Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Méli-mélo - Page 5

  • Bel été

    Que vous restiez en Ile de France, partiez dans des contrées lointaines ou tout près….. nous vous souhaitons un bel été plein de belles promenades, de belles rencontres et plein de moments de rigolade.

    De son côté le blog lève un peu le pied… 1 ou 2 articles seront publiés pendant cette période estivale et, bien entendu toujours le jeu le lundi.

    Bonnes vacances à tous

  • Rencontre avec l'écrivain Michèle Audin

    Le jeudi 7 juin 2018 à 19h30 à la Librairie Le Phare Michèle Audin, écrivain, mathématicienne, membre de l'Oulipo, viendra parler de son dernier ouvrage, "Comme une rivière bleue", roman historique se déroulant pendant la Commune de Paris en 1871 ainsi que de son livre original et émouvant "Mademoiselle Haas".

    Vous êtes intéressés. Inscrivez-vous sur le site arvem.

    Jeanet

  • Par un beau dimanche

    C’est par un beau dimanche que nous nous sommes réunis dans ce restaurant de quartier, installés près d’une grande baie ouverte, laissant passer un léger souffle d’air, atténuant la température d’été soudainement revenue à Paris.

    Un menu préalablement choisi par chacun, servi très aimablement, bien qu’une quarantaine de convives à soigner en même temps, devait poser problème pour garder le rythme en cuisine.

    Mais nous avions tout l’après-midi devant nous, et les bavardages allaient bon train, car, même en élevant la voix, nous avions quelques difficultés à entendre les conversations des plus proches.

    Une fois les assiettes généreuses englouties, les desserts dégustés et les boissons chaudes avalées, il fallait débarrasser le couvert chacun donnant un petit coup de main pour rendre les tables prêtes à recevoir les cartons du Bingo.

    La distribution faite auprès des amateurs soulagés de quelques monnaies, la partie est lancée par un appel de numéros et dans un silence surprenant, tel que les serveurs du bar éloigné, n’en revenaient pas !

    C’est le minimum demandé pour bien suivre l’énoncé rapide, piocher les petites pâtes à disposer délicatement au fur et à mesure, se concentrer espérant à chaque appel pouvoir cacher un numéro et ainsi compléter tout, le, ou les cartons.

    Les annonces pleuvent, on ne perçoit juste que le cliquetis des pâtes dans les gobelets, quelquefois un mot échappé, le jeu se poursuit, il reste 3 cases nues, puis 2, la tension monte, on y croit, et là, soudain on entend "Bingo" Ha ! Bravo ! Et la chanceuse ramasse le pot lourd de petites pièces, alors que la déception ose s’afficher sur des mines déconfites.

    Ainsi par 3 fois la chance a souri aux "choisis", malgré l’acharnement et l’énergie multipliée en désespoir de cause, simplement pour le plaisir de jouer.

    Pour ce bon dimanche, c’est en fin d’après-midi raisonnablement que nous avons stoppé les dégâts, prouvant qu’aucune addiction ne nous habitait ! Pardi ! Forcément ! Nous étions bien guidés puisque ... le 6 mai, c’est la Sainte Prudence !

    Ninette

  • Scrabble Duplicate 2018

    Un grand merci à Jean de nous avoir organisé cette partie de scrabble, dans la convivialité et la bonne humeur…

    Primo : Un public de 14 femmes qui sont maintenant informée(s) et même surinformée(s) que nous pouvons typer des femmes selon leur hème qui nous est défini selon le rhème de l’énoncé du propos, même si elles parlent le darija et portent la burqa et que nous ne sommes peut-être pas toutes mateuse(s)..…

    Deuzio : Bien sûr le temps des kapo(s) est heureusement derrière nous et nous pouvons désormais nous consacrer à améliorer nos qualités de duathlète(s) pour les disciplines du scrabble et du tarot où Jean est notre maître… Et promis… nous ne lui donnerons pas de gourmade même s’il nous écœure avec des mots introuvables.

    À l’année prochaine j’espère pour une autre soirée comme celle-ci.

