Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15.10.2019

Atelier d'écriture "Qu'il est doux...."

Thème : Écrire un texte avec la phrase « Qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous ...»

Tous les jours, depuis des années, métro, boulot, dodo… Pendant des jours et des heures je me tapais le jardinage, les plantes et la tondeuse… La nuit, quand je n'étais pas au théâtre ou au ciné, c’était le rendez-vous cave. D’un côté l’agrandisseur avec lequel je tirais mes photos noir et blanc, et de l’autre, la fronde pour la prothèse ou les bijoux que j’aimais créer.

Aujourd’hui, tout ça c’est fini, bien fini… Je suis Parisien à la retraite...

Ah ! qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous !!  

Yves CK

14.10.2019

À vous de jouer ? (n°682)

L'écrivain Prosper Mérimée obtint la restauration du château de Blois en juillet 1844.

Vrai ou faux ?

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°681"

En France, les femmes ont le droit de vote depuis :

"Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions de l'homme."

Grâce à cette ordonnance signée le 21 avril 1944, le général De Gaulle a élargi le droit de vote aux femmes. Un an plus tard, le 29 avril 1945, les femmes ont pu voter pour la première fois lors des élections municipales.

11.10.2019

Avis "On transforme Paris"

Paris est toujours en travaux
Voirie, gaz, mais là c’est un autre boulot
Celui, qui dans mon quartier
Est en train de le bouleverser.
Peut-être une nouvelle politique
En prévision des jeux olympiques ?
Mettre le sport à tous les niveaux
Sur les trottoirs jusqu’aux  caniveaux !

Depuis déjà un certain temps
On bénéficiait d’instruments
Plantés sur une large allée
Dans le vingtième sans gêner,
D’Avron jusqu’à Stalingrad
Surprise que cela ne se dégrade !
Voilà que le principe s’étend
Dans le onzième maintenant.

La partie piétonne est cassée
Plus de voitures stationnées.
Pour faire quoi au juste ?
Poser des machines, pour les muscles ?
Après les pistes pour cyclistes
Voir d’autres amateurs en piste
Faire de la gonflette
Et en bonne santé, paraître ?

Nous les riverains sommes étonnés
De ce changement imposé
Durant près de quatre mois
Engendrer bruits et divers tracas,
Sans savoir si cela va plaire
Quand on voit que personne ne se sert
Des précédentes installations
Gratuites, mises à disposition.

Les parisiens vont-ils apprécier cet essor
Montrer à tous, que Paris aime le sport,
Qu’un entraînement facile au quotidien
Pour le corps et l’esprit peut faire grand bien.
Puisque le quartier de la Nation évolue
Après la place transformée, les avenues
Où de grandes jardinières d’arbustes sont enlevées
Plus de verdure à regarder,
Mais des "courageux" peut-être
Qui peineront de tout leur être !
Ce changement il faudra l’accepter
Pour le meilleur c’est à souhaiter.

Ninette

09.10.2019

Lire "L’obsession Vinci"

Sophie Chauveau est fascinée par la Renaissance italienne et l’art florentin. Cet ouvrage "L’obsession Vinci" vient compléter, profitant du 5eme centenaire de la mort du génial artiste, ses deux livres précédents "La passion Lippi" et "Le rêve Botticelli".
 
Ce 3eme livre tente de répondre à la question maintes fois posée :  mais qui est véritablement Vinci ? Nous suivons le génie florentin des bas-fonds de Florence à la cour de François 1er en passant par le Milan de Ludovic Sforza et les campagnes guerrières de César Borgia.
 
En achevant cette biographie le lecteur a puisé bien des renseignements sur celui que la légende fit mourir à Amboise, au Clos Lucé, entre les bras du vainqueur de Marignan.

Jean-Paul

08.10.2019

Atelier écriture "Mots imposés"

Thème : Écrire un texte à partir de mots imposés, dans l'ordre".

Le reflet des arbres entre deux éclaircies, on ne voyait que cela dans l'eau claire des flaques. Quelle lumière ! Si je n'étais pas sorti, j'aurais raté ce tableau.

La paysanne arriva alors que J'errais dans la prairie : grande, massive, silencieuse. Je vis son air placide, le soleil sur ses cheveux longs, elle portait du lait dans un pot en fer blanc qui cliquetait dans sa main droite et sûre, contre sa hanche.

Vallée poétique ! Monde réconfortant ! Voir cela rien qu'une fois ! Instant précieux s'il en faut... Ce sont les trains de la vie.

Chantal CM

07.10.2019

À vous de jouer ? (n°681)

En France, les femmes ont le droit de vote depuis :

  • le 21 avril 1934
  • le 21 avril 1944
  • le 21 avril 1954

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°680"

paris,à vous de jouerQuelle est la particularité du personnage féminin de "La Grande Odalisque", d'Ingres ?

  • Elle a été peinte avec au moins trois vertèbres de trop

04.10.2019

Film " Au nom de la terre…"

Ce film retrace les sentiers trop souvent empreintés, aujourd’hui, par "nos Gens des Campagnes". Il rend hommage à ces Gens, sans qui, ceux de la ville mangeraient peut-être du béton ?

Au nom de la Terre….. Superbe image, parfois oubliée de la "Campagne"…. Celle où les gens, les "Paysans",  vivent au rythme des moissons, ou de l’élevage d’un bétail, sans compter l’heure "de rentrer".

Une famille, une femme qui travaille aussi à l’extérieur, "pour remplir le frigo" et 2 enfants, jeunes ados, qui partagent tout. Partage, des petits, et grands bonheurs, des espérances, des hésitations à choisir un élevage plutôt qu’un autre, du Travail.

Et puis la chute quand un incendie fait voler tout en fumée, celle-ci, en profite, insidieusement à conduire au drame : la dépression. Surmontée grâce au soutiens des siens qui sans hésiter, mettent les bouchées doubles, jusqu’à la guérison. Mais sournois, le désespoir rejaillit jusqu’au drame, où plus personne n’y peu plus rien.

Arletteck

03.10.2019

Bons baisers de Saint Paul de Vence

… célèbre village de la Côte d’Azur dans la deuxième moitié du XXe siècle, avec les artistes célèbres qui le fréquentent : Yves Montand et Simone Signoret, Jacques Prévert, Pablo Picasso et bien d’autres qui descendent à l’auberge de la Colombe d’or.

La galerie d’Art Maegt fait alors la gloire du village avec sa collection de peintres et  de sculpteurs célèbres.

Et maintenant, il y a la Chapelle des pénitents blancs, décorée, après remise en état par la municipalité après trois années  de restauration, par Jean-Michel Folon qui l’avait promis avant sa mort.

st paul de vence

C’est au sein de cette chapelle, datant du XVIIe siècle, que l’artiste imagine un vaste projet de décoration. Il y travaillera jusqu’à son décès en octobre 2005. Un travail nettement inspiré par l’esprit du lieu qu’il avait transcrit avec précision sur des dessins et aquarelles.

Ce sont les liens d’amitié qui ont attaché Folon à Saint-Paul de Vence avec la famille Roux, propriétaire de la Colombe d’or, pour qui il peint l’enseigne du lieu avec ses amis artistes  dont son grand ami César.

Murs, plafonds, vitraux, sculptures : c’est un enchantement de couleurs pastel, avec les célèbres oiseaux de l’artiste. C’est un bain de fraîcheur et de beauté.

st paul de vence

Une mosaïque de 106 m² décore l’ensemble du chœur, selon la technique dite de "Ravenne": pour cela, les mosaïstes ont utilisé des tesselles d’émaux dont certaines sont dorées à l’or et à l’argent.

Les vitraux sont purement inspirés de la vocation caritative de la Confrérie : secours des plus démunis par l’entraide et le don. Les peintures à l’huile s’inspirent des  pastels que Folon avait exécuté à l’aquarelle. Deux  magnifiques sculptures : "qui ?" en bronze patiné, fait office d’autel et "la source" en marbre rosé du Portugal fait office de bénitier au centre de la chapelle.

Une splendeur, que ne manquez pas de visiter si vous êtes dans la région.

Jacques et Nicole