Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11.11.2009

Lire "Les années Trianon"

les_annees_trianon.jpgCatherine Hermary-Vieille dans "Les années Trianon" vous permet dans une approche originale, de mieux comprendre la lente descente aux enfers de Marie-Antoinette, qui de princesse dauphine, puis jeune reine capricieuse, frivole, et dépensière au centre de son "Cercle enchanté" du Petit Trianon se muera à son corps défendant en Reine politique se substituant à un Roi indécis et velléitaire.

les_annees_trianon-verso.jpg

Ceux qui ont, ou auront la chance d'arpenter le "Domaine de Marie-Antoinette" à Versailles, le verront désormais d'un oeil différent après la lecture de ce livre sérieux tout en restant empreint d'une certaine légèreté.

(Cliquez sur l'image)

 

Jean-Paul

10.11.2009

Balzac et le café

balzacCafé.jpgBalzac aurait consommé jusqu'à 50.000 tasses de café durant sa vie (1 litre et demi quotidiennement) travaillant à partir de minuit jusqu'à 16 ou 17 heures par jour.

Il buvait un mélange qui devint une bouillie de caféine, composée de 3 sortes de grains : 1°) Bourbon, 2°) Martinique ou Brésil, 3°) Moka, achetés dans différents magasins.

Jean-Paul

08.11.2009

Le Conseil d'Etat

onseil-d-etatc.jpgArvem voulait découvrir Le Palais où siègent les membres du Conseil d'Etat et pénétrer dans les diverses salles parfois vastes et majestueuses, quelquefois modernes et fonctionnelles, dans lesquelles, ils travaillent.

Nous nous sommes donnés rendez-vous, samedi 24 octobre, place du Palais Royal aux abords de la Comédie Française, du Conseil Constitutionnel et du Ministère de la Culture.

Nous avons ainsi pu visiter le cadre dans lequel ces Conseillers, parfois bien méconnus, conseillent le gouvernement comme leur nom l'indique dans ses projets de loi, jugent ses activités et assurent la soumission effective de l'administration française au Droit.

C'est un des rouages essentiels de notre République, ceci depuis le Consulat, dans la défense du citoyen qui nous paraît ainsi plus proche, après cette visite dans un des hauts lieux de notre démocratie.

Jean-Paul

07.11.2009

Maison de Balzac

Suite "Promenade à Passy"

balzacMaison.jpg balzacMaison2.jpg

 

 

 

 

 

Nous voici à l'arrière de cette demeure, devant la porte par laquelle il se serait sauvé, pour échapper à ses créanciers, dit-on !

Avaient-ils le mot de passe, eux ?

De là on aperçoit les fenêtres de son logement au 2è étage. Pour accéder à la porte d'entrée, il faut grimper un grand escalier bien raide !
Allez courage, c'est ça, ou alors il faut faire un grand détour ! Les mines se crispent... Tâtements de genoux... haussements d'épaules, et hop ! Tout le monde affronte l'effort ! En haut, les encouragements des plus agiles, pleuvent !

Pour souffler un moment, nous remarquons à l'angle d'un immeuble un bas-relief en forme d'obélisque, haut de plusieurs étages, mis en l'honneur de B. Franklin qui plaça à cet endroit, le 1er paratonnerre, parisien.

Tiens des curieux ?
La voix du guide et ce groupe de 30 personnes firent sortir des têtes des fenêtres : que pensaient-elles ? Est-ce une manif ? Mais ils ont tous le nez en l'air ! Ah ! C'est pour notre sculpture inconnue ! Rassurées, les têtes rentrèrent aussitôt... telles les oiseaux mécaniques des horloges "Coucou" !

Quelques pas de plus et nous voici devant le portail d'entrée de la Maison de Balzac. "Alors, le mot de passe ? Vous en souvenez-vous" ? demande notre guide. Piteux nous bafouillons.
Rappel : "La saison des prunes est arrivée", "j'apporte des dentelles de Bruxelles"

Cités, un peu écorchés, mais à nous tous, nous obtenons le droit de rentrer. Ouf !

Mais là, le comble ! Il faut redescendre par un escalier qui mène au jardin de cette propriété. Quelques bancs et chaises appréciés pour soulager "nos moins solides" afin d'écouter notre chef de file, signaler ce que l'on peut admirer en particulier. En effet cette maison est assez petite et les souvenirs de l'écrivain sont placés sous vitrines, comme sa cafetière, sa canne, statuette, montre etc..

Balzac-canne.jpgBalzac Cafetière.jpg

 

 

 

 

 

Des tableaux bien sûr ; portraits de personnes l'ayant entouré et surtout une pièce consacrée à ses écrits, comportant une multitude de corrections manuscrites qui recouvrent totalement les murs.

Une seconde salle aux multiples pièces de buis gravées de dessins encrés, représentants les personnages de La Comédie Humaine, et qui servaient à l'impression. Choses rares !

À l'étage inférieur, quelques sculptures de l'écrivain par Falguière et Rodin. Ayant fait des allers et retours pour s'imprégner d'avantage, nous croisons, avec surprise, la présence d'un ministre venu, également se cultiver !

Discrètement nous nous regroupons pour reprendre le chemin du retour, sans oublier, cela s'impose, un dernier regard sur la tour Eiffel !

Ninette

06.11.2009

Film " Le Concert"

Scénario original pour cette "fable" qui nous fait naviguer entre humour et émotion. Malgré quelques petites longueurs au milieu, ce film est à voir et la fin superbe.



Jean

05.11.2009

À vous de jouer ? (64)

À la mairie pour les mariés
À la barre pour la vérité
Sur la piste pour le passer

De qui parle-t-on ?

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°63

Entre ces trois propositions, laquelle ne correspond pas à un Grand Cru de Chablis ?

  • Palotte

Lequel de ces vins blancs n'est pas produit à partir de Chardonnay ?

  • St Bris

Lequel de ces domaines viticoles n'existe pas ?

  • Château Benedictum

04.11.2009

Programme novembre 2009

Vendredi 6 novembre à 18h45
Titien, Tintoret, véronèse au Louvre, visite guidée
(Adhérent 15.00€)

Scrabble et Tarot
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier, venez nous rejoindre :

Lundi 9 et 23 novembre de 18h30 à 21h30
Samedi 14 novembre de 10h30 à 12h30
(Adhérent Gratuit)

Samedi 14 novembre à 14h30
Discussion : Les Aztèques
(Adhérent Gratuit)

Après la discussion de l'an dernier sur les Incas et avant la visite de l'exposition au quai Branly sur Teotihuacan "La Cité des Dieux", on ne peut que se pencher sur les Aztèques et sur les diverses causes de la chute de cet empire, de 10 millions d'âmes, devant quelques centaines d'espagnols, commandés par Cortès.

Samedi 14 novembre à 16h30
Papotage ou jeux de société

Entre la conférence et le chant, petite heure de détente en jouant au scrabble, tarot, rami, domino etc... ou tout simplement en papotant.

Samedi 14 novembre à 18h
Chantons ensemble

Vendredi 20 novembre à 19h30
Soirée beaujolais

Jeudi 26 novembre à 18h30
Soirée billard

03.11.2009

Balzac à table

Voici le dîner commandé et avalé quasiment seul par Balzac (son invité l'éditeur Werdet est malade et ne mange presque rien) chez Véry le restaurant le plus cher et le plus aristocratique de Paris.

Honoré Balzac.jpg

100 huîtres d'Ostende
12 côtelettes de pré-salé au naturel
1 caneton aux navets
2 perdreaux rôtis
1 sole normande
1 douzaine de poires
vin, café, liqueurs

N'ayant pas d'argent sur lui, il se fait prêter le pourboire pour le garçon (5 F) par Werdet, et donne l'adresse de l'éditeur pour le règlement de la note, le lendemain.

Jean-Paul

01.11.2009

Promenade à Passy

Rendez-Vous à Bir Hakeim. Pourquoi ce nom ? Quels souvenirs? Précisions données sous le soleil en attendant tous nos participants.

Parisien(nes) nous sommes, et pourtant nous avons fait des découvertes dans ce quartier de la capitale.

Tout d'abord l'emplacement du Vel d'Hiv remplacé par un bâtiment du Ministère de l'Intérieur. Tout près, sur le quai de Grenelle, la statue érigée en mémoire des victimes de la rafle en 1942, inaugurée par J. Chirac.

L'île aux cygnes se présente, nous l'avons empruntée avec plaisir sous les arbres aux tons chauds de l'automne, (cherchant les fameux cygnes, inexistants), pour aller saluer la statue de la Liberté et son histoire, tout en jetant un oeil d'envie sur les imposants bâteaux de croisières à quai, mais qui descendent la Seine jusqu'à la mer.

Parcourant le XVIe aux immeubles cossus, nous nous arrêtons devant la maison du Dr Blanche où est décédé Guy de Maupassant. Actuellement, Ambassade de Turquie : bel ensemble de bâtisses du XVIIIe siècle et jardin protègés par de grandes grilles.

Quel ne fut pas notre étonnement, plus loin, de devoir remonter une des plus étroites ruelles pavées de Paris  (un vrai coupe-gorge mais autrefois Passy était la campagne) pour rejoindre la Maison de Balzac.

À suivre

Ninette