Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07.04.2012

Expo "Paris en chansons"

paris,expoExpo "PARIS EN CHANSONS" à la galerie des bibliothèques 22 rue Malher 75004 jusqu'au 29 juillet.

Sympathique... des posters, des photos, des pochettes de disques, des morceaux à écouter (des années 50 à nos jours) selon son propre choix et à condition que la petite dame de devant ne reste pas, le casque sur la tête, à écouter les 15 ou 16 morceaux de chaque borne musicale !!

Selon le parcours, il y a plusieurs thèmes : La seine, Paris au cinéma, Paris à pied, en métro... Prévoir une heure et quart, si on veut écouter (découvrir) quelques chansons (oubliées).

En fin de journée (ça ferme à 19H), il y a moins de monde et l'écoute est plus facile.

Jean O.

Commentaires

Vous pouvez y visionner jusqu'à plus soif des "clips" enchanteurs (c'est le cas de le dire) illustrant un paris poétique parfois imaginaire (un gamin de Paris, Sous les ponts de Paris, Pigalle...)

Sous vitrines des documents vous interpellent comme ce papier qui voit en janvier 1934 Edith Gassion, pas encore Piaf, se produire dans les casernes pour 1 F à l'entrée.

Une exposition qui vous enchantera (je me répète).

Jean-Paul

Écrit par : Jean-Paul | 07.04.2012

Oui très agréable moment à parcourir en musique cette rétrospective de Paris à travers les chansons. Avec tout ce qui a été dit plus haut et, en plus, des extraits de films sur grand écran, comme Pépé le Moko (avec Jean Gabin) et bien d'autres.. Et puis la robe de scène de Mistinguett, ses chaussures et ses gants...

J'ai eu la chance qu'il n'y ait pas trop de monde et les nombreuses bornes d'écoute étaient relativement disponibles.

Un bon moment de détente.

Colette C

Écrit par : Colette C | 13.04.2012

Les écouteurs placés aux oreilles, il est tentant de chanter nos airs préfères , quitte à oublier que nous ne sommes pas seuls dans la salle .Et puis après tout, pourquoi pas . ça donne un petit coup de jeune et de plaisir . C' est une visite très agréable .

Écrit par : annick D | 28.06.2012

Durant l'hiver 1933-1934, Edith Gassion (Piaf) effectuera avec Camille Ribon, acrobate des rues, et sa femme 15 représentations dans les casernes de la région parisienne.

Écrit par : jean-paul | 17.11.2012

Les commentaires sont fermés.