Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.08.2012

Notre 12ème vide-greniers

On y a pensé ! On n'a pas "déchanté" !

On s'y est préparé, comme d'habitude, puisque c'est la 12eme fois ! Toujours avec le même enthousiasme en ce qui me concerne, malgré certains inconvénients bien personnels...

Craignant de me répéter, que voulez-vous que je raconte, si ce n'est mon vécu ? Par chance toutes les fois ne sont pas semblables... Il se passe toujours quelque chose de particulier.

"Parlez-moi d'moi" chantait Guy Béart

parisDonc c'est ce que je fais ! Toujours prévoyante, disons une dizaine de jours précédents j'ai indiqué le prix sur chaque article, soigneusement emballé le plus fragile, rangé scrupuleusement chacun, scotché boîtes et cartons, complètement débarrassé la penderie pour récupérer les tables pliantes, stocké le tout dans l'appartement en attendant la veille de pouvoir charger la voiture, comme d'habitude, vous dis-je !

Eh bien non ! Justement, fallait que cela change !

Lire la suite >>>>

30.08.2012

À vous de jouer ? (212)

Combien faut-il de lait pour faire un brie de 35 à 37cm de diamètre pour 25 à 30mm d'épaisseur et d'un poids de 2k5 à 3k ?

  • 20 litres
  • 25 litres
  • 30 litres

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°211

Si vous mangez du plie, vous mangez :

  • du carrelet

28.08.2012

L'hôpital des quinze vingt et le brouillard

Dans la seconde moitié du 18ème siècle, il y avait dans Paris des brouillards très denses qui empêchaient les personnes de se déplacer, c'est pour cette raison que les aveugles de l'hôpital des quinze vingt louaient leurs services aux personnes qui souhaitaient se déplacer dans la capitale.

Jeanet

27.08.2012

Promenade "la Méridienne" ou "la déroute"

Souvenons-nous !

La promenade organisée fin mai, nous nous sommes réunis sur le parvis de Saint-Sulpice avec quelques difficultés... car... tout était contre nous !

On n'a pas idée de vouloir se balader durant le grand week-end de la Pentecôte, par, de surcroît, une météo digne du plein été, attirant touristes et promeneurs en grand nombre !

Lire la suite >>>

25.08.2012

Petite chronique ornithologique 2012

Nous sommes début juillet 2012 (*), l’hiver et le printemps sont déjà loin, l’été a du retard, mais rassurez-vous, le Resto du Cœur des oiseaux est resté ouvert en permanence. Maintenant, il fonctionne à plein régime, la voracité des jeunes ne laissant aucun répit aux parents, piaillant en battant des ailes.

En début de matinée, lorsque nous ouvrons la grande fenêtre qui donne sur le jardin, une horde d’oiseaux affamés surgit et se poste sur les branches du pin qui nous fait face, attendant que commence la distribution quotidienne. Et ce à une heure où généralement les pigeons ne sont pas encore dans le secteur (nous avons d’ailleurs un fusil à eau pour les chasser si nécessaire).

C’est alors le rituel du jeter de cacahuètes et de morceaux de brioche aux uns et aux autres :

  • les geais, seigneurs des lieux, magnifiques dans leur livrée beige, bleue, blanche et noire
  • les mésanges à tête noire, rapides comme l’éclair, qui sont venues tout récemment nous présenter un petit et leurs sœurs -intermittentes- les mésanges bleues
  • le gang des moineaux et des moinillons
  • les merles et les merlots, bicolores en attendant leur plumage définitif
  • les féroces pies qui terrorisent les petits qui se réfugient dans les feuillages ou les rosiers en attendant qu’elles s’éloignent
  • le rouge queue, visiteur récent : va-t-il s’installer ?

Ceci donne chaque fois l’occasion de disputes, de chamailleries et d’emplumades dont nous sommes les spectateurs attentifs et attendris.

Le solitaire et magnifique pic vert, en habit rouge, jaune et vert, vient régulièrement se poser au milieu de la pelouse, toujours au même endroit, faire sa cure de fourmis.

Car nous avons vérifié : il s’agit bien de fourmilières qui se reconstituent après chaque désastre.

Question : comment connaît-il leur existence, lui qui vit dans le bois voisin et comment fait-il pour revenir immuablement chaque année exactement aux mêmes endroits ???

Ainsi va la vie heureuse des oiseaux chez nous. Pourvu que cela dure…

Jacques et Nicole

(*) Petite chronique ornithologique 2011)

24.08.2012

Lire "Enquête sur 25 trésors fabuleux"

Enquete_25_trésors_fabuleux.jpgComme ses livres précédents (je pense entre autres aux" Génies de l'arnaque" et aux "Grands crimes de l'Histoire") cet ouvrage de Pierre Bellemare aidé de Jean-François Nahmias "Enquête sur 25 trésors fabuleux" se lit avec grand appétit.

Chaque récit se dévore d'un seul trait. Certains côtoient l'Histoire comme "Les joyaux de la Couronne", "L'invincible Armada" et "Le plus grand trésor du monde" d'autres ont eu moins de retentissement, mais tous sont passionnants.

Un livre qui renferme bien des pépites.

Jean-Paul

23.08.2012

À vous de jouer ? (211)

 Si vous mangez du plie, vous mangez :

  • du silure
  • du gardon
  • du carrelet

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°210

Voici une liste non exhaustive des mots de quatre lettres que nous pouvons former avec les lettres S.C.R.A.B.B.L.E, sans conjuguer ni utiliser de pluriel, nom propre non autorisé.

  • Abcès, bâcle, bâcler, barbe, baser, blasé, blaser, câble, câbler, caler, cale, caser, case, crabe, crase, labre, lacer, laser, râble, race, rebab, sable, sabler, sabre, sacre, saler, sarclé, scare, sérac et bien entendu scrabble.

21.08.2012

Le jardin Debergue et le Pont Neuf

Bancs jardin Debergue2.jpgSaviez-vous que certains bancs du jardin Debergue ont été fait avec les parapets du Pont Neuf.

 

20.08.2012

Découverte du quartier de Reuilly par les agents du CNFPT

Une soixantaine d’agents du siège du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) ont découvert ou re-découvert sous un nouvel angle le quartier de Reuilly les 9 et 10 juillet derniers. Dans le cadre des « conférences du midi », la direction de la communication proposait aux volontaires une balade urbaine d’1 heure 30, à la découverte des anecdotes historiques du quartier.

Barrière de Vincennes.jpgGuidés par Jean-Paul, assisté de Jeannette, le parcours faisait étape notamment devant la fameuse école Boule, la caserne Reuilly au croisement du boulevard Diderot, puis à Nation, la place du Trône, le chemin des guillotinés, le square Courteline… le tout jalonné de multiples petits faits et rumeurs !

Pour beaucoup ce fut une bonne occasion de connaître un peu mieux les rues qui entourent le 80 rue de Reuilly, dans une ambiance conviviale et détendue.

Virginie V

18.08.2012

Lire "Misia, la vie de Misia Sert"

paris,livreSi vous voulez avoir le maximum d'informations sur la vie (ô combien agitée !) de l'ancienne Reine de Paris dont le Musée d'Orsay expose la vie jusqu'au 9 septembre dans "Misia Reine de Paris", je vous conseillerai la lecture de "Misia, la vie de Misia Sert" d'Arthur Gold et Robert Fizdale, plutôt que "Misia Sert et Coco Chanel" de Dominique Laty.

On ne peut en effet résumer sa vie à sa relation avec Gabrielle Chanel .

Jean-Paul