Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.09.2009

Lire "Rodolphe et les secrets de Mayerling"

Rodolphe.jpgSi vous voulez tenter de comprendre l'une des plus célèbres énigmes de l'Histoire, lisez "Rodolphe et les secrets de Mayerling" de Jean des Cars.

Jean des Cars n'affirme rien qu'il ne peut prouver, en historien sérieux, loin des livres et des films à "l'eau de rose" qui ne voient dans cette tragédie qu'une histoire d'amour qui a mal tourné.

L'écriture en est simple, limpide et permet de se plonger sans s'y perdre dans l'histoire bien compliquée de l'Europe Centrale, dans la seconde moitié du XIXè siècle, histoire qui a conditionné le XXè siècle et les 2 guerres mondiales qui l'ensanglantèrent. Ce livre est passionnant.

Jean-Paul

29.09.2009

La Fontaine

fontaine.gifLa Fontaine, de tempérament distrait, croisant son fils de 18ans à Paris dans un escalier s'écria dit-on (ne le reconnaissant pas) : "il est très bien, ce jeune homme. Mais qui est-il ?"

Jean-Paul

28.09.2009

Littérature viticole

Alain Decaux
- On ne sait pas quand est apparu le vin rouge, mais ça remonte aux temps les plus reculés. Les premières mesures de lutte antialcoolique remontent aux Pharaons, alors ça ne date pas d'hier...

Olivier de Kersauson
- Pour savoir qu'un verre de rouge est de trop, encore faut-il l'avoir bu !

René Fallet
- Je bois le vin de table, même quand il n'y a pas de table.

Ninette

27.09.2009

Promenade de Saint-Germain-des-Prés à Saint-Sulpice

Pour cette première promenade de rentrée, il faisait si beau, que nous avions fait le bon choix.

Afin de profiter pleinement de cet "été" indien" nous avons reçu sur le parvis de l'église Saint-Germain-des-Près, un maximum d'informations sur l'historique de l'édifice, le temps de regrouper toutes les ouailles dont les pendules étaient coincées....

Visite de l'intérieur, des vitraux et chapelles avec peu communes, des arcatures du XIIè, la statue de la Vierge du XIIIè récemment découverte dans un mur. Mais l'impression générale de la nef restaurée rappelle plutôt l'époque du XIXè avec ses piliers et peintures colorés.

Dans le square attenant saluons au passage la muse de Picasso, Dora Maar.

Un détour jusqu'au musée Delacroix, résidence et atelier du peintre, afin d'être plus près de son travail à l'église St-Sulpice.

Poursuivrons notre parcours avec arrêt devant Palissy, et tout en observant le curieux mur de céramique de Sèvres placé pour l'exposition 1900, je glisse un petit regard en coulisse, vers 2 petites filles qui n'osaient plus jouer, au pied du toboggan, car elles écoutaient sagement les belles histoires racontées émergeantes du groupe ! Trop mignon !

Plus tard sur notre chemin, croisons une oeuvre moderne sculptée et bizarre, Place du Québec "l'Embâcle" canadien, représente l'eau soulevant les blocs de glace.

l'embacle.JPG

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Continuons, nous voici devant l'immeuble où se déroula le premier conseil national de La Résistance sous la direction de Jean Moulin.

Arrivons à Saint-Sulpice ; faisons d'abord le tour de la fontaine "des 4 points cardinaux", à propos : pourquoi cette dénomination ? Vous souvenez-vous ? Et vous les absents.... la réponse ? fallait être là !

Devant le portail ouvert exceptionnellement et sur les marches de l'église jonchées de pétales, nous attendons les curieuses, figées plus bas, qui déshabillent des yeux des femmes endimanchées... et la mariée... évidemment c'était tentant !

Dans l'église, arrêtons-nous devant les peintures murales signées Delacroix "la lutte de Jacob avec l'angle" entre-autres.

gnonom.jpgPuis le calendrier astronomique "le gnomon" qui permettait de situer le jour de Pâques, suivant le rayon du soleil à midi.

Le tombeaux imposant, haut placé, du curé qui durant sa vie avait organisé des loteries afin de récupérer de l'argent pour la construction de Saint-Sulpice. Il est représenté devant l'ange qui ôte le linceul, chasse la mort et le rend ainsi immortel (dans la connaissance des hommes, et la vie éternelle).

Puis ce sont les célèbres orgues à 5 claviers et 102 jeux.

Enfin avant de sortir, quelques pas vers les 2 bénitiers, don de Venise fait à François 1er... objets royaux... que Louis XV offrit à Saint-Sulpice.

Pour terminer, les dernières courageuses participantes ont poussé l'aventure jusque devant le Sénat voir le "mètre étalon", seul resté en place, sur 16, déposés en 1796.

Malgré les supplications d'une vaillante de 80ans qui voulait continuer jusqu'au jardin du Luxembourg, suivre peut-être "notre titi" qui comptait y bouquiner, nous avons raisonnablement pris la direction du boulevard St-Germain, afin de s'asseoir... enfin... dans le bus 86, qui nous mena dans notre XIIè, après cet après-midi bien rempli.

