Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.09.2015

Souvenir d'un été chaud

Chacun peut raconter ses mois d'été
Qu'ils se soient écoulés
En province, ou dans la capitale,
Chacun se souviendra de leur particularité
Cette chaleur quasi tropicale.
Il fallait bien supporter
Des journées surchauffées,
Des nuits à étouffer
Auxquelles nous sommes peu habitués.

À la rentrée

Chacun évoquera ses vacances
Passées avec plaisir dans l'aisance,
Dans la souffrance, ou dans la dèche
Pour nous, c'était en Ardèche.

Mais... Vive la rentrée

C'est une région étonnamment verdoyante
Avec sa rivière presque dormante
Ayant quelques hoquets dus aux galets.
La nature y trouve son reflet,
Tout au long d'un parcours sinueux,
Fraîches baignades pour les plus courageux,
Promenades pour d'innombrables canoës,
Bousculades de "bouchons colorés".
Alors l'écho des voix répétées
Semble prévenir l'éventuel danger.

Mais... Vive la rentrée

La lavande, la bruyère si recherchées
Invisibles au sud, au nord retrouvées,
Pour un grand plaisir embaumé,
Voir ces étendues mauves en beauté.
Cette région si touristique
Offre des panoramas magnifiques,
Superbes tout au long des routes,
Des gorges étroites impressionnantes, nul doute.
Des virages, pentes raides, des grimpettes
C'est super ? Oh ! Peut-être !...
De quoi ravir les voyageurs
Donner plein de stupeur
Aux citadins vacanciers,
Mais beaucoup moins appréciés
De notre véhicule, le moteur !
C'est qu'il souffre de la chaleur,
Et ce n'est pas rien ! C'est indigne
Il ne veut plus démarrer du parking
Et celui-ci isolé dans la colline....
Panique, effroi, que faire maintenant ?
Ouvrons le capot : Ah ! Chaud, brûlant !
Bouffées d'air comme dans un four !
Réflexion, action, tout à tour
Faire refroidir la "bête assoiffée".
Une chance, au fond du coffre caché,
Vite, un peu de liquide administré
Va nous sauver, pour au bercail rentrer !

Alors... Vive la rentrée

Plusieurs jours nous avons tremblés
Durant quelques escapades programmées.
Donner le biberon à l'arrivée
D'un produit joliment coloré
Semblable au pastis, explication donnée !
Cette vieille voiture, cette mémé
Déshydratée, mais ce n'est pas banal
vv Devenue dépendante à l'apéro provençal !

Encore... Vive la rentrée

Pourrons-nous regagner Paris ?
Tout ce chemin, sans soucis ?
En bons automobilistes
Nous attendons le verdict du garagiste,
Qui n'a pas trouvé la cause,
Pas de fuite, même à la pause.
Alors feu vert : "Vous pouvez y aller
Vous verrez cela à votre rentrée".

Décidément... Vive la rentrée

Si notre histoire n'intéresse personne
Il me faut dire combien résonne
Les battements d'un cœur angoissé
Devant, au compteur, l'aiguille observée
Rouge, celle de la température...
Bien évidemment son allure.
Elle monte, elle frôle le maximum
Non, elle redescend vers le minimum.
Sans cesse dès le moindre détour
Alors pris dans les bouchons, bonjour !
Partis en pleine semaine pour les éviter à l'aller
Accident annoncé, déjà trois heures coincés,
Au retour, les cultivateurs en colère
Leurs tracteurs employés comme barrières !
Des heures bloqués, au pas à avancer
Et sur l'aiguille, les yeux fixés !

Vive la rentrée ?

Toujours cette chaleur en "cabine"
Trop ancienne pour avoir la clim !
Vive les vacances, le dépaysement,
Le repos, du quotidien le changement
Précautions prises évitant tout déboire,
"Le pire n'est pas obligatoire" ?
En dépit de tous ces tracas
"La bête" a résisté, ma foi,
Vous n'allez pas me croire
Elle fit deux jours de route, sans boire !

Vraiment ... Vive la rentrée

Depuis dans son box elle repose
Et c'est dans la prose
Qu'elle nous a soufflé :
"Vous savez j'en ai bavé, mais qu'est-ce que je suis contente d'être enfin rentrée."

Ninette

29.09.2015

Lire "Fouquet"

Fouquet_Petitfils.jpgJean-Christian Petitfils après un Louis XV qui fera date nous livre un "Fouquet" passionnant avec comme point d'orgue la relation de la chute du Surintendant des Finances de Mazarin.

Sa détention à Pignerol permet au lecteur de côtoyer des personnages, ô combien romantiques ! comme d'Artagnan, Lauzun et le mystérieux "Masque de Fer".

Jean-Paul

28.09.2015

À vous de jouer ? (373)

Quelle est la particularité du tableau "Coucher de soleil sur l'Adriatique" de Boronali ?

  • Il a été peint par le neveu de 3 ans de l'artisite
  • Il a été peint par un âne avec la queue
  • Il est constellé de fientes de pigeon

Réponse "à vous de jouer n°372"

Qui inspira le personnage de Fantômas ?

26.09.2015

Film "The program"

paris,cinémaIl n'y avait pas grand monde mardi pour la séance programmant "The program" c'est dommage !

Le spectateur ne peut être tout d'abord qu'admiratif devant la courage de Lance Armstrong dans la première partie du film, dans sa lutte contre le cancer, puis horrifié devant la mise en place du système mafieux lui permettant de remporter 7 Tours de France.

Un film à voir pour la formidable performance de l'acteur Ben Foster qui est véritablement Lance Armstrong et par tous les "fans" du Tour de France.

Jean-Paul

24.09.2015

Eco-point mobile dans le 12è

Dans le 12è, en plus du CVAE (déchetterie), il existe depuis cet été des déchetteries mobiles ou éco-point mobile qui vous permettront de vous débarrasser de vos petits encombrants et produits dangereux (lampes, petit électroménager, petits meubles, piles, peintures, radiographies…).

paris,déchetterie

Où et quand trouver l'éco-point mobile dans le 12è

  • Au marché Saint Eloi, 66 rue de Reuilly, de 9h à 13h les 1er samedi et 3e vendredi du mois,
  • Porte Dorée, angle place Edouard Renard-boulevard Soult, de 9h à 13h, les 1er jeudi et 3e mercredi du mois,
  • Porte de Vincennes, angle avenue de la Porte de Vincennes-boulevard Soult, de 9h à 13h, les 2e mardi et 4e mercredi du mois.

Jeanet

22.09.2015

Bons baisers de Touraine

En cette dernière semaine du mois d’août, nous avons décidé, comme chaque année, d’aller visiter le festival des jardins de Chaumont-sur-Loire.

Le thème de cette année est "jardins extraordinaires et jardin de collections".

Nous n’avons pas été déçus d’autant qu’avec les plus récentes pluies les plantes étaient en pleine euphorie.

Voici un aperçu de ce que nous avons pu admirer :

paris,touraine- l’étonnant "Carnivore parc", festival de plantes carnivores de différents pays superbement présentées au milieu de fleurs classiques, les chasseurs de plantes du jardin, l’arche de Linné, le jardin des "Jardins botaniques de France", le jardin d’Orphée, le jardin du teinturier, le jardin sauvage, la serre des Victoria, collection de l’ombre, cuisine africaine, l’ivresse des elfes, etc… Le festival dure jusqu’à la fin du mois d’octobre. N’hésitez pas à le visiter si vous en avez l’opportunité.

Le lendemain fut consacré à une autre de nos icônes tourangelles : le zoo parc de Beauval, que nous avons vu naître, croître et embellir au fil des années depuis plus de 20 ans.

Et la Pandamania qui sévit en France depuis peu n’a fait qu’augmenter la réputation – très méritée - du parc. Il accueille désormais, sur près de 30 ha, 5700 animaux de 600 espèces différentes, représentant la plus grande diversité animalière de France.

paris,touraineOn peut y observer des animaux extraordinaires, parfois uniques en France : koalas, kangourous arboricoles, okapis, lamantins, tigres et lions blancs, sans oublier les célèbres pandas géants, Huan Huan et Yuan Zi, installés depuis 2012 au sein d’un fabuleux décor chinois. Incontournables ! Mais...sans progéniture jusqu’ici ...

Mais ne manquez surtout pas la serre australienne, avec ses koalas, son aquarium et la plupart des étonnantes espèces animales de l’île-continent.

Avec quelque 450 naissances chaque année, les équipes de Beauval assistent fréquemment aux premiers pas de nombreux bébés. Une joie toujours renouvelée et un véritable espoir pour les espèces dont les effectifs sont en diminution dans la nature : orangs-outans, calaos, chimpanzés, tapirs terrestres, rhinocéros indiens…

C’est en effet un haut lieu de la conservation pour la protection des espèces menacées et permet aux visiteurs d’avoir bonne conscience. Le parc est ouvert toute l’année.

Jacques et Nicole

21.09.2015

À vous de jouer ? (372)

Qui inspira le personnage de Fantômas ?

Réponse lundi prochain

Réponse 'à vous de jouer n°371"

Qu'appellent-on "crocodiles" à la SNCF ?

19.09.2015

Discussion "Les Conquistadors"

Comme il se doit de le dire, notre rentrée s'est effectuée dans le calme, chacun trouvant sa place dans cette salle modernisée, jusqu'à donner au "Maître" le pouvoir de gravir un échelon !

