Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16.02.2018

Lire "Entrez dans la danse"

paris,livreSous ce titre incitatif Jean Teulé nous raconte l’épidémie pour le moins surprenante qui se répandit en 1618 dans la ville impériale de Strasbourg (elle faisait alors partie du Saint Empire Romain Germanique).

Dans un langage fleuri, très XXIeme siècle, il nous raconte cette histoire étrange de milliers de strasbourgeois se mettant à danser parfois jusqu’à épuisement total ceci sur fond de famine. et de maladies.

Cet épisode dramatique précède la confrontation à venir entre le catholicisme et le protestantisme, confrontation qui atteindra en France un de ses points culminants dans 54 ans avec la Saint Barthélémy.

Un livre passionnant que vous n’oublierez pas.

Jean-Paul

14.02.2018

Un dimanche de Janvier

Un jour particulier
En notre parc animalier
Celui de la “Bonne Franquette"
À la rencontre, certes,
De vos animaux préférés
Que vous avez cherchés,
Élégamment portés
Pour certains, confectionnés
Pour d’autres, sans hésiter
Venus carrément déguisés.
Comme le veut la tradition
Un buffet à discrétion
Garni de recettes “maison”
Que maintes conversations
N’empêchèrent la dégustation.>

paris

Pour accompagner la digestion
Vint sans prétention
Le moment de l’animation.
Comme à l’accoutumée
Vous avez accepté
Gentiment, d’y participer
Parfois remerciés.
Puis attaquer le bingo
Quelque peu ”dingo”
Essayer d’obtenir un lot
Avant d’avoir le plus gros.
Connaitre cette hargne
Celle de la gagne
Car, nous narguent
Les bouteilles de champagne !

paris

 Ainsi s’est terminée
Cette amicale journée
Dans les blagues, récits, des mots,
Les illustrations et photos,
Des articles de journaux
Sur les actualités de ce thème
La vie des bêtes, que l’on aime.

Ninette

13.02.2018

Bons baisers du train des Pignes

En cette fin d’été 2017, nous est revenue, à un ami niçois et moi, l’idée d’un vieux projet : en vacances à Nice, réaliser, dans la journée, l’aller-retour Nice-Digne par le mythique train des Pignes.

Quelle est l’origine de ce nom ? De nombreux pins jalonnent le parcours dont les fruits : les pignes, servaient – dit-on - à alimenter la chaudière des locomotives.

Les travaux, commencèrent en 1892 mais la ligne ne fut inaugurée qu’en 1912. Elle avait d’abord un intérêt militaire (l’Italie est voisine…) et les tunnels sont truffés de casernements, bouches à canon etc.

Ce train relie la Côte d’Azur aux Alpes de Haute Provence. Durant 151 km se succèdent une incroyable diversité de paysages somptueux : Baie des Anges, gorges et vallées, villages pittoresques, champs de lavande et d’oliviers, montagnes enneigées…

Nous avions, il y a quelques années, effectués le trajet entre Puget-Théniers et Annot par l’antique train à vapeur restauré par une association d’Anciens du rail, laquelle fonctionne seulement le week-end.

niceMais cette fois, ce fut par le train moderne mis en service après la catastrophique crue du Var qui emporta une partie de la voie et empêcha le trafic pendant plusieurs années.

Cette fois fut la bonne ! Nous avons pris le train à 9h25 du matin à Nice pour arriver à Digne à 12 h40 heures. Une jeune et charmante contrôleuse (Geneviève), artiste par ailleurs, nous vendit de fort jolies cartes postales de sa main illustrant le parcours.

Et ce furent quatre heures de bonheur pour admirer de magnifiques paysages tout au long du parcours en longeant le Var, avec des étapes célèbres comme Villars sur Var, Annot et ses célèbres murailles de grès, Entrevaux et son magnifique fort construit par Vauban, Saint André les Alpes et le magnifique lac de Castillon, Barrême (la lavande fine) et ensuite la belle vallée de l’Asse jusqu’à l’arrivée.

Après un réconfortant déjeuner dans la ville ensoleillée, nous avons tout d’abord fait une visite à la célèbre et spectaculaire dalle de fossiles d’ammonites, si belle que des Japonais voulurent l’acheter !!!. En désespoir de cause, ils en firent exécuter un moulage à destination du Japon.

Puis nous sommes allés visiter le musée promenade de la Réserve Géologique avec notamment ses cairns et abris de pierres sèches et des sources et des Ruisseaux fontaines ruisselant partout (alors que la sécheresse régnait dans le sud-est…)

Retour dans le soir qui arrivait avec toutes ces merveilles disparaissant peu à peu dans l’ombre.

Si vous en avez l’occasion, ne manquez pas de monter dans le sympathique petit train des Pignes.

Bon voyage !

