Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.05.2015

Lire "Enfants de dictateurs"

Enfants de dictateurs.jpgCe livre "Enfants de dictateurs" nous plonge dans le XXeme siècle (et le XXIeme) entre la barbarie totalitaire et l'innocence de l'enfance.

J'ai eu du mal à m'y retrouver entre la nombreuse progéniture de Bokassa et de Mobutu ainsi que dans les pérégrinations de Mao et de ses femmes.

Par contre j'ai dorénavant une meilleure connaissance de la Biélorussie et de son dictateur Loukachenko toujours au pouvoir ainsi que de la Corée du Nord et de la dynastie Kim.

Un livre qui pousse à aimer la démocratie malgré ses travers.

Jean-Paul

12.05.2015

Expo "L’esprit et la main"

paris,expositionLa Manufacture des Gobelins propose une très intéressante exposition sur le mobilier national et le savoir-faire de la restauration de ce mobilier. Ces véritables artistes œuvrent au sein même de la manufacture. Nous pouvons admirer la reconstitution de différents ateliers : ébénisterie, menuiserie, lustres et bronzes, tapisserie, restauration de tapis. Ces artisans sont là pour nous expliquer leurs gestes et leur technique et nous en faire une démonstration. De nombreux films agrémentent le parcours pour nous décrire encore ces métiers.

Des pièces de ce patrimoine nous sont présentées avant de retourner dans les entrepôts ou mieux encore d’intégrer un palais ou une ambassade.

Un régal pour les yeux. L’exposition dure jusqu’en janvier 2016 alors ne vous en privez pas.

Colette C

11.05.2015

À vous de jouer ? (353)

Je suis né à New York le 5 novembre 1938 et décédé le 21 aout 1980, à Papeete, Tahiti.

Qui suis je ?


Réponse lundi prochain

Réponse "à vous de jouer n°352"

Avec les lettre de mon nom je peut écrire celui de ma maison. Qui suis je ?

  • Le chien car la niche est sa maison

09.05.2015

Viollet le duc

Notre visite guidée en décembre 2014

©by Yvesck

08.05.2015

Carte postale : Bons baisers du Beaujolais...

paris,beaujolaisLors du récent week-end pascal 2015 que nous avons passé en Bourgogne, nous avons visité, sur la recommandation d’amis, le Hameau Dubœuf, à Romanèche-Thorins à quelques kilomètres de Mâcon. C’est le premier parc européen de la vigne et du vin. On sait que Georges Dubœuf est le pape incontesté des grands crus du Beaujolais. Sa réalisation, à la fois très pédagogique et fort belle est vraiment remarquable.

Arrivés sur place pour le déjeuner, nous avons, affamés, immédiatement sacrifié au fameux mâchon Beaujolais : jambon, saucisson, pâté en croûte, fromage de tête et autres mets diététiques etc. etc. avec une excellente salade et des frites soufflées admirables ! Le tout arrosé d’un Beaujolais Chénas délicieux.

Le ventre plein, rassasiés et heureux, nous somme alors allés visiter les merveilles locales.

Tout d’abord la gare du vin, dédié à l’histoire de la mythique ligne de chemin de fer PLM (Paris Lyon Marseille) avec tous les uniformes, matériels et documents de l’époque, et, comme chef-d’œuvre, le véritable et magnifique wagon impérial de Napoléon III qui fit partie du train accueillant la reine Victoria d’Angleterre à Calais lors de sa visite en France.

Nous sommes ensuite entrés dans le vif du sujet en visitant tout d’abord la salle consacrée au transport du vin, puis la salle de muséologie, les chais , géologie et cépages, tonnellerie et vinification, un superbe théâtre d’automates, la ballade des crus, une salle verre et bouchon, ce qui nous a permis de découvrir un espace alliant technologie et respect des traditions, regroupant, avec plus de 3000 objets, une spectaculaire collection retraçant plus de 2000 ans d’histoire vinicole,… Avec pour terminer une salle d’exposition et le "Bistrot Beaujolais"qui offre une dégustation gratuite de quelques grands crus locaux.

À vrai dire il y avait encore d’autres endroits - notamment un superbe jardin – à découvrir dans ce passionnant Hameau du vin, mais le temps pressait. Alors comme le général Mac Arthur en 1942 à Manille, nous avons déclaré : "nous reviendrons !"

Jacques et Nicole

PS. Donc, si vos pas vous conduisent près de Mâcon, par exemple en montant ou descendant l’A6, n’hésitez pas à faire un crochet de quelques kilomètres pour visiter le Hameau Dubœuf, où nous avons été très gentiment accueillis ; c’est gratifiant ! (publicité non payée).

07.05.2015

Discussion "La Fayette"

Vous a été annoncé, pour le 18 avril : "Embarquement immédiat sur "L'Hermione". Toutes voiles déployées en partance pour l'Amérique, avec escale aux Caraïbes !

Non, mais vous rêvez ! Pourtant elle est ressuscitée cette frégate, puisque justement, ce jour même sa réplique refait le voyage, 3 siècles plus tard...

Comme ARVEM suit l'actualité, nous avions le vent en poupe, les bouts d'amarrage prêts à quitter le quai !

Après une arrivée par les coursives, passé le pont, c'est au salon que nous prenions place pour écouter les souvenirs d'un navigant dans l'Histoire, gouvernail en mains, suivant les courants, sans marcher au radar remisé, mais avec toutes les cartes à l'appui, il dirige en maître son équipage. Bienvenue aux passagers, tous à l'écoute. Lire la suite ICI.

Ninette

 

06.05.2015

Expo "Napoléon et Paris"

Jusqu'au 30 août 2015 le Musée Carnavalet présente l'exposition "Napoléon et Paris" qui à l'aide de nombreux tableaux (Banquet donné à l'occasion de son mariage avec Marie-Louise...) meubles (Fauteuil du trône...) statues (Buste colossal de Napoléon 1er...) et documents (son testament...) nous démontre les liens entre l'Empereur et la capitale et ils sont nombreux.

À noter une autre exposition "Le Congrès de Vienne", (gratuite celle-là,) que l'on peut découvrir au milieu des salles rénovées du Musée (quand elles sont ouvertes au public bien évidemment).

Tout compte fait un Musée agréable à redécouvrir en plusieurs visites si nécessaire.

De bonnes surprises nous guettent chaque fois.

Jean-Paul

05.05.2015

Lire "Charles le Téméraire"

paris,livreGeorges Minois nous offre dans cette biographie du Duc de Bourgogne "Charles le Téméraire" l'histoire d'un homme qui à force de tout vouloir, a tout perdu.

Nous connaissons sa rivalité avec Louis XI (l'entrevue de Péronne en octobre 1468) et sa mort misérable à Nancy le 5 janvier 1477.

L'étude de son court règne de 10 ans (entre 1467 et 1477) est rendue par l'auteur parfois ardue mais toujours passionnante, grâce à l'utilisation des écrits des divers chroniqueurs de l'époque.

Un livre enrichissant.

Jean-Paul

04.05.2015

À vous de jouer ? (352)

Avec les lettres de mon nom je peux écrire celui de ma maison.

Qui suis je ?


Réponse lundi prochain