jeu est de remplir ces cases avec des chiffres allant de 1 à 9 en veillant toujours à ce qu'un même chiffre ne figure qu'une seule fois par colonne, une seule fois par ligne, et une seule fois par carré de neuf cases.

Sudoku n°13 à imprimer

 

paris,à vous de jouer,sudoku

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°523" (Sudoku n°13)

Solution sudoku n°13

 paris,à vous de jouer,sudoku

24.08.2018

Balade à Gerberoy

 

 

 

 

 

 

 

Nous partîmes une trentaine
Pour la contrée lointaine,
Hors de notre Paris
Vers un village fleuri,
Qui accueillit le bon roi Henri
À Gerberoy, en Picardie,
Dont nous avons osé
Fouler les mêmes pavés.
De belles maisons entretenues,
Très beau jardin suspendu,
Un temple d’amour aperçu,
Ayant tous deux appartenus
Au peintre Henri le Sidaner
Qui donna l’idée de planter,
Devant chaque maison, des rosiers
Toujours existants, depuis tant d’années.

 

 

 

 

 

 

 

Après la visite guidée,
En terrasse, le déjeuner
Dans la même propriété
Du "Jardin des ifs” géants, taillés.
C’est un lieu extraordinaire
Plusieurs fois centenaire.
Un tour commenté dans le potager
Aux plants variés bien rangés,
Parsemés de plantes protectrices
Tenant le rôle de nourrices
Auprès des ennemis, les insectes
Redoutés, telle une secte !
Des conseils à profusion distribués
Pour nos balcons à protéger,
Et même des herbes à déguster
Pour garder bonne santé !
Diffusion par une main verte
De la maison “son maître”
En fait, une dame passionnée
De sa production, même à cuisiner.

 

 

 

 

 

 

 

Emballés par cette première partie
Nous embarquons pour la poterie.
Entreprise familiale, artisanale, rare
Cataloguée dans les “Métiers d’Art”
Celui qui, à partir d’argile
Doit obtenir des carreaux subtils,
De formes variées pour décoration
De piscines, terrasses, palais, maisons.
Nous sont données moult explications.
Historique de la manufacture, sa restauration
Immenses locaux, matériel ancien
Agrémenté par de modernes moyens.
De la terre, l’extraction
Toute la transformation
Œuvre de machines barbares
Empoussiérées presque à croire
Qu’elles dorment définitivement,
Sauf, que dans les bâtiments
Un stock de pièces tronçonnées
Attend patiemment d’être découpé.

Après un long moment écoulé,
Enfin quelques carreaux émaillés
Offrent un peu de gaieté
À nos yeux, par les couleurs attirés.
Mais c ‘est la fin de cette tournée
Où notre imagination a dû travailler
Pour suivre les évocations
Chaque fois que s’en présente l’occasion,
Encore d’un passionné,
Qui encense son métier.

 

 

 

 

 

 

 

 

C’était une belle journée,
Certes, nous étions un peu fatigués
Mais tellement contents,
Nous avions encore le temps
Au retour tranquillement d’admirer
La belle campagne défiler, et,
Surtout d’avoir vu, quelle chance,
Un des plus beaux villages de France...

Ninette

22.08.2018

Expo virtuelle "Les Chats dans l'Histoire de l'Art"

En partenariat avec la Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais, UMA (Universal Museum of Art) propose une exposition à contempler dans son fauteuil intitulée : « Les Chats dans l’Histoire de l’Art ».

Dans chaque tableau de cet intérieur d'hôtel particulier mêlant halls néo-classiques à des boudoirs chaleureux se trouve un félin, caché ou central, petit ou grand, suivez le guide ICI.

Jeanet

21.08.2018

Max Zorn : Adhésif et scalpel

Les tableaux de l'artiste néerlandais Max Zorn sont uniques : ils ne nécessitent que du rouleau adhésif, un scalpel et une source de lumière.

Vous voulez voir d'autres réalisations de cet artiste cliquez ICI

Jeanet

20.08.2018

À vous de jouer "sudoku n°13" ? (n°523)

Le but du jeu est de remplir ces cases avec des chiffres allant de 1 à 9 en veillant toujours à ce qu'un même chiffre ne figure qu'une seule fois par colonne, une seule fois par ligne, et une seule fois par carré de neuf cases.

Sudoku n°13 à imprimer

 

paris,à vous de jouer,sudoku

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°522" (Sudoku n°12)

Solution sudoku n°12

paris,à vous de jouer,sudoku