Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.10.2018

Discussion "Charlotte Corday"

Qui était Charlotte Corday ?
Elle se nommait Marie Anne Charlotte Corday d’Armont, née le 21 juillet 1768 dans une ferme à St- Saturnin en Ligneris (aujourd’hui village Les Champeaux, Orne).

Elle était l’arrière, arrière, arrière petite fille de Corneille. Son père agriculteur, marié à une petite noble qui n’aurait jamais reçu sa dot... Cet homme plutôt procédurier cherchera toute sa vie à récupérer l’argent.

Sa mère décède à 46 ans, enceinte de son 6è enfant. Charlotte est placée chez les sœurs à l’Abbaye aux Dames. Bonne élève, ses lectures vont sur les textes de Rousseau, Corneille, Plutarque...

Elle sort à 18 ans, ayant un fort caractère dit : "Je ne me marierai jamais". Cependant elle semble belle, le teint clair qui rougit facilement.

Voyons l’atmosphère de l’époque
L’hiver 1788-89 est froid, la récolte a été mauvaise, le blé est cher, le pain manque (la faute à l’Autrichienne et Necker "un suisse", ils accaparent le pain sur le dos du peuple). Aux boulangeries les femmes durant des heures font la queue : agitations, troubles, quelques massacres de marchands de grains, de boulangers.....

En France "la grande peur" animée par des comploteurs fera que le 4 août l‘abolition des privilèges sera déclarée, entre autre, droit de chasse pour les paysans et donc, tout retombe sur les seigneurs mal aimés, prise de châteaux...

En février 1790 Charlotte vit à Caen chez une parente (près de la rue des Carmes où se réunissent les Girondins). Une anecdote dit qu’à table, elle refusa la tradition celle de boire à la santé du roi qu’elle jugeait trop faible, soulignant "Personne ne perd rien en me perdant".

En 1792 la guerre contre l’Autriche, la Prusse voit l’ennemi à nos portes : Verdun, Longwy.

Retenons qu’un homme s’insurge
Marat journaliste particulièrement agitateur (deviendra administrateur de Paris, puis député) lance "Laisserons nous les ennemis massacrer nos femmes et nos enfants" !

Donc, les révolutionnaires entrent dans les prisons, tuent des prêtres, des nobles 1300 morts environ.

Le 21 janvier 1793 c’est la mort du roi.

Le 5 avril l’abbé Combeault (qui avait éduqué Charlotte), considéré comme traitre est guillotiné à Caen. Est-ce cela qui va la pousser au crime ?

Déroulement du scénario .... Lire la suite ICI

17.10.2018

Théâtre "Tu te souviendras de moi"

Un excellent moment de théâtre en compagnie de Patrick Chesnais, sa fille et 3 autres comédiens, sur le thème de l’effritement de la mémoire. Thème traité tout en douceur dans l’univers de ce professeur d’histoire qui est incollable sur les grandes batailles et leur date, mais dont les souvenirs se mélangent ce qui donne lieu à des rencontres poétiques.

Des rires, quelques larmes, mais surtout beaucoup d’émotion avec cette interprétation magnifique de Patrick Chesnais qui oublie et qui n’oublie pas à la fois.

À voir au théâtre de Paris.

Colette C

15.10.2018

À vous de jouer ? (n°531)

Une exposition à Paris lui est consacrée. Qui est-ce ?

 

 

 

 

 

 

 

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°530"

Quelles sont les 5 anagrammes d'écrira ?

  • Carrie
  • Carier
  • Cirera
  • Criera
  • Récria

12.10.2018

Film "Les frères sisters"

À voir sans faute : Les Frères Sisters. Western qui n’est pas sans rappeler les films des années 60.

Un bon moment avec de très belles images

Françoised

11.10.2018

Partir

Pouvoir vivre sa vie
Sans être administré
Partir
Avant d’avoir tout dit
Fuyant la violence et l’absurdité
Partir
Ne soit pas interdit
La moindre moralité
Partir
Embarqués vers l’infini
Des eaux lointaines des immigrés
Partir
Juste beaucoup de courage
Plein d’espoir d’un avenir
Partir
Et garder en image
Ceux qui vont survivre
Partir
Quitter les villages
Peut-être revenir
Partir
S’en aller des mirages
Les garderont-ils en souvenir
Partir... Partir

Jean-Yves

10.10.2018

Lire "Le roi tué par un cochon"

Michel Pastoureau historien spécialiste des animaux nous tance légèrement d’avoir oublié la date du 13 octobre 1131 (si par hasard nous l’avons connue).

Il s’agit du jour où un vulgaire cochon vagabond qualifié à l’époque de “diabolicus” fit chuter de son cheval, Philippe le fils ainé du roi Louis VI le Gros. “Mort infâme”, “ignoble” “honteuse” qui mènera au pouvoir, Louis son frère plus jeune, non préparé à régner qui épousa Aliénor d’Aquitaine puis divorçant, précipitera la royaume de France dans bien des turbulences.

Suite à la lecture passionnée de ce livre, vous ne pourrez oublier ce 13 octobre 1131 date fatidique entre toutes.

Jean-Paul

09.10.2018

Film “Un peuple et son roi”

Si vous voulez passer 2 heures qui vous paraîtront bien courtes au milieu du peuple ayant participé, ou subi, la grande Révolution, vite allez découvrir de toute urgence le film “Un peuple et son roi”.

Vous vivrez ainsi les évènements qui bouleversèrent le monde, de la prise de la Bastille à l’exécution de Louis XVI en passant par la fuite à Varennes, le massacre du 17 juillet 1791 au Champ de Mars et la prise des Tuileries le 10 août 1792.

Un film à ne pas manquer.

Jean-Paul

08.10.2018

À vous de jouer ? (n°530)

Quelles sont les 5 anagrammes d'écrira ?

 

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°529"

Quelles sont les 4 anagrammes de "marinade" ?

  • Amandier
  • Damnerai
  • Manderai
  • Ramendai