Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.11.2010

Une pocharde ?

Savez-vous ce qu'est "une pocharde" ?

Bien sûr et pas forcément joyeuse...

Mais aussi un dessin rapide aquarelle ou peinture ébauchées, mais qui au contraire de l'esquisse, forment en elles-mêmes un tableau.

Ninette

07.11.2010

Lire "La saga des Bettencourt"

Saga des Bettencourt.gifSi vous voulez "être au parfum" au sujet de l'histoire de l'Oréal et de cette famille qui défraie la chronique, n'hésitez pas : "La saga des Bettencourt" de Bruno Abescat chez Plon vous en dévoilera les principaux éléments.

Les vies notamment d'Eugène Schueller, le père de Liliane, et d'André Bettencourt, son mari, vous révèleront bien des surprises.

C'est la saga d'une "famille française" qui se déroule au fil des pages avec ses moments lumineux et ses zones d'ombre.

Jean-Paul

06.11.2010

Guinguette de novembre

Lundi 8 novembre à 14h30 le Centre Maurice Ravel, restaurant "La Résidence" 6 avenue Maurice Ravel à Paris 12è, propose un thé dansant : valse, tango, paso, java ....mais aussi twist, rock, salsa, disco....

Vous êtes intéressés ! Réservation recommandée auprès de Jacques, de la part de l'association ARVEM, au 01 44 75 60 14 ou 01 44 75 60 03.

Jeanet

05.11.2010

Promenade musicale

Cette séance fut un moment de détente. La vie de 5 génies nous a été racontée brièvement, juste le temps de mieux les connaître, afin de pouvoir écouter avec plus de recueillement, quelques extraits de leurs oeuvres respectives.

Certains nous étaient familiers.... Une promenade entre piano, cordes, cuivres, pour des symphonies, concertos, sonates, agrémentés de quelques projections évoquant Beethoven, Schubert, Berlioz, Chopin, Schumann.

C'est avec plaisir que nous avons assisté à un concert mixé, à domicile. Mais qui n'a pas eu, à un moment donné, l'esprit transporté dans une salle d'opéra ?

Ninette

04.11.2010

À vous de jouer ? (116)

Connaissez-vous ces personnages de romans ou d'oeuvres auxquels ils appartiennent ?

Titania

  • Les femmes savantes de Molière
  • Songe d'une nuit d'été de Shakespeare
  • Pantagruel de Rabelais

Chicanneau

  • Pantagruel de Rabelais
  • Le Roland furieux d'Aristote
  • Les plaideurs de Racine

Philaminthe

  • Le mariage de Figaro de Beaumarchais
  • Les femmes savantes de Molière
  • Songe d'une nuit d'été de Shakespeare

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°115

Depuis déjà bien longtemps les vents portent un nom, nom souvent lié à l'origine de ce vent ou bien à ses caractéristiques. À vous de les retrouver ?

Vent saisonnier qui souffle surtout dans l'Asie méridionale

  • Mousson

Cyclone tropical du pacifique occidental et de la mer de Chine

  • Typhon

Vent violent d'ouest ou du sud-ouest qui souffle sur le bas languedoc

  • Cers

03.11.2010

Promenade de St-Paul à Carnavalet

Le samedi 27 novembre 2010 nous nous sommes donnés rendez-vous devant l'église St Paul encore hantée par Mme de Sévigné et Victor Hugo avant de nous diriger vers la Place des Vosges à la recherche notamment d'un graffiti de Restif de La Bretonne.

Ceci fait, direction le Boulevard Beaumarchais et le souvenir de l'affaire Philippe Daudet qui fit frémir la France en 1923 avant de nous intéresser aux domiciles de Cagliostro et de Mme de La Motte,protagonistes de l'affaire du Collier.

Hélas! l'église Saint Denys du Saint Sacrement (et sa "Piéta" de Delacroix) était fermée. En route donc pour le si étonnant square Georges Cain avant d'achever notre promenade dans la cour du Musée Carnavalet au pied de l'unique statue originale du Roi-Soleil.

Jean-Paul

02.11.2010

Les racines du bambou

Saviez-vous que les racines de bambou peuvent s'étendre jusqu'à 200km par hectare ?

Jeanet

01.11.2010

Film "Vénus noire"

Si vous voulez voir un film qui dérange mais qui vous laissera un souvenir inoubliable, allez voir "Vénus Noire". Ce film vous amenera à vous poser bien des questions sur les certitudes qu'a véhiculé durant des siècles, la race blanche, sur sa supériorité manifeste envers certaines races qu'elle considérait comme proche des animaux.

Les presque 3 heures du film passent "comme une lettre à la poste" et la reconstitution des bas-fonds de Londres du début du XIX e siècle, et du Paris des salons, est très réussie.

Un film à voir, ceux qui se souviennent de la "Vénus hottentote" exposée au Musée de l'Homme jusqu'en 1974 seront d'autant plus sensibles à cette tragique histoire, que l'on nous fait revivre.

Jean-Paul