Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

livre - Page 7

  • Lire "Le diable et Sherlok Holmes"

    paris,livreCe livre est à recommander à tout lecteur aimant les histoires policières se déroulant dans l’univers nord-américain ô combien riche en crimes non élucidés, en gangs puissants et manipulateurs notamment dans le système carcéral ou autres, en mafias quasi souveraines et en grands imposteurs.

    David Grann nous livre douze histoires policières dignes de Conan Doyle et de son immortel Sherlok Holmes.

    Jean-Paul

  • Lire "L'héritage allemand de l'occupation"

    Cécile Desprairies historienne et germaniste intéresse le lecteur à cette période de l’Occupation que les Français préfèrent parfois oublier mais qui leur a laissé sans qu’ils s’en rendent compte, des habitudes entrées dans leur vie quotidienne.

    Mangent-ils des carottes râpées ?... Aiment-ils les pommes de terre “ Bintje” ?.... Pratiquent-ils le tri sélectif ?.... Utilisent-ils un jerrican pour transporter leur essence ?... La liste serait trop longue si on voulait recenser tout ce qui a changé dans leur vie en 5 ans d’Occupation.

    Une solution pour connaître ces changements ; procurez-vous ce livre, vous irez de surprise en surprise.

    Jean-Paul

  • Lire "Caravage de Yannick Haenel

    L’auteur à l’âge de 15 ans tomba sous le charme de Judith la jeune femme qui décapite Holopherne le général assyrien ennemi après l’avoir séduit. Suite à cette fascination, il n’aura de cesse de découvrir dans différents musées et diverses expositions les autres tableaux du génial artiste.

    Dans ce livre l’auteur nous conte les résultats de sa quête nous signalant les détails des tableaux qui l’ont marqué et nous permet de suivre l’aventureux Caravage dans ses pérégrinations.

    Un ouvrage passionnant. Un livre riche sur un article qui bouleversa le monde de la peinture, en sa courte vie mouvementée.

    Jean-Paul

  • Rencontre avec l'auteur Emilie Videment-Malécot

    paris,livre,auteurVenez rencontrer le mercredi 15 mai 18h30 à la MVAC12, 181 avenue Daumesnil :
    • Émilie Videment-Malécot pour un moment d'échange autour de son ouvrage "Les 9 vies d'1 "chat-cré" numéro .

    Ce récit relate une existence et ses à-côtés, calquant sa construction "arbitraire" de vie sur la numérologie et son cycle de neuf années... Humour, hommages, autodérisions, analyses de sentiments, des photos "vintage"...

    "C’est très émouvant. Bravo. Vraiment. Il y a une belle âme dans ce récit témoignage. Merci encore." écrivit Francis Huster à l’auteur.

  • Lire "Autopsie des morts célèbres"

    Philippe Charlie est notamment connu pour s’être intéressé aux restes mortels d’Agnès Sorel et Diane de Poitiers.

    Dans ce livre (aidé de David Alliot) il se préoccupe du cas de Lucy notre ancêtre commun, du corps de Saint-Louis, du cerveau de Descartes, de la folie créatrice de Balzac et du suicide supposé d’Hitler dans son bunker en mai 1945.

    Il permet ainsi au lecteur de côtoyer autrement l’Histoire et de s’intéresser à certains sujets qui auraient pu le laisser indifférent.

    Jean-Paul

  • Lire "Paris Napoléon(s) : Guide de Paris des deux empereurs de Dimitri Casali."

    Paris_Napoléon.jpgEn clôturant sa lecture il semble encore plus aberrant au lecteur de constater que pas une seule avenue, ni un boulevard parisien ne porte le nom de Napoléon 1er pas plus que celui de Napoléon III.

    Pourtant le premier a légué aux Parisiens, entre autres, l’Arc de Triomphe, la Madeleine et la si belle rue de Rivoli sans oublier les canaux qui permirent, enfin d’abreuver sainement la population.

    Le second fit construire l’admirable Opéra Garnier et secondé du baron Haussmann, aida Paris à devenir une ville moderne, saine et aérée.

    Ce livre passionnant et bien illustré, rend justice aux deux empereurs. C’est son grand mérite.

    Jean-Paul

  • Lire "Molière" de Georges Forestier

    Georges Forestier, professeur à la Sorbonne est déjà l’auteur d’une vie de Jean Racine. Il connait donc dans ses moindres recoins le monde théâtral du Gand Siècle de Louis XIV.

    paris,livreIl nous livre dans cet ouvrage le vrai Molière loin des légendes colportées par ses précédents biographes.

    Nous pénétrons dans l’intimité d’un auteur prolifique vivant au milieu d’une famille peu conventionnelle et d’une troