Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.02.2012

Expo "La france en reliefs de Louis XIV à Napoléon"

paris,expoJusqu'au 17 février Le Grand Palais expose seize plans-reliefs spectaculaires, issus de la collection des Plans-reliefs qui nous offrent un voyage inédit du Rhin (Strasbourg) aux Alpes (Briançon) du littoral (Brest, Cherbourg) aux frontières du Nord (Saint-Omer).

Ces plans-reliefs dont la réalisation nécessitait des années de travail, sont des oeuvres d'art par la minutie de leur exécution.

Une très belle exposition.

Jean-Paul

23.01.2012

Expo "Gaulois"

paris,expoSuperbe exposition jusqu'au 2 septembre 2012 dans la Cité des Sciences et de l'Industrie. (Cliquez sur l'image)

Tout d'abord les tableaux et illustrations vous permettent d'étudier l'évolution de l'Histoire des Gaulois telle qu'elle était perçue à travers les époques. Puis vous passez d'ateliers en ateliers, tous plus ludiques et interactifs les uns que les autres.

Enfin avant de visionner un film éducatif très intéressant (durée 15 mn) vous pouvez admirer tout à loisir les réalisations d'artisans gaulois et croyez-moi cela vaut le détour. Pour tous publics petits et grands.

Jean-Paul

09.01.2012

Expo "La crèche revisitée"

Crèche_Rispal_Mat.Récup.jpgJ'ai beaucoup aimé la crèche de l'église de la Madeleine, de l'artiste Josette Rispal, à partir de matériaux recyclés.

La crèche est ouverte tous les jours de 11h à 18h jusqu'au 29 janvier et gratuite. (Le problème étant : les marches pour y accéder.

Marcelline J.

05.12.2011

Expo "L'animal au Moyen Âge"

paris,expoComme toujours, une exposition intéressante dans le cadre médiéval de la Tour Jean sans Peur, ceci jusqu'au 1er avril 2012 (ce n'est pas un poisson d'avril cette coutume n'existait pas au Moyen Âge).

Jean-Paul

16.11.2011

Au royaume d'Alexandre le Grand

paris,expoVoici donc jusqu'au 16 janvier 2012 une superbe exposition au Louvre consacrée "Au royaume d'Alexandre le Grand", ce grand conquérant qui fascinait Louis XIV et surtout Napoléon.

De nombreux films nous ont familiarisés avec ce que nous connaissons de la vie de celui-ci malgré de nombreuses légendes véhiculées dans une vie si courte mais si riche. Par contre La Macédoine, son pays d'origine, nous est beaucoup moins familière (de nombreuses découvertes sont récentes). Cette lacune est comblée par l'exposition de plus de 500 oeuvres retraçant l'histoire de cette région depuis le XVeme siècle avant notre ère jusqu'à la Rome impériale.

Quelques aspects absolument remarquables de l'exposition (il en est d'autres) : les couronnes à feuilles d'or, le portique des Incantadas, un sarcophage attique particulièrement mis en valeur, ainsi que la splendide parure en or ornant la sépulture d'une reine.

Une exposition hors du commun. On peut seulement regretter que nous n'en sachions pas beaucoup plus sur la vie et l'épopée de ce grand conquérant.

Jean-Paul

12.11.2011

Visite de l'atelier du gemmail

Suite note du 11 novembre

Connaît-on le principe du gemmail ? Concurrent du vitrail ? Pas vraiment, même s'il s'agit du travail du verre.

Sa technique particulière donne un résultat qui rappelle celui de la peinture, mais consiste en la superposition de morceaux de verre teinté afin d'obtenir des effets de dégradés et d'intensité des couleurs, généralement très vives, tout en composant des formes concrètes : visages, fleurs, paysages etc..

Contrairement au vitrail, ici pas d'emploi de plomb qui coupe le motif.

Vu de loin, le gemmail présente tout à fait l'aspect de la peinture, mais, translucide, de près on découvre une multitude de petits morceaux qui les uns sur les autres donnent un relief plus ou moins prononcé, jusqu'à 5 cm d'épaisseur. Le tout est éclairé par l'arrière, à plusieurs endroits ; lumière et transparence feront l'effet désiré.

Ces véritables tableaux lumineux "les Gemmaux", sont évidemment très lourds. Ils peuvent être fixés au mur, ou simplement posés sur un meuble, puisque extrêmement décoratifs.

Après avoir reçu l'historique de cet art et son évolution par l'artiste lui-même, nous avons pu apprécier le travail par une démonstration.

Au départ un modèle est proposé, après l'avoir suivi pour l'emplacement des coloris, l'artiste "le gemmiste" place le fond et applique tous les morceaux de verre, coupés à main nue et à l'oeil, afin de juxtaposer puis superposer les différents tons pour en donner plus ou moins de luminosité ou de profondeur tout en respectant les figures souhaitées.

Beaucoup de talent, de goût, de patience pour ces réalisations, pour ce travail ? Non, pour une véritable passion, celle de toute une vie !

Si cet art remonte aux années 30, il a été florissant dans les années 50, mondialement exporté. Ces dernières années peu de publicité n'a été faite pour le promouvoir, même si la station de métro Franklin Roosevelt a été décorée de quelques panneaux. Il serait désolant que toutes ces oeuvres magnifiques restent dans l'ombre, voire tomber dans l'oubli.

Visite découverte fort intéressante, un régal pour les yeux.

Ninette

Photos © Marie-Andrée © Jeanet

26.10.2011

Expo "Gaz à tous les étages"

paris,expoGaz à tous les étages, à la bibliothèque Forney - Hotel de Sens 1 rue du Figuier Paris 4ème du 20 septembre au 28 janvier (4 euros pour les + de 60 ans ou 6 euros plein tarif)

De très belles pièces exposées qui nous ramènent dans notre enfance, des reconstitutions d'intérieurs..........

Privilégier la visite commentée des samedis après-midi à 15 heures

Philippe V.

16.10.2011

2 - Expo "Fra Angelico et les grands Maîtres"

Suite de la note du 15 octobre

Fra Angelico et les maîtres de la lumière est un événement exceptionnel proposé par le musée Jacquemart-André.

paris,expoDans une scénographie sobre, nous nous trouvons face à de merveilleux tableaux de ce peintre moine qui a su travailler sur des supports très variés. Surtout connu pour ses fresques réalisées au monastère San Marco de Florence, nous pouvons admirer son art raffiné dans l’enluminure et la peinture sur bois. C’est un chatoiement de couleurs, une multitude d’or et une lumière vibrante. Style empreint de spiritualité mais qui évolue au fil du temps dans la représentation de la Vierge, d’abord en "majesté" puis en "humilité". Tous les visages ne sont que douceur et délicatesse ; les costumes d’une parfaite élégance.

Il fut un maître suivi, initiateur d’un courant artistique illustré ici par des œuvres d’autres artistes non moins célèbres tels que Paolo Uccello, Filippo Lippi, Lorenzo Monaco…

Un régal des yeux qu’il ne faut absolument pas manquer (jusqu’au 16 janvier 2012). (Un conseil : privilégier une visite le matin).

Colette C