N'ayant pas de grandes réserves d'or, les conquistadors ne sont pas venus jusqu'à moi, cependant, je vais essayer de les faire revenir vers Vous.

paris,conquistadorsLeurs buts essentiels : conquérir de nouvelles terres, transmettre la religion catholique, trouver de l'or vers l'Ouest à Cipango pour les Espagnols et vers l'Est, pour les Portugais.

Qui étaient-ils ? Lire ICI

Fin du XVeme siècle Vasco de Gama Portugais, contourne l'Afrique par le cap de Bonne Espérance pour aller vers l'Est afin de faire le commerce des épices.

Comment est né le nom d'Amérique ? Lire ICI

- Magellan : Portugais 1519 se met au service de l'Espagne (encore un rival des espagnols embarqués). Il part de Séville avec 5 bateaux. Il veut contourner l'Amérique par le sud (le détroit de Magellan). Il gagne une mer sans tempête "Le Pacifique". Durant le voyage naissent des mutineries, avec pertes d'hommes dues au scorbut, des bateaux brûlés, abandonnés...

C'est aux Philippines que Magellan est tué par des indigènes lors d'une escale sur une île.

En 1522 le bateau "Victoria" retournera seul avec une trentaine de matelots sur 230.

- En 1519 : Cortes débarque dans le Yucatan (comme on raconte qu'il y a de l'or) avant de se lancer vers Mexico. Vu sa tenue, cuirasse, casque brillant, chevaux, canons "feu du ciel", est-t-il un Dieu sur le retour ? C'est ce que pense les autochtones.

Il reçoit des cadeaux, de l'or en quantité, ceci pour l'amadouer. Mais évidemment plus il reçoit, plus il en veut !

Il va trouver des alliés parmi les tribus asservies par les Aztèques. À la suite de la découverte d'un énorme trésor dans un palais, Cortes va prendre comme otage l'Empereur des Aztèques Montezuma, qui cependant continuera à gérer son empire, jusqu'au moment où il sera lapidé par ses propres sujets révoltés, considéré comme collaborateur des espagnols.

Cortes à Mexico n'a pas assez de troupes pour résister aux révoltés. Il part une nuit vers la côte "La Noche Triste" rechercher des renforts auprès des espagnols et des tribus. Le siège de Mexico va durer plusieurs mois, ils obtiennent la victoire.

1521 : fin de l'empire Aztèque. Durant un siècle forte diminution de la population. Elle a subi des mauvais traitements, hormis les batailles, l'esclavage dans les mines d'argent, de nouvelles maladies telles que la variole, la rougeole, les oreillons, le typhus...

- Pizarro : Espagnol vit à Panama, on dit qu'au "Pirou" il y a de l'or (c'est pas le Pérou expression encore connue). En 1524 il décide d'aller vers le sud, c'est un échec.

- 1526 : 2e voyage sur l'Ile de Gallo, son équipage se divise, 13 hommes seulement le suivent (voir le tableau de Juan Lepiani "Les 13 de l'Ile de Gallo")

- 1527 : guerre civile au Pérou Pizarro va en Espagne auprès de Charles Quint afin d'obtenir le titre de Gouverneur et Marquis pour être le Maître de l'expédition et s'installer en tant que Vice-Roi. IL obtient des bateaux, des soldats (encore une fois resurgit la jalousie des compagnons désavantagés).

- 1532 : 3e voyage, en novembre Pizarro demande une entrevue avec le chef Inca. Pizarro donne des armes à ses hommes en les cachant.

L'Inca est entouré de centaines d'hommes non armés. Le guet-apens fonctionne, provocation, l'Inca sera fait prisonnier, otage, cependant continuera à gouverner, mais devra payer une énorme rançon : une salle de 35 m2 remplie d'or et une autre remplie d'argent.

Arrive aux oreilles des espagnols qu'un complot se trame pour sauver l'Empereur. De ce fait l'Inca a été tué, étranglé, mais pour gagner une vie après la mort, il a été baptisé !... (domination de la religion de ceux qui ont le pouvoir)

Qu'est devenu le trésor ? Lire ICI

Incapable de les avoir retenus, je vous fais grâce des noms colorés, mais compliqués donnés aux personnages, et à des sites, qui, pour certains ayant fait des voyages en Amérique du Sud, auront sans doute, permis de raviver des souvenirs.

Faute de pouvoir comme Joe Dassin "obtenir l'Amérique" ou Hugues Aufray embarquer sur le "Santiano", pour illustrer cette séance, vous avez cru entendre le chant des sirènes, et sans hésitations, plonger dans ces ritournelles bien connues.

Peut-être avez-vous eu également la possibilité de vous rendre jusqu'au Quai Branly, visiter l'exposition "L'Inca et le Conquistador" pour un voyage en douceur.

Ninette