    Colette C

  • La chandeleur

    paris,chandeleur

     

    Gargantua n’aurait-il fait qu’une bouchée
    De toutes ces crêpes en quantité
    Que nous avions amoureusement préparées,
    Dans le but de bien régaler
    Les gourmands qui s’étaient déplacés ?
    C’est qu’il fallait se réconforter
    Après avoir assidument écouté
    La vie, les écrits de cet illuminé
    Qu’était Rabelais aux coquines pensées !
    Des textes fleuris parfois osés,
    Dans un imaginaire indompté
    Offrant des images débridées
    Qui dévoilées, nous ont fait rigoler.
    Malgré du vieux français, les difficultés
    Bien traduit par notre conférencier
    Gargantua, Pantagruel nous ont invités
    Dans leurs fabuleuses destinées.
    Si les moutons de Panurge ont sauté
    Dans la mer pour se sauver,
    Nous, nous avons été entrainés
    Autour du buffet, à passer
    Encore bien plus décontractés,
    Pour allègrement aller tartiner
    Crêpes empilées, fouace à goûter,
    Quelques bouteilles à vider.
    Tout cela, sans se faire prier !
    Encore un bon moment écoulé
    Après l’instruction développée,
    La dégustation, fameuse idée
    Vive la chandeleur de février !

    Ninette

  • Un dimanche de Janvier

    Un jour particulier
    En notre parc animalier
    Celui de la “Bonne Franquette"
    À la rencontre, certes,
    De vos animaux préférés
    Que vous avez cherchés,
    Élégamment portés
    Pour certains, confectionnés
    Pour d’autres, sans hésiter
    Venus carrément déguisés.
    Comme le veut la tradition
    Un buffet à discrétion
    Garni de recettes “maison”
    Que maintes conversations
    N’empêchèrent la dégustation.>

    paris

    Pour accompagner la digestion
    Vint sans prétention
    Le moment de l’animation.
    Comme à l’accoutumée
    Vous avez accepté
    Gentiment, d’y participer
    Parfois remerciés.
    Puis attaquer le bingo
    Quelque peu ”dingo”
    Essayer d’obtenir un lot
    Avant d’avoir le plus gros.
    Connaitre cette hargne
    Celle de la gagne
    Car, nous narguent
    Les bouteilles de champagne !

    paris

     Ainsi s’est terminée
    Cette amicale journée
    Dans les blagues, récits, des mots,
    Les illustrations et photos,
    Des articles de journaux
    Sur les actualités de ce thème
    La vie des bêtes, que l’on aime.

    Ninette

  • La bonne franquette

    À la bonne franquette: selon le dictionnaire, locution familière signifiant "Franchement et sans façon".

    Bonne définition que les participants de la Bonne Franquette d'ARVEM dimanche 21 janvier ne sauraient contredire.

    Ils s'accordent sans doute pour ajouter : un régal pour les papilles (que de bons petits plats et douceurs !) et joyeuse assemblée, orchestrée par des organisateurs et des animateurs dévoués et décidés, plein d'idées, sur le thème, - les Animaux -, qui a fédéré les cœurs et les esprits.

    MERCI, MERCI ARVEM pour cette belle journée !paris

    Et à bientôt.

    Francine B

  • Les fêtes d'Arvem

    Après la st-Sylvestre
    Se profile la galette,
    Fêter les rois
    Pourquoi pas ?
    C’est surtout l’occasion
    D’une grande réunion,
    Afin de retrouver
    En ce début d’année,
    Quelques éloignés ou absents
    Depuis un certain temps.

    Mais suit à l’horizon
    Une autre tradition.
    En ce dimanche, je pense
    Du boulot, on s’en balance !
    Et çà c’est chouette,
    Vive notre “Bonne franquette”
    Journée à ne rien faire
    Tout pour nous plaire !

    Puis en février demeure
    Celle de la Chandeleur,
    Et ces bonnes crêpes
    Nées des mains expertes
    De nos adhérents(es),
    Ainsi régaler les gourmands(es)
    Sans faire grande ripaille
    Rien de tel, pour les retrouvailles.

    paris

    2018 aura bien commencé
    Alors, Prêts à continuer ?

    Ninette