Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17.05.2019

Expo "Les Nabis et le décor"

paris,nabisMusée du Luxembourg jusqu'au 30 juin 2019

Vous les connaissez, ces mystérieux Nabis ? Nabi : prophète en hébreu mais aussi en arabe…ou illuminé, annonciateur etc..

C’est en réalité un petit groupe de lycéens parisiens de Condorcet, qui se dénommèrent ainsi avec la volonté de casser les barrières entre les arts : peinture, sculpture, vitrail, tapisserie, céramique etc… Ah, la jeunesse !.

Fasciné par la peinture de Gauguin, le groupe, actif entre 1888 et 1900, grandit, essaima et réunit au fil des années des garçons devenus depuis célèbres : Paul Sérusier, autour duquel ils se regroupent, Maurice Denis, Pierre Bonnard, Vuillard, Ranson, Lugne-Poe, Valotton entre autres, qui ont défendu un art en lien direct avec la vie. Avec Gauguin comme maître spirituel, que Sérusier alla rencontrer à Pont Aven en 1888 pour y réaliser sous l’autorité du Maître le célèbre tableau "le Talisman". Il se donne tous un surnom signe leur initiation (exemple : Pierre Bonnard "le nabi très japonart" et paraphent les lettres qu’ils échangent du sigle : ETPMVMP 'en ta paume mon verbe et ma pensée' !.

Maurice Denis publie en 1890 un manifeste intitulé "définition du Néo Traditionnisme" où il donne une définition devenue célèbre : "se rappeler qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est une surface plane recouverte essentiellement de couleurs en un certain ordre assemblées"..

Les décors des Nabis constituent une expérience spécifique d’art total, basé sur un décloisonnement des techniques. Répondant le plus souvent à des commandes d’amis et de mécènes proches du groupe, ils reprennent des thématiques familières aux artistes comme l’association de la femme à la nature, l’intériorité, la spiritualité. Animés par le désir de créer un art accessible à tous, ils ont innové notamment dans le domaine de la tapisserie, du papier peint, du vitrail et de la céramique..

L’ambition de cette exposition est de reconstituer le plus complètement possible quelques-uns des ensembles majeurs dans leur production, ambition difficile car la plupart des panneaux décoratifs des Nabis ont été dispersés au cours du temps.

Lire la suite ICI

Jacques et Nicole