Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.10.2009

Balzac

Balzac1820.jpgAh ! Les femmes de nos jours aimeraient-elles Balzac ?  Coquines !

En tous les cas, l'assistance majoritairement féminine, semblait connaître bien des romans cités, parmi l'œuvre importante de cet écrivain.

Je ne vais pas en faire l'apologie, je ne serai pas à la hauteur. Notre conférencier a su parfaitement nous démontrer son génie.

Alors que vous faire découvrir ? A dû se demander le maître de séant, un court instant... La tâche n'était pas facile, mais il y a toujours moyen en fouillant dans la vie privée des célébrités, de trouver matière à faire sourciller. Toujours d'actualité.

Rappelez-vous les travers de cet homme "aux poches trouées" qui achetait à tour de bras, sans avoir le sou, ces femmes qui épongeaient ses dettes, ses nombreuses connaissances féminines qui le partageaient profitant de son excellente santé (car il faut avoir une sacrée santé pour assurer !...) Également pour travailler 12 à 15h quotidiennement essentiellement la nuit à l'aide d'1 l 1/2 de café. Un dopé ?

Mais votre étonnement le plus fort fut surtout à l'énoncé du menu gargantuesque d'un restaurant gastronomique, consommé par lui-même (alors qu'il aurait convenu pour 4 personnes). Il avait invité un éditeur souffrant, qui dîna légèrement. Cerise sur le gâteau, Balzac ne pouvant régler la note trop élevée, élégamment la fit adresser au domicile de son invité. Gonflé !

Hanska.jpgC'était un homme "de grand cœur" qui savait s'entourer de gens de qualité fréquentant les salons des célèbres, des argentés évidemment, comme la Comtesse Hanska, châtelaine, avec qui les relations durèrent autour d'une vingtaine d'années avant finalement de l'épouser... par habitude... ou par intérêt ?

Cela ne lui profita guère, ayant abusé des voyages, de la vie en général, malade, à 51ans, 5 mois après son mariage, La Grande Faucheuse vint le quérir… La dernière femme....

De son histoire vous avez découvert ses lieux de résidence très variés, plus ou moins encore existants : comme sa demeure de Passy, et Saché dans le Val de Loire où il se rendait souvent pour y travailler, aimant beaucoup la Touraine.

La documentation en main a donné à certaines personnes l'envie de se rendre en ce lieu. Allons-nous y répondre ? Sait-on jamais ? En attendant à Passy c'est tout de même plus facile, et pour cette visite qui suit la conférence, nous espérons qu'elle vous confortera dans votre penchant pour cet homme, dont les héros de ses romans étaient inspirés de gens de son entourage et qui vous ont marqués.

L'époque lui reconnaîtra une excellente plume. .... Celle de l'oie .... bien sûr !

Ninette

29.10.2009

À vous de jouer ? (63)

Entre ces trois propositions, laquelle ne correspond pas à un Grand Cru de Chablis ?

  • Palotte
  • Grenouille
  • Blanchot

Lequel de ces vins blancs n'est pas produit à partir de Chardonnay ?

  • Chablis
  • St Bris
  • Tonnerre

Lequel de ces domaines viticoles n'existe pas ?

  • Château Gloria
  • Château Angélus
  • Château Benedictum

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°62

Laquelle de ces appellations ne produit pas de vins blancs ?

  • Pauillac

Parmi ces AOC, laquelle ne produit que des vins rosés ?

  • Tavel

Laquelle de ces appellations ne produit que du vin rouge ?

  • Epineuil

28.10.2009

Exposition aux Gobelins

Gobelins.jpgSi vous voulez une entrée en matière sompteuse avant d'aller visiter l'exposition-évènement qui est présentée à Versailles jusqu'au 7 février 2010, " Louis XIV l'homme et le roi" n'hésitez pas à vous rendre aux Gobelins pour admirer l'exposition de tapisseries " Fastes royaux, la collection des tapisseries de Louis XIV". (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Vous en conclurez qu'il avait du goût. Mais pour être honnête, il avait profité également de l'héritage des collectionneurs qui l'avaient précédé au pouvoir : Mazarin, Fouquet ...

NB : Ne perdez pas votre billet d'entrée aux Gobelins, il vous permettra de bénéficier d'un tarif réduit pour l'exposition versaillaise et réciproquement, si vous vous rendez tout d'abord à Versailles.

Jean-Paul

27.10.2009

Louis Blériot

Louis_Bleriot.jpgLouis Blériot s'était grièvement brûlé aux pieds lors d'un meeting d'aviation le 18 juillet 1909. Il marchait avec des béquilles en arrivant à Calais le 21 juillet. Ses premiers mots en atterrissant à Douvres le 25 seront : "Passez-moi mes béquilles", alors qu'il venait de traverser La Manche.

Jean-Paul

25.10.2009

Et patati... et patata...

