Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.05.2017

Street Arts à la Butte aux cailles

Une bien belle promenade au cœur de la Butte aux Cailles avec, pour fil conducteur, des œuvres d’artistes qui ont recouvert les murs parisiens dans ce 13ème arrondissement…

De petits dessins en noir et blanc de Miss Tic avec ses légendes si particulières, rue des Cinq Diamants, des dessins colorés rue de la Butte aux Cailles, une magnifique et gigantesque bande dessinée Donkey Kong de Jace rue du Moulinet, un superbe travail de Vhils rue du Château des Rentiers, où il s’est attaqué à l’explosif, au burin et au marteau pour sculpter ce portrait géant que je vous laisse découvrir et reconnaître…

Bien d’autres œuvres commentées par nos deux guides conférenciers intarissables sur ce sujet…

Et bien entendu, nous avons terminé cette balade le long de la ligne 6 du métro aérien avec de superbes portraits signés de grands noms là encore comme Obey, C215…

Une bien belle incursion dans ce 13ème arrondissement après notre découverte de cet art mural dans le 20ème. À quand un autre quartier de Paris avec un autre musée en plein air ? Les adhérents Arvem en redemandent.

Si vous n’avez pas pu faire cette balade avec Arvem, allez-y par vous-même et prenez le temps de flâner et d’admirer…

Colette C

04.04.2017

Musée du Street Art

Au cœur de l’école d’informatique "42" fondée par Xavier Niel et située dans le XVIIe arrondissement, j’ai pu découvrir le 1er musée de Street Art "Art 42"…

Au milieu des salles de cours, 150 œuvres, graffiti, post-graffiti et Street Art, cohabitent auprès d’un millier d’ordinateurs sur 4 000 m2.

De très nombreuses œuvres d’artistes renommés comme Obey, C215, Mistic, Bansky…

paris,street artUn mur expose les photos des plus beaux murs peints dans le monde et on peut notamment y reconnaître les murs peints du 13e arrondissement visibles depuis le métro ligne 6.

Musée que je vous engage à découvrir par vous-mêmes en vous armant de patience pour vous inscrire via Internet (les mardis et samedi sont uniquement proposés pour les visites). Il faut compter 1h30 de visite car les élèves qui nous guident sont passionnés.

Ou alors, demander à Arvem de nous concocter une visite pour notre groupe…

Excellent complément à la visite du quartier du 13e prévue pour le 22 avril…

École 42, 96 bd Bessières 75017 PARIS, métro Porte de Clichy.

Colette C

11.01.2017

Le Street Art

Graffitis, gribouillages, tags… A quoi ça rime !! De plus en plus on subit ces signes, des signatures ? Ou un simple message. On en voit partout. Dans le métro et sur les rames, sur la carrosserie des camions même des voitures… Des mots bizarres, un nom suivi de chiffres ou numéro.

Tiens,  celui-là il est beau, je le photographie. J’étais à Gallieni, sur les quais du métro. Me voyant, un contrôleur m’interpelle :

Vous vous rendez compte ce que vous faites, vous n’avez pas le droit.
Mais c’est beau !!!
Vous ne vous rendez pas compte ce que ça coûte pour l’effacer ?".

C’était en 2010, je l’ai laissé parler et suis allé travailler. Mes premiers clichés c’était en 92 avec des diapositives. Cela ressemblait à des caractères bizarres qui formaient un mot, peut être un pseudo, sur des piliers de béton qui soutenaient le périphérique. Le début d’une collection, j’en ai plein, et le numérique a remplacé l’argentique. Il y en a des magnifiques, dans plein de villes, même sur des voitures. Cela me rappelle les années 80 avec les décorations sur les réservoirs d’essence de motos, et des voitures personnalisées mais avec un aérographe.

Le Samedi 01 Octobre on avait rendez-vous  dans le 20ème arrondissement de Paris pour une balade "Street Art" avec 2 conférenciers pour nous faire découvrir et expliquer cet Art aujourd’hui reconnu. C’était passionnant.

Merci à ARVEM pour cette rencontre.

Yves C