Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15.07.2015

"Les voix sur berges" ont 20 ans

Comme chaque année, ce dernier week-end de Juin, "Les voix sur berges" se sont manifestées le long du canal Saint Martin.

Cette fois-ci, elles fêtaient leurs 20 ans, et quand on célèbre cet anniversaire on invite ; chaque nouveau venu apporte sa particularité. Cette manifestation s'est donc alors enrichie par de nouvelles rencontres vocales.

Il y en a pour tous les goûts. Du jazz au gospel, du chant traditionnel aux chants du monde, du populaire au plus fantaisiste, du pétillant au plus surprenant, chacun apporte sa note.

Puis en fin de parcours, au détour d'une rue, "les tigresses" nous attendent avec leurs accordéons, cinq au plus, accompagnées par un tigre menant la danse. Et dans un rythme endiablé, (normal pour des tigresses), le public est invité à chanter. Si vous ne connaissez pas les paroles, des copies vous sont distribuées. Et ensemble nous y allons avec Le Forestier, Gainsbourg, Ferré, Brel, Brassens et bien d'autres. Dans la bonne humeur chacun y va de bon cœur, chez certains il y a même de l'émotion dans la voix.

Si vous aimez chanter et n'osez pas en public, alors là vous vous lâcherez. En fin d'après-midi c'est un groupe à ne pas manquer.

Puis afin de clôturer cette chaleureuse journée, sur le pont, l'ensemble des choristes entonnait "Carmen". Pour ceux qui ont flâné jusqu'à la fin, ils n'ont pas dû rester sur leur faim.

Donc, à l'an prochain pour de nouvelles voix.

Annick D

20.02.2015

Petite chronique ornithologique des Marguettes – janvier 2015

L’hiver est enfin là ! un froid vif et sec : pauvres petits oiseaux sur leurs pattes gelées…

Heureusement le resto du cœur des Marguettes (*) est ouvert et sa clientèle est toujours aussi fidèle.

En tête, le gros geai dans sa magnifique robe bleue et grise. Il continue à poursuivre implacablement les pigeons qui osent lui disputer la provende que distribue généreusement Tante Nicole.

Les petites mésanges bleues ou à tête noire ne leur font pas concurrence et préfèrent se nourrir des boules de graisse et de graines de tournesols accrochées dans une mangeoire de fortune dans les buissons.

O joie ! Le petit rouge-gorge n’est plus seul : il vient avec sa compagne et tous deux se réfugient à la moindre alerte sous un buisson épais.

Nous lisons dans le Figaro du 24 janvier l’appel suivant de la LPO (ligue de protection des oiseaux) et du Muséum d’histoire naturelle : "comptez les oiseaux dans les jardins et sur les balcons".

L’objectif de ce programme de science participative est d’ évaluer la richesse écologique de nos jardins tout en effectuant un suivi des différentes populations..

Aussitôt dit, aussitôt fait. Voici le résultat de ce dimanche matin 26 janvier 2015 :

- trois moineaux – deux geais - trois pigeons – deux mésanges bleues – trois mésanges charbonnières – cinq merles – un troglodyte mignon – deux rouge-gorge – une pie –

Le magnifique pic vert n’était pas là mais nous le signalerons dans notre réponse à l’enquête.

Ainsi va la vie des oiseaux aux Marguettes. Les jours s’allongent et le printemps sera là dans… deux mois.

Jacques et Nicole

* Les Marguettes ce 1er mai

 

15.10.2014

Billet d'humeur d'Annick

Partir à la découverte d'une exposition peut être parfois un parcours de combattant.

Une file d'attente d'une heure, voire plus jusqu'ici tout va bien. Avec un peu de lecture ou une bonne compagnie pour discuter, nous saurons patienter.

Si l'attente a été longue, attendons-nous à ce qu'il y ait de nombreux curieux à l'intérieur, et là ça se corse.

À l'entrée, la salle est plutôt sombre. Un panneau mural nous informe en caractères blancs sur fond gris plus ou moins clair. Pourquoi ne pas le présenter en noir sur fond blanc ou blanc sur fond noir ? Donc, les lecteurs s'entassent là et ça bouche, à chacun son rythme, normal. Si de plus, un groupe en visite guidée se trouve juste là et ne bouge pas de quelques mètres, alors là n'en parlons pas, autant profiter des informations.

On continue. La référence de chaque tableau se situe très souvent assez bas, 70 centimètres au plus et toujours en petits caractères. Pourquoi pas à hauteur des yeux ? Ça ne nuirait pas à l’œuvre. Et voilà, il y a quelqu'un juste devant, va t 'il se déplacer à droite ou à gauche, patience.

