Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.03.2019

À vous de jouer ? (n°551)

Quel verbe français donne deux formes conjuguées qui sont des anagrammes l'une de l'autre ?

 

Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°550 "diagosudoku n°3"

 Solution diagosudoku n°3

15.03.2019

Expo "Delacroix et Eugène L’homme derrière l’artiste"

Jusqu’au 6 mai 2019 le Musée Delacroix a permis à 10 étudiantes de l’École du Louvre de concevoir et de mettre en œuvre un accrochage temporaire à partir des collections du Musée.paris,exposition

Une visite attentive des diverses salles du dernier refuge du grand artiste et de son atelier permet de mieux connaître cet être complexe appréciant la littérature (Shakespeare) et la musique (Chopin...) aimant la campagne (Nohant chez Sand...) voyageant avec angoisse (le Maroc) tout en trouvant parfois Paris bien triste.

La peinture est pour lui un refuge pour le plus grand bonheur de ses admirateurs.

Jean-Paul

14.03.2019

Notre chandeleur

La Bonne Franquette fin janvier
La Chandeleur début février
Juste huit jours pour s’y mettre
Car, oui, en vérité on s’apprête
À faire, d’une main experte
Une quantité de fameuses crêpes !
Mais cette année
Nous attend
Une bonne idée
Cette fête était agrémentée
D’un sympathique karaoké
Tous ceux qui souhaitaient
S’époumoner, le pouvaient.
En solitaire, ou regroupés
Même les plus enrhumés
Ont eu le courage de s’y atteler.
Sans critiques, je peux l’assurer
Un bon public pour les encourager
On en aurait bien redemandé !
Une bonne idée
vraiment
À renouveler

paris,chandeleur

Un buffet bien garni attendait.
Crêpes "maison", confiseries, beignets
Ont été fortement appréciés
Et dégustés à volonté !
Après l’effort, fallait être réconforté !
Chacun ayant bien participé
Cuisinières, chanteuses, chanteurs,
Par leurs applaudissements les spectateurs
Sans oublier les charmantes disc-jockeys
Prêtes à aider ceux qui peinaient !
Un bon après-midi très agréable
Par son ambiance, et sa belle table !
Quelle bonne idée
maintenant
Quand recommencer ?

paris,chandeleur

Ninette

12.03.2019

Lire "Molière" de Georges Forestier

Georges Forestier, professeur à la Sorbonne est déjà l’auteur d’une vie de Jean Racine. Il connait donc dans ses moindres recoins le monde théâtral du Gand Siècle de Louis XIV.

paris,livreIl nous livre dans cet ouvrage le vrai Molière loin des légendes colportées par ses précédents biographes.

Nous pénétrons dans l’intimité d’un auteur prolifique vivant au milieu d’une famille peu conventionnelle et d’une troupe exceptionnelle.

Nous le suivons dans l’enchaînement impressionnant de ses pièces et dans le secret de fabrication de celles-ci.

À la clôture de la lecture de cette biographie très fouillée, Molière n’aura plus de secrets pour vous.

Jean-Paul

11.03.2019

À vous de jouer n°550 "Diagosudoku n°3"

Remplissez les cases vides avec des lettres en veillant toujours à ce qu'une même lettre ne figure qu'une seule fois par colonne, une seule fois par ligne, et une seule fois par carré de neuf cases, vous pourrez lire dans la diagonale grise le nom d'une activité rare en hiver.

Diagosudoku n°3 à imprimer

 

 

 

 Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°549"

Quelle est la  figure de style dans cette citation de Bossuet "Madame se meurt ! Madame est morte !

  • Un polyptote    

Un polyptote consiste à répéter un terme (genre, nombre, personnes, modes, temps). en lui faisant subir une variation grammaticale.

des variations morphologiques de nombre, de personne, de mode, de voix ou de temp
Lire la suite sur : https://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/polyp...
variations morphologiques de nombre, de personne, de mode, de voix ou de temps
Lire la suite sur : https://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/polyp...
variations morphologiques de nombre, de personne, de mode, de voix ou de temps
Lire la suite sur : https://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/polyp...

08.03.2019

Expo "Grande vitesse ferroviaire"

paris,expositionDans le Parc de la Villette la Cité des Sciences et de l’Industrie propose aux amateurs de grande vitesse une exposition sur la “Grande vitesse ferroviaire”.

À l’aide d’écrans, de simulateurs, le visiteur se trouve informé des dernières performances des TGV à travers le monde et particulièrement dans l’Hexagone.

À recommander à tous les fans de voyages ferroviaires.

Jean-Paul

07.03.2019

Atelier écriture " Promenons-nous dans les bois"

Promenade dans le Bois de Saint-Cucufa, là où résident des arbres plus que centenaires. Il y a le vieux chêne qui a connu la Révolution, le bouleau qui ne travaille plus, le frêne qui n’accélère plus, l’érable qui abrite les terriers des petits lapins, l’orme majestueux avec son feuillage jaune d’or à l’automne.

Par un sentier détourné, je découvre un sillon de champignons où viennent se nourrir les hérissons. Plus bas se trouve un étang où vivent et chantent les grenouilles. Je m’enfonce un peu plus dans le sous-bois et aperçois un renard parti pour chasser une bonne nourriture. Je m’arrête et m’assieds dans l’herbe verte recouverte des premières feuilles d’automne avec ses teintes variant du jaune à l’orange.

Regardant l’herbe à plat ventre, mon regard croise des insectes tels qu’un scarabée doré sur un brin d’herbe, un papillon volant de fleurs en fleurs ; mon regard est attiré par une montagne de terre, c’est une fourmilière, elle est active avec ses fourmis qui vont dans tous les sens. Ah ! Il est joli mon petit Bois de Saint-Cucufa. Il vit, il abrite une faune, une flore paisibles qui ne vivent que pour vivre et survivre sans haine, sans guerre. L’harmonie règne à tous les niveaux.

Il est agréable de s’y promener pour un moment de paix, et même de pique-niquer, avec un bon et beau soleil. Un grand moment d’évasion pour fuir les bruits de la ville, ainsi que ses odeurs irritant le nez et la gorge. Alors allons voir de plus en plus près, ce petit bois derrière chez moi. Je compte sur vous pour me le décrire, l’écrire et en tomber amoureux, en espérant que cela sera votre prochaine promenade, alors découvrez la nature, elle vous le rendra bien.

Yves-Marc

06.03.2019

Expo “Portrait d’une maison”

Cette maison c’est Hauteville House la maison que Victor Hugo prit un grand plaisir à décorer lors de son exil à Guernesey.

Vous pouvez avoir une idée de son aménagement au 1er étage de la “Maison de Victor Hugo 6 place des Vosges grâce aux nombreuses photographies exposées.

Ensuite vous pouvez, et devez, monter au 2eme étage où l’on retrouve plus que jamais l’atmosphère qui régnait lors des années où le grand poète y vécut.

Ce “Portrait d’une maison” sera en exposition jusqu’au 15 avril 2019.

Jean-Paul