Encore un vide-greniers, il fait frisquet mais il ne pleut pas. Allons-y pour nous balader et écoutons ce qui se dit entre les stands.casserole-cuivre.gif

- Cette année, petits moyens, jouons malins.

- Dommage que l'huile de coude ne soit pas fournie avec les casseroles en cuivre.

- Allez ! Un Astérix de plus pour compléter ma collection. J'ai 10ans, et ça fait trente ans que j'ai 10ans (me dit-on)...

- Encore un nid à poussière, mais je me fais plaisir à petit prix.

- Ceci ira dans la valise à surprises pour les petits.

- Tiens, des incollables pour peut-être coller mon père.

- Je crois que je me suis fait avoir, c'est trop tard.Vélo.jpg

- Un vélo en bon état, je vais délaisser le Vélib.

- Enfin, depuis le temps que je recherche ce bouquin.

- Y'a pas plus kitch mais c'est top.

- Y'a pas plus toc mais ça fait chic.

- Et dire que je viens de faire le tri chez moi.

- Et bien moi, je n'ai rien  trouvé qui m'ait fait craquer.

Et voila, dans un vide-greniers il suffit de flâner pour passer une bonne journée.

Annick D.

24.10.2009

Lire "La chambre noire de Longwood"

chambre noire.jpgAprès "la lutte avec l'ange" qui m'avait particulièrement intéressé, j'ai voulu me plonger dans le livre de Jean-Pierre Kauffmann traitant du séjour de Napoléon à St-Hélène.

Bien m'en a pris. C'est envoûtant. On saisit très vite qu'il n'était pas nécessaire de verser du poison dans les aliments de l'ex-empereur, l'ennui et l'humidité ont sans doute suffi à le désagréger littéralement. C'est avec soulagement qu'il appelle la fin de tous ses voeux, il l'attend même avec jubilation.

À la dernière page du livre tous les personnages ayant gravité autour de Napoléon nous sont familiers et l'île-prison ne nous est plus étrangère.

Jean-Paul

22.10.2009

À vous de jouer ? (62)

Laquelle de ces appellations ne produit pas de vins blancs ?

  • Barsac
  • Loupiac
  • Pauillac

Parmi ces AOC, laquelle ne produit que des vins rosés ?

  • Tavel
  • Bandol
  • Cassis

Laquelle de ces appellations ne produit que du vin rouge ?

  • Epineuil
  • Coulanges
  • Tonnerre

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°61

Quelle province française Balzac aimait-il particulièrement ?

  • La Touraine

Quel livre a écrit Balzac

  • La Duchesse de Langeais

Dans quelle ville naquit Balzac ?

  • à Tours

21.10.2009

Expo "Le Petit Palais au Musée de la Vie Romantique"

Vie romantique.jpgCet automne, du 29 septembre 2009 au 17 janvier 2010, le Petit Palais s'invite au Musée de la Vie Romantique, 16 rue Chaptal Paris 9ème, et propose une sélection d'oeuvres signées d'artistes français ayant visité l'Italie du XVIIème siècle au milieu du XIXème siècle.

Pour le XVIIème une large place est réservée au dessinateur et graveur d'exception Claude Gallée Le Lorrain. On remarque le très spectaculaire décor mythologique de huit peintures monumentales par Hubert Robert provenant de l'ancien Hôtel de Beaumarchais, situé au XVIIème siècle près de la Bastille, aujourd'hui disparu.

Cerise sur le gâteau, ces peintures admirées, on peut toujours visiter ou revisiter avec plaisir le Musée de La Vie Romantique qui a toujours autant de charme.

Jean-Paul

20.10.2009

Beaudelaire et son beau-père

aupick.jpgBeaudelaire haÏssait son beau-père devenu Général. En 1848 il courait de barricade en barricade en criant "il faut aller fusiller le général Aupick". Ils sont désormais côte à côte dans le même tombeau, au cimetière du Montparnasse.

Jean-Paul

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

19.10.2009

Lire "Le métronome"

Un passionné, Lorànt Deutsch.

Lorànt Deutsch est un acteur talentueux et sympathique.

Il est très agréable de l'entendre parler dans les médias de l'Histoire de Paris, il sait communiquer sa passion.

Dans son livre "Métronome" les stations de métro servent de fil conducteur à un cours sur l'Histoire de France.

Ce n'est pas un historien, on aimerait connaître, par exemple, ses arguments pour laisser supposer que Jeanne d'Arc est la demi-soeur de Charles VII, heureusement il ne parle pas du " Masque de fer" qui ne pourrait être bien entendu que le frère jumeau de Louis XIV.

Ce qui rachète tout : c'est un passionné du Paris historique. Il nous livre les résultats de sa curiosité toujours en éveil et nous confirme que notre capitale est une mine qui ne demande qu'à être explorée.

Jean-Paul