Et alors, si plus loin il y a des manuscrits ou des journaux présentés, il faut s'accrocher pour la lecture. éclairage réduit, stationnement prolongé.

La visite terminée, il y aura toujours moyen de rechercher sur le net les informations manquées.

Annick D

20.09.2014

Jeux de société et de plateau

Vous aimez jouer, la ludothèque des conseils de quartier du 12è arr. sera présente sur le forum des associations, bd de Reuilly de 11h30 à 17h30.

Vous pourrez y découvrir ou redécouvrir : Génial, Mamma mia, Poison, Tasso, Take it easy, Rumis, Mixmo, Linq, Yinsh, Unanimo.

Vous ne connaissez pas ! Des animateurs seront à votre disposition pour vous expliquer ces jeux.

Jeanet

16.08.2014

Les Marguettes en ce 1er mai

Le printemps est revenu et nos oiseaux, dans le parc de la résidence, continuent à nous émerveiller.

Le solitaire et magnifique pic vert dans sa livrée rouge et verte vient faire régulièrement sa cure de fourmis. Les éternels pigeons sont en embuscade en permanence. Les moineaux sont revenus picorer des pucerons dans les rosiers.

Curieusement,, nous n’avons pas vu les mésanges depuis plusieurs semaines…

Les geais, rois de ce milieu, ont toujours été là hiver comme été

Nous sommes à la mi-mai : que se passe-t-il ? Nous n’avons plus aperçu de geais et de mésanges depuis quelque temps. Cela devient inquiétant… Ou bien est-ce tout simplement le moment de l’éclosion pour les nouveaux petits oiseaux qui demandent une attention permanente de leurs parents ?

Le bonheur : ce matin Nicole ouvre la fenêtre pour saluer le retour du gros geai (presque un canard !) qui est en sentinelle depuis un bon moment.

Dialogue :
- Tu as faim ? Réponse : poout ! Elle lui lance une cacahouète sur le gazon qu’il s’empresse d’avaler avant de remonter sur la première branche du sapin.
- Tu as encore faim ? Réponse : poout ! Nouvelle cacahouète aussitôt engloutie.
- Tu as toujours fait ? Réponse : poout ! Mais cette fois au lieu de l’engloutir, il l’enfouit dans les rosiers et remonte dans l’arbre.

Alors Nicole lui dit : Maintenant, c’est fini !

Deux jours après, c’est le retour d’une petite mésange bleue, laquelle, à son tour se charge de demies cacahouètes.

Les choses ont l’air de rentrer dans l’ordre.
Fin mai : un petit merle nommé Piou-Piou est devenu la vedette locale. À suivre.

Jacques et Nicole

* Petite chronique ornithologique 2013

02.07.2014

Et hop un dicton !

Petite pluie de juillet ensoleillé
Emplit caves et greniers

Annick D

13.02.2014

Saint-Valentin

paris,st-valentinparis,st-valentin

 

 

 

 

 

Une idée pour ce week-end. Allez faire un petit tour dans ce village de la champagne berrichonne qui est le seul à porter le nom du patron des Amoureux : Saint valentin.

Programme des festivités ICI

 Jeanet

18.12.2013

Parc zoologique de Paris

paris,zoo,animauxLe 30 novembre 2008, le Zoo de Vincennes Parc Zoologique de Paris accueillait ses derniers visiteurs. Après cinq ans de travaux, il sera de nouveau ouvert au public le ......... suite de l'article.

Jeanet

11.12.2013

Spectacle "Moi Colette"

Pierre-André Hélène toujours aussi sensible au charme de la Belle Époque et tout particulièrement à celui de Colette, présente une rétrospective de sa vie :

paris- au théâtre du Ranelagh du 14 janvier au 18 mars 2014, le mardi à 20h

- et dans les salons "Art Nouveau" de chez Maxim's du 19 janvier au 30 mars 2014 le dimanche à 16h 30.  Prix des places : 40€ et 25€ - Réservations 01 42 65 30 47 / 0892 68 36 22 et les points de vente habituels.

Jean-Paul

13.09.2013

Journée du patrimoine

Pour tous ceux et toutes celles qui avaient apprécié la visite de la maison d'Auguste Comte, je vous signale que la Chapelle de l'Humanité est exceptionnellement ouverte à l'occasion des journées du patrimoine :

  • 5 rue Payenne75003 PARIS
  • le dimanche 15 septembre
  • de 14 h à 18 h.

Amicalement

Colette C