Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22.01.2018

À vous de jouer ? (493)

En peinture, qu'est-ce qu'un repentir ?

  • Un ajout ou un recouvrement partiel dû à l’intervention d’un autre peintre
  • Une partie d'un tableau repeinte par son auteur pour en changer l'apparence
  • Retirer de la peinture fraîche (grattage, papier absorbant ...)

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°492"

Si l'on pouvait craquer une allumette dans une pièce remplie uniquement de méthane, que se passerait-il ?

  • Rien. Il fait de l'oxygène pour que l'allumette s'enflamme

19.01.2018

Le réveillon d'Arvem

Partout on entendit
“Bon réveillon”
En particulier on m’a dit
“Bon réveillon”
On se souhaitait, pardi
“Bon réveillon”

Branche sapin.gif

Mais auparavant avisés,
Fallait ne pas manquer
De bien s’y préparer.
Déjà envisager
De moins manger,
Pour avoir la possibilité
De pouvoir aisément rentrer
Dans le vêtement ceinturé,
Et bien sûr apprécier
Le menu convoité.

Puis il fallait se pomponner,
Le petit truc à trouver
Qui allait refléter
Les lumières de la soirée,
Forcément bien terminer
Cette année passée
A la fois, bien débuter
La nouvelle annoncée.

Mais sans oublier
Arvem à remercier
Pour cette bonne idée,
Celle d’avoir pu réveillonner
Entre Arvemois, en gaieté,
Au lieu d’être restés
Confinés, chez soi, isolés
Probablement devant la télé.
Des bonnes occasions il faut profiter
Dont Arvem fait sa renommée.
Que 2018 soit dans la lignée
D’offrir de belles opportunités
Après ce bon réveillon passé.

Comment s’est-il déroulé ?
Pas loin, Porte Dorée,
Fort bien, table de qualité,
Par le DJ ambiance assurée,
Espace dégagé pour danser
Oh ! Combien occupé !
Par d’heureux attirés
Vers les rythmes variés,
Rappelant nos jeunes années !
Quoi de plus se souhaiter ?
À TOUS
UNE TRÈS BONNE ANNÉE

Ninette

18.01.2018

Lire "Au revoir là-haut"

paris,livreAlbert Dupontel auteur du film “Au revoir là-haut” signale qu’il a été époustouflé par l’histoire (il y a du Dumas dans la narration) et l’écriture (il y a du Céline dans ce pamphlet social), que dire de plus.

Si vous n’avez pas lu ce roman de Pierre Lemaître qui reçut le Prix Goncourt 2013, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Jean-Paul

16.01.2018

expo "Le Che à Paris"

paris,expositionJusqu’au 17 février dans la salle St-Jean de l’Hôtel de Ville vous pouvez sans bourse déliée aller vous souvenir de Ernesto Guevara pour qui “Visiter Paris est une nécessité biologique, un objectif auquel il m’est impossible de renoncer me faudra-t-il traverser l’Atlantique à la nage”.

Il réalisa son rêve dans les années 1963-64 et 65. Il pût ainsi se rendre au Louvre admirer “La nef des fous” de Jérôme Bosch, tableau qu’il mettait au-dessus de tout.

En visitant cette exposition vous rendez hommage a un grand admirateur de notre belle capitale.

Jean-Paul

15.01.2018

À vous de jouer ? (n°492)

Si l'on pouvait craquer une allumette dans une pièce remplie uniquement de méthane, que se passerait-il ?

Réponse lundi prochain

Réponse " à vous de jouer n°491"

Quel est l'aliment le plus riche en fer :  le boudin noir, les lentilles ou l'ortie ?

  • L'ortie (41mg pour 100g)

12.01.2018

Film "L’échange des princesses"

Si vous voulez vous retrouver plongés en plein XVIIIeme siècle sous la Régence, n’hésitez pas, précipitez-vous vers le superbe film “L’échange des princesses” qui dans un décor splendide vous raconte l’histoire d’un désastre historique ; les fiançailles ratées de 2 princesses (l’une française et l’autre espagnole) avec les 2 héritiers du trône respectifs.

Un film à ne pas rater.

Jean-Paul

11.01.2018

Atelier d'écriture "Souvenez-vous de celui ou celle qui…"

Celui qui m'a donné le goût des mots est professeur de géographie. Il instruit en école primaire jusqu'en 6è.

Tous les matins, il arrivait à l'école dans sa petite auto vert olive. Elle avait 2 gros phares à l'avant.

Lui, dès qu'il sortait il se dépliait tel un pantin désarticulé. Il était grand, maigre avec des grands pieds et des mains très fines. Il portait toujours le costume avec un chapeau mou, à son bras pendait un parapluie et sous l'autre son cartable. Ah, ce fameux cartable était rempli de livres de géographie ainsi que des cahiers, crayons et stylos à bille. Il donnait ses cours sous la dictée. Cela m'a forgé à l'orthographe, quand j'y pense…

Iles Falkland, New York, Tchécoslovaquie, Lac Titicaca, Paraguay, sans compter le nom des monnaies le won pour la Corée, le yen, la roupie, le mark et les minéraux améthyste, le kaolin, le caca d'oiseau = guano ; Tribus africaines Zoulous, Éwés, Masaïs, Peuls ; Au Pôle Nord les Inuits et esquimaux ; En Amérique du Sud les Incas et les Aztèques.

Enfin pour vous dire que toutes ces lettres misent bout à bout forment un vocabulaire géographique instructif et plaisant par ces lettres accolées les unes aux autres.

Yves-Marc

09.01.2018

Film "La promesse de l’aube"

La promesse de l’aube nous raconte la relation fusionnelle et parfois étouffante entre un écrivain célèbre (Romain Gary) et sa mère excentrique et exigeante, rôle magnifiquement interprété par Charlotte Gainsbourg.

Un (*)film admirablement joué auquel le spectateur souscrit sans aucune réticence.

Jean-Paul

(*)Séances ICI