Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.02.2010

Expo "Ballets Russes"

Expo_ballets_russes_Garnier-cadre.jpgJusqu'au 23 mai, dans la bibliothèque de l'Opéra Garnier, une exposition est consacrée aux "Ballets Russes", cette troupe de Diaghilev qui bouleversa les Parisiens dans les premières années de siècle dernier.

Nous sommes surtout ébahis par les personnages surréalistes qui créèrent le scandale de "Parade" en 1917. Les découvrir "grandeur nature" produit un choc. Une vidéo adjacente permet de les voir se déplacer dans les décors de Picasso.

Après l'exposition il ne reste plus, et c'est un ravissement chaque fois renouvelé, qu'à admirer dans la salle le plafond décoré par Chagall, puis à descendre le superbe Grand escalier qui vous mènera à la librairie, où vous trouverez certainement un achat à votre convenance, (jusqu'au miel produit par les abeilles résidant sur les toits de l'Opéra).

Jean-Paul

05.02.2010

Film "Tetro"


TETRO de Francis Ford Coppola

Un film à voir : inclassable car original, étrange, esthétiquement étonnant, servi par une musique bien appropriée aux scènes. Les acteurs sont naturels, film en noir et blanc et en couleurs pour les flash back uniquement ou pour les rêves. Un jeune acteur ressemble beaucoup à Di Caprio : il a la grâce de celui-ci au même âge. L'acteur principal est bon aussi.

Le thème tourne autour de la famille et des secrets de famille, la rivalité entre 2 frères et entre père et fils, le pouvoir lié au talent et à la célébrité. Comment se construire quand on a un parent qui prend tout l'espace, un égo surdimensionné. Fuir ses problèmes comme moyen de résistance n'est finalement pas la bonne solution à long terme, un jour il faut affronter et porter un jugement sur son parent ou en tout cas se positionner clairement par rapport à lui et le déclarer ouvertement.

Intéressant et subtil...

Florence V

04.02.2010

À vous de jouer ? (77)

Grâce à lui on peut se nourrir
Mais on peut aussi se fleurir
Public à tous il est ouvert
Secret il l'est pour ceux qui aiment se taire
Qui est-il ?

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°76

Quel grand couturier a été à partir de 1987, conseiller supérieur artistique auprès du gouvernement chinois ?

  • Yves St-Laurent

Quelle était la longueur de la traîne de la Princesse Diana ors de son mariage royal ?

  • 7.60m

De quel couturier Inès de la Fresange a-t-elle été le mannequin vedette ?

  • Chanel

03.02.2010

Film "Océans"

Ce film documentaire pédagogique réveille en nous divers sentiments. Bien que nous ayons déjà visité les fonds marins par des diffusions antérieures, cette fois, les images sont impressionnantes de beauté. Je n'en citerai que quelques-unes, comme l'approche de certains monstres près de qui l'homme est si petit, ou par la terrible fureur de cette mer contre un imposant bâtiment de la marine, devant l'énorme danger que vit le marin pêcheur dans le fragile chalutier : là, c'est la peur qui nous agite.

Phoque-océans.jpgLa douceur, la tendresse de la mère phoque envers son petit, nous émeut. Ils nous ressemblent presque...

La danse des baleines, qui sortent de l'eau avec grâce, malgré leurs impressionnantes silhouettes, nous étonne.

Par contraste, le charme nous est donné par de jolis poissons et animaux bizarres aux longues nageoires, comme des tissus qui ondulent en mouvements gracieux.

Un grande surprise est ressentie devant certains spécimens comme ces vers qui sortent à la verticale, du fond sablonneux, tel un périscope, un coup d'oeil, et hop, rentrent de nouveau !

La méchanceté ! Dans ce monde, elle existe, pour survivre. Ils s'attaquent entre-eux ; malins se cachent, s'immobilisent, foncent ou happent rapides comme l'éclair, semblables à ces oiseaux qui n'ont aucune pitié pour les bébés tortues.

L'homme est pire. Pour uniquement son plaisir ou sa cupidité, rejette vivants des requins qu'il a mutilé, amputé de leurs ailerons. Scènes abominables, la souffrance nous attrape au ventre !

De splendides images dans la blancheur des glaces, le regard et les expressions touchantes des phoques, génèrent des sourires après les tensions ressenties. Mais ce film nous alerte aussi sur la dégradation du milieu marin, dûe à la pollution dont l'homme est responsable.

Les images restent imprimées et je suppose que les enfants présents ont été impressionnés. Personnellement j'aurais aimé avoir davantage de commentaires sur diverses scènes, pour expliquer le comportement de certaines espèces.

Il est vrai qu'ils auraient peut-être caché ces bruits, ces cris, ces craquements émis par la faune, que l'on perçoit. Tellement surprenant !

À vous d'aller les écouter ! Et bonne séance !

Ninette

02.02.2010

L'autruche et son cerveau

autruche.jpg

Le cerveau de l'autruche pèse entre 33 et 40 g et n’est pas plus grand que son œil qui pèse 60 g.

Ses yeux occupent les 2/3 de sa tête et son acuité visuelle est exceptionnelle : elle peut focaliser un objet juste en dessous de son bec ou discerner un objet en mouvement à une distance de 3,5 km.

Jeanet

01.02.2010

Madeleine Vionnet

Merci à Françoise J. et Annie T.  pour ces quelques photos prises lors de notre visite guidée  "Madeleine Vionnet, puriste de la mode" au Musée des Arts décoratifs.