Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29.06.2012

Film " Coup de foudre à Bollywood"

paris,cinéma

Le Conseil de quartier Bel Air Nord en partenariat avec le Cinéma Itinérant vous propose samedi 30 juin à 22h15 à l’US Métro, 77 avenue du Dr Arnold Netter, une projection grauite et en plein d'air de la comédie musicale "Coup de foudre à Bollywood".

Jeanet

28.06.2012

À vous de jouer ? (203)

 Comment s'appelle ajourd'hui le "Boulevard de l'Étoile" ?

  • avenue Kléber
  • avenue de Wagram
  • avenue de Friedland

 Réponse jeudi prochain

 À vous de jouer n°202

 Quelle station de métro se cache sous cette définition : "À moitié ronde" ?

  • La station Blanche

27.06.2012

Film "Adieu Berthe"

Ni triste, ni drôle, même si l'on sourit par moment, un type plus que paumé, très indécis, se met dans des situations impossibles à affronter, entre-autres, d'une manière cocace, le choix des obsèques d'une ailleule surprenante...

Pour Denis Podalydès et "ses femmes" je vous invite à voir ce film "noir rosé".

Ninette

26.06.2012

Hauteur des immeubles

parisparis

 

 

 

 

 

 

Dans le code de l'urbanisme, la hauteur des immeubles est règlementée et proportionnelle à la largeur de la rue. Plus la rue est large plus l'immeuble peut monter en hauteur. C'est ainsi que l'immeuble au dessus du Simply Market place Félix Eboué comporte 5 étages de plus dans sa partie donnant sur la place que dans sa partie construite sur le Boulevard de Reuilly (moins large que la place).

Françoise J.

24.06.2012

La déroute

La promenade organisée fin mai, nous nous sommes réunis sur le parvis de Saint-Sulpice avec quelques difficultés... car... tout était contre nous !

On n'a pas idée de vouloir se balader durant le grand week-end de la Pentecôte, par, de surcroît, une météo digne du plein été, attirant touristes et promeneurs en grand nombre !

parisDe plus, comme par hasard, c'était le jour des communions, donc foule devant l'église Saint-Sulpice où les familles se retrouvent, sans parler d'un important marché d'antiquités sur la place même, où les chineurs affluent évidemment.

Bref, un monde du diable partout, et de ce marché, pour compliquer un peu plus, les tentes des stands qui offraient un horizon bouché.

À l'heure prévue du rassemblement le groupe essaie de se frayer un chemin vers le porche à l'ombre, pendant que j'attends à l'opposé de la place, les retardataires éventuels... qui ne sont jamais venus d'ailleurs !

Comme si cela ne suffisait pas, je ne peux résumer cette promenade ayant perdu le guide, parti en tête avec son monde, alors que quelques-unes prises d'une initiative malencontreuse manquaient à l'appel. Faisant demi-tour, désespérément j'ai dû attendre pour les récupérer.

Une fois la chose faite, précipitation à la clef pour rejoindre les autres. Plus personne de connu dans cette foule. "Nous les égarées" l'étions un peu plus, livrées à nous-mêmes, déconcertées... l'après-midi prévue tombait à l'eau.

Par la suite mon p'tit doigt m'a dit que tous avaient contourné le marché pour retrouver "les troublions" ce qui rallongeait et retardait la promenade : un vrai jeu du chat et de la souris !

Figurez-vous que ce n'est pas tout !

parisSur le Pont des Arts, également encombré de badauds, artistes, peintres, l'attrait de cette passerelle littéralement envahie de cadenas si brillants sous le soleil, attirèrent par leur symbole, quelques personnes qui voulurent les voir de plus près et déchiffrer leurs inscriptions.

Du coup ! Bingo ! Encore des paumés ! Un vrai bazar cet après-midi là !

Ninette

22.06.2012

Expo "Eugène Atget, Paris"

paris,expositionFormidable exposition au musée Carnavalet sur « le Paris d’Eugène ATGET ».

Né en 1857, il s’est lancé dans la photographie à l’âge de 35 ans et a fait des clichés de tout le Paris populaire : charrettes à cheval, charrettes à bras, les cabarets et cafés, les marchands de vins et liqueurs, les petits métiers (marchands ambulants d’abat-jour, vendeuses de mourons et d’herbes…), les devantures de boutiques, les immeubles au petit jour et des détails comme des rampes d’escaliers d’hôtels particuliers ou des heurtoirs… Tout un monde à présent disparu…

Images d’une netteté incroyable, en sépia et sans agrandissement, il réalisait tout lui-même depuis la prise de vue jusqu’au développement.

C’est un véritable documentaire sur le Paris du tout début du 20ème siècle à ne pas rater. Un nombre impressionnant de clichés et il faut prévoir 1 heure au moins de visite si on veut tout regarder et savourer.

Exposition jusqu’au 29 juillet 2012.

Colette C.

21.06.2012

À vous de jouer ? (202)

 Quelle station de métro se cache sous cette définition :

  • À moitié ronde

Réponse jeudi prochain

 À vous de jouer n°201

Quelle différence existe-t-il entre Paris, l'ours blanc et Virginie ?

Aucune :
Paris est métropole
L'ours blanc est maître au pôle
Virginie aimait trop Paul

19.06.2012

Napoléon 1er : Lettre manuscrite rédigée en anglais

Dimanche 10 juin, une lettre manuscrite, rédigée en anglais par Napoléon 1er, le 9 mars 1816 alors en exil sur l'île de Sainte-Hélène, vient d'être achetée par le Musée des Lettres et manuscrits de Paris pour 325 000€.

Cette lettre d'une quinzaine de lignes, avec cachet de cire rouge aux armes impériales, est adressée au Comte Emmanuel de las Cases.

Jeanet

17.06.2012

Lire "Les dessous de la campagne"

paris,livreSi vous voulez connaître les coulisses de l'élection présidentielle 2O12 n'hésitez pas, achetez et dévorez dans la foulée "Les dessous de la campagne" de Laurent Neumann directeur de l'hebdomadaire "Marianne".

Ce n'est pas un Sarkozyste primaire, c'est le moins que l'on puisse dire, mais pas non plus un Hollandais béat. Cela nous donne un livre équilibré parfait miroir de cette campagne présidentielle si animée.

Jean-Paul

15.06.2012

Concert de la chorale du Bel Air

paris,concertJeudi 21 juin 2012 à 20 h (Entrée libre)

au Centre d’animation Maurice Ravel
6, avenue Maurice Ravel
75012 PARIS

Venez nombreux écouter et encourager trois choristes et adhérents Arvem.

Un programme varié vous y attend interprété par les deux chorales (débutants et confirmés). Une grande partie de ce concert sera consacrée à Mozart avec des nocturnes, le Laudate Dominum pour soprano, chœur et orgue, et l’Ave Verum pour lequel un quatuor à cordes fera l’honneur d’accompagner les choristes.

À très bientôt nous l'espérons.

Colette, Huguette et Philippe