Ninette

26.09.2009

Hotel de Pomereu

À l'entrée, nous avons été surpris par un accordéoniste et un clarinettiste qui nous accueillent dans la cour au son d'une musique des rues de Paris.

Escalier Pomereu2jpg.jpgEscalier Pomereu.jpg

 

 

 

 

 

À peine rentrés, nous découvrons le monumental et superbe escalier à double évolution, sculpté avec sa rampe en fer forgé travaillé, qui nous mène au premier étage, à une galerie bordée d'arcades... grandiose !

Nous arrivons dans des salles dont les décors raffinés tant en mobilier, boiseries, peintures, plafonds sculptés, sols marquetés magnifiquement, nous emballent.

dore_1.jpg

Dans le salon de musique 5 artistes interprêtent la musique Baroque chantée, tout à fait dans le style de ce très bel édifice, si bien entretenu, et pourtant peu connu.

Un joli jardin fleuri accessible, dont on peut faire le tour, permet d'écouter le ruissellement de la fontaine, quelques sièges pour profiter de ce havre de verdure si soigné.

Pour complèter le parcours musical, un groupe de jazz vint clore notre visite, par quelques morceaux joués dans les allées de ce jardin privé.

 

Nous avons été tentés par l'offre d'Arvem, pour cette journée du patrimoine. Aucun n'a regretté cette visite agréable pour les yeux et les oreilles. Ce lieu préservé n'ouvre ses portes qu'à cette occasion ; peu de visiteurs en ce dimanche matin, ce qui rendit ce déplacement encore plus appréciable.

Ninette

25.09.2009

Expo "Brueghel, Memling, Van Eyck...

Bruegel.jpgJusqu'au 11 janvier 2010 si la peinture flamande vous intéresse vous ne pouvez qu'être interpelés par l'exposition Brueghel, Memling, Van Eyck la collection Brukenthal au musée Jacquemart-André. De très beaux tableaux où évoluent des petits personnages à regarder de près sont remarquables, comme "Le Massacre des Innocents" de Brueghel, des portraits, comme "l'Homme au chaperon bleu "de Van Eyck etc...

Comme toujours en plus de cette exposition temporaire vous pourrez admirer les merveilles rapportées d'Italie par le couple Edouard André, Nelie Jacquemart ( Botticelli, Paolo Uccello, Montégna, et bien d'autres).

Vous pourrez même si vous êtes assez curieux, découvrir en "situation" dans la salle des scuptures, "l'Atelier" aménagée pour Nélie par son mari,  un coffre de mariage italien (cassone) ce qui complète à souhait notre visite du mois de juin au château d'Ecouen, où une salle était "bellement" ornée de 15 panneaux de bois peints de scènes antiques ("les cassoni") provenant de coffres de mariage dûment démantelés.

Jean-Paul

24.09.2009

À vous de jouer ? (58)

Le 25 juillet 1909 pour la traversée de la Manche Louis Blériot volait sur :

  • le Blériot X
  • le Blériot XI
  • le Blériot XII

Georges Marie Guynemer fut abattu le 11 septembre 1916 sur :

  • le Vieux Charles
  • l'Oiseau Blanc
  • le Point d'interrogation

Le 7 décembre 1936 Jean mermoz disparait dans l'Atlantique sur l'avion

  • l'Oiseau Blanc
  • le Pourquoi Pas
  • la Croix du Sud

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°57

Qui est la voix française de "Skrek" dans le film d'animation du même nom ?

  • Alain Chabat

Dans la version française du film "l'âge de glace" qui  double Sid, le paresseux ?

  • Elie Semoun

Quel chanteur est la voix française de Carl dans le film d'animation " Là-haut" ?

  • Charles Aznavour

22.09.2009

Violette Morris

Jean Cocteau rendait visite à Jean Marais sur le front durant la " drôle de guerre" 1939-1940 dans une voiture conduite par Violette Morris, la plus grande championne féminine de l'avant-guerre, (athlétisme, cyclisme, boxe, natation, foot ...) qui devenue championne automobile finira auxilière de la gestapo, exécutée par la Résistance de Normandie, en 1944.

Violette Morris2.jpg

Jean-Paul

20.09.2009

Film "Le coach"

Un bon film à voir : le coach !

On ne se prend pas la tête, on écoute, on rit, on se reconnaît ou on reconnaît des situations connues.

Bon film, bien rythmé, de bons acteurs et surtout un excellent duo avec Richard Berry et Jean-Michel Rouve.

Colette

19.09.2009

La rentrée

En ce samedi de rentrée nous nous sommes retrouvés dans un local agréable, vaste , clair, confortable.

Atelier_chansons (6).jpgVous avez apprécié les nouvelles activités, selon les goûts de chacun, et les bonnes habitudes ont été reprises; la journée complète avec les jeux, la collation, le papotage pour les habitués comme pour les nouveaux. Le tout pour se terminer en chansons... pour les amateurs (dans les 2 sens de terme). Il paraît que les fortes pluies ont même inondé Cannes, peu de temps après ! A la prochaine fois.

Annie