Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.05.2019

Réponse "à vous de jouer n°660"

Quel est le personnage qui se cache derrière ces indices :

- Petit garçon, il manifeste un grand intérêt pour le flageolet, petite flûte à bec 6 trous.
- Son père le voit médecin mais..... très vite son lieu d'étude favori est la bibliothèque du conservatoire.
- Ne vivant pas de son activité principale, Il sera choriste, critique d'art musical et écrivain.
- Il épousa Harriet Smithson, actrice shakespearienne, en 1833
- Un billet de banque français de 10 francs a son effigie a été émis de 1974 a 1978

17.05.2019

Expo "Les Nabis et le décor"

paris,nabisMusée du Luxembourg jusqu'au 30 juin 2019

Vous les connaissez, ces mystérieux Nabis ? Nabi : prophète en hébreu mais aussi en arabe…ou illuminé, annonciateur etc..

C’est en réalité un petit groupe de lycéens parisiens de Condorcet, qui se dénommèrent ainsi avec la volonté de casser les barrières entre les arts : peinture, sculpture, vitrail, tapisserie, céramique etc… Ah, la jeunesse !.

Fasciné par la peinture de Gauguin, le groupe, actif entre 1888 et 1900, grandit, essaima et réunit au fil des années des garçons devenus depuis célèbres : Paul Sérusier, autour duquel ils se regroupent, Maurice Denis, Pierre Bonnard, Vuillard, Ranson, Lugne-Poe, Valotton entre autres, qui ont défendu un art en lien direct avec la vie. Avec Gauguin comme maître spirituel, que Sérusier alla rencontrer à Pont Aven en 1888 pour y réaliser sous l’autorité du Maître le célèbre tableau "le Talisman". Il se donne tous un surnom signe leur initiation (exemple : Pierre Bonnard "le nabi très japonart" et paraphent les lettres qu’ils échangent du sigle : ETPMVMP 'en ta paume mon verbe et ma pensée' !.

Maurice Denis publie en 1890 un manifeste intitulé "définition du Néo Traditionnisme" où il donne une définition devenue célèbre : "se rappeler qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est une surface plane recouverte essentiellement de couleurs en un certain ordre assemblées"..

Les décors des Nabis constituent une expérience spécifique d’art total, basé sur un décloisonnement des techniques. Répondant le plus souvent à des commandes d’amis et de mécènes proches du groupe, ils reprennent des thématiques familières aux artistes comme l’association de la femme à la nature, l’intériorité, la spiritualité. Animés par le désir de créer un art accessible à tous, ils ont innové notamment dans le domaine de la tapisserie, du papier peint, du vitrail et de la céramique..

L’ambition de cette exposition est de reconstituer le plus complètement possible quelques-uns des ensembles majeurs dans leur production, ambition difficile car la plupart des panneaux décoratifs des Nabis ont été dispersés au cours du temps.

Lire la suite ICI

Jacques et Nicole

16.05.2019

Suppression de certains feux tricolores

"Pour réduire le nombre d'accidents Paris comme d'autres villes expérimente la suppression de certains feux tricolores. Qu'en pensez-vous ?"

C'est la question du mois posée sur le blog du quartier Bel Air Sud.

Vous pouvez poster des commentaires sur le lien  http://belairsud.blogspirit.com/archive/2019/04/20/la-que...

Jeanet

 

15.05.2019

Atelier écriture "Souvenez-vous de celui ou celle qui"

Quand je passe par là, je me souviens de cette femme qui habitait en rez-de-chaussée dans cette impasse, maintenant classée.

Elle sortait ses poubelles en robe de chambre et bigoudis, sa chemise de nuit dépassant légèrement par dessous, ses savates traînant sur le sol pavé. Elle avait toujours une cigarette coincée entre ses lèvres, éteinte ou non.
On aurait cru le cliché d'un film en noir et blanc avec Arletty dans la scène.

La rue était à elle, elle y était chez elle. C'était la reine du pavé. Elle marchait lentement, avec une certaine majesté.Elle ne parlait pas, ne regardait personne. Nous étions transparents à ses yeux. Et elle était la seule à sortir en vêtements de nuit dans une rue. Mais elle s'intégrait si bien à l'ambiance des vieux bâtiments que personne n'aurait songé à se moquer d'elle.

Je considère que des personnages comme elle manquent beaucoup actuellement à notre paysage.

Chantalcm

14.05.2019

Lire "Caravage de Yannick Haenel

L’auteur à l’âge de 15 ans tomba sous le charme de Judith la jeune femme qui décapite Holopherne le général assyrien ennemi après l’avoir séduit. Suite à cette fascination, il n’aura de cesse de découvrir dans différents musées et diverses expositions les autres tableaux du génial artiste.

Dans ce livre l’auteur nous conte les résultats de sa quête nous signalant les détails des tableaux qui l’ont marqué et nous permet de suivre l’aventureux Caravage dans ses pérégrinations.

Un ouvrage passionnant. Un livre riche sur un article qui bouleversa le monde de la peinture, en sa courte vie mouvementée.

Jean-Paul

13.05.2019

À vous de jouer ? (n°660)

Quel est le personnage qui se cache derrière ces indices :

- Petit garçon, il manifeste un grand intérêt pour le flageolet, petite flûte à bec 6 trous.

- Son père le voit médecin mais..... très vite son lieu d'étude favori est la bibliothèque du conservatoire.

- Ne vivant pas de son activité principale, Il sera choriste, critique d'art musical et écrivain.

- Il épousa Harriet Smithson, actrice shakespearienne, en 1833

- Un billet de banque français de 10 francs a son effigie a été émis de 1974 a 1978

 

Réponse lundi prochain

 

Réponse "à vous de jouer n°559"

En quelle année les policières ont pu passer le concours d'inspecteur ?

  • 1972

10.05.2019

Rencontre avec l'auteur Emilie Videment-Malécot

paris,livre,auteurVenez rencontrer le mercredi 15 mai 18h30 à la MVAC12, 181 avenue Daumesnil :
  • Émilie Videment-Malécot pour un moment d'échange autour de son ouvrage "Les 9 vies d'1 "chat-cré" numéro .

Ce récit relate une existence et ses à-côtés, calquant sa construction "arbitraire" de vie sur la numérologie et son cycle de neuf années... Humour, hommages, autodérisions, analyses de sentiments, des photos "vintage"...

"C’est très émouvant. Bravo. Vraiment. Il y a une belle âme dans ce récit témoignage. Merci encore." écrivit Francis Huster à l’auteur.

09.05.2019

Concert caritatif d'Arlequin's Gospel

paris,concert,gospel,choraleLa chorale Arlequin's Gospel se produira au profit de l'aide à l'alphabétisation

  • à Église Saint-Merri  76 Rue de la Verrerie 75004 Paris
  • Vendredi 17 mai 2019 - 20h30
  • Entrée et Participation libres

Astrid & Jacques (Adhérents Arvem)

08.05.2019

Promenade dans le faubourg

Nous étions plus nombreux que prévu et tant mieux, pour remonter le faubourg Saint-Antoine et s’arrêter devant des vestiges encore présents ou disparus, mais vivants par l’évocation des faits historiques durant une promenade de 2h30.

Quelques témoins du passé, une fontaine, une plaque gravée, des maisons, des lieux, des noms, Baudin, Réveillon, Santerre, Malet... Des héros des périodes 1789 - 1812 – 1851 entre Bastille et la place du Trône.

Un dimanche de Pâques sous le soleil où des solitaires se sont retrouvés, non pour chercher les œufs traditionnels, mais pour profiter du quartier moins bruyant, moins agité, permettant de faire revivre la temps des barricades, l’exaltation des révolutionnaires, mais aussi des actes glorieux, complétant ainsi la discussion de la veille.

Si le faubourg n’a plus la même âme qu’autrefois ayant perdu sa destinée première, celle du meuble et des divers artisans de l’ameublement évoquée avec regrets par les plus nostalgiques, notre attention en était d’autant moins dispersée et sans soucis nous avons suivi sagement ce parcours historique.

Ninette