Jacques des Marguettes

12.02.2018

À vous de jouer ? (n°496)

Pourquoi monter un mur sur une bâche ? 

paris,à vous de jouer

©Arletteck

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°495"

Qu'utilise-t-on pour couper le fromage tête de moine ?

paris,à vous de jouer

 

 

 

 

 

 

  • Une girolle

 

09.02.2018

Atelier écriture "Impressions"

Thème : Impressions sur carte poste et peinture.

parisJe suis arrivé à Brugge par le train ce matin, le temps de trouver l'hôtel où j'ai réservé la veille, le temps de poser mes valises et me voilà parti faire ma conférence. Durée 2h, questions réponses des journalistes. Je rentre épuisé de cette journée, prends une douche, dîne au restaurant de l'hôtel, sortir ce soir pour me détendre dans un bar pour goûter l'ambiance belge. La soirée se passe bien et quand je pense que je ne voulais y aller, dans le fond je ne regrette rien.

parisIl est 23h, je tourne la clef dans la serrure, je m'apprête pour dormir. Au moment de tirer les rideaux que vois-je sur le bord de la fenêtre ? Un chat bleu en train de regarder le lampadaire qui éclaire la rue et ma chambre. À quoi pense-t-il ? Il me tourne le dos, je regarde intensément ce félin calme et paisible. À-t-il les yeux fermés ou entre-ouverts ? Je n'ose pas le caresser pour qu'il se sauve. Je ne fais pas de bruit, je me couche et fixe cette forme gracile entourée d'un halo de lumière, il ressemble à une statue, une idole. Je m'endors en pensant des choses magnifiques où un chat gouverne du haut de sa fenêtre. Je suis émerveillé et pense au royaume qu'il pourrait gouverner, dans ce pays où tout est calme, et dont je suis l'invité pour tenir une conférence sur les chats.

Je me réveille le lendemain matin, et là surprise, le chat est toujours là, endormi et ronronnant appliquant le sommeil du juste.

Écourtant mon séjour à Brugge, je repars en France avec dans mes valises un bon souvenir, et dire que je ne devais pas y aller. En rejoignant la gare, j'aperçus le chat bleu de la veille, il est sorti de l'hôtel par les toits pensai-je. Je m'approche de lui, peu farouche il s'approche, j'entrouvre mon sac de voyage, il saute dedans et nous voila partis tous les deux pour son royaume, j'y suis invité.

Yves-Marc

08.02.2018

Lire "Les énigmes de l’Histoire de France"

Jean-Christophe Petitfils a réuni pour notre plus grand bonheur, des historiens maîtres de leur sujet pour nous aider à mieux connaitre, si nous en éprouvons le besoin, 20 grandes énigmes de l’Histoire de France.

Certaines permettent de revisiter la grande Histoire : Alésia, Jeanne d’Arc, la Saint Barthélémy, la mort d’ Henri IV, l’affaire du collier....

D’autres, ayant moins d’importance, nous interpellent par leur mystère : le trésor des Templiers, l’affaire des poisons, le Masque de Fer, la mort de Louis XVII, celle de Zola, la faute de l’abbé Saunière...

Tous ces sujets réunis nous procurent un livre qui se révèle passionnant, nous permettant de côtoyer de grands moments de l’Histoire de France tout en nous distrayant.

Jean-Paul

07.02.2018

Rencontre avec Gérard Bonal

Le phare.jpg

Vendredi 9 février à 19h30 Gérard Bonal présente son livre "Des américaines à Paris" à la librairie Le Phare dans le 12è.

Cette rencontre sera suivi d'une lecture de quelques extraits par Sabine Haudepin.

Jeanet

06.02.2018

Discussion "Les Borgia"

Famille du XVe et XVIe siècle célèbre par ce que nous avons lu ou pu entendre, a réuni beaucoup d’entres-nous, cette fois pour en savoir un peu plus, car en privé des détails et vérités sont parfois dévoilés.

Rodrigo Borja né en Espagne en 1432 sera Pape successeur de son oncle Calixe III qui emmène sa famille à Rome.

À 20 ans Rodrigue est nommé cardinal. Au décès de Calixe III, succède Pie II, Rodrigue trop jeune ne s’est pas présenté à l’élection, mais il est déjà père de 3 enfants de mères inconnues.

De sa liaison avec Vannessa Cattanei, naissent : Juan 1474, César 1475, Lucrèce 1480, Joffrey 1481. Mais être maitresse de cardinal, ce n’est pas convenable, aussi par esprit de complaisance, cette femme se mariera 4 fois, tout en restant proche de Rodrigue.

Lucrèce a été fiancée 2 fois fiançailles imposées par sa famille, mais se marie avec Giovanni Sforza, neveu du maitre du Milanais ; C’est un mariage politique. Les Papes successifs après Pie II sont : Sixte IV, Innocent VIII, et Rodrigue qui a 60 ans devient le Pape Alexandre VI en 1492.

En 1494 c’est l’époque où le roi de France Charles VIII pénètre en Italie pour se rendre à Naples en vue de faire la croisade. Il prend Rome. À Florence le dominicain Savonarole persuadé de la fin du monde proche, fait des sermons pour l’affronter et afin de gagner le paradis, il faut être plus propre, plus naturel, il prône de changer de mentalité, il mène le peuple à se libérer de tout superflu, de toute vanité, bijoux, œuvres d’art, ainsi, même Botticelli jettera des tableaux au feu du "bûcher des vanités".

Savonarole rencontre Charles VIII qu’il considère comme "le bras vengeur de Dieu", il est “le roi de Naples, de Jérusalem et empereur de Constantinople". Alexandre VI ne soutient pas le roi, qui traverse l’Italie, puis rentre en France. Il mourra à Amboise en se cognant la tête contre le linteau d’une porte basse. Savonarole finira sur le bûcher.

Les Borgia sont connus pour des actions troubles. En voici quelques faits.

Pour lire la suite cliquez sur l'image

paris,conférence,borgia

05.02.2018

À vous de jouer ? (n°495)

Qu'utilise-t-on pour couper le fromage tête de moine ?

  • Une girolle
  • Une râpe
  • Un ciselet

Réponse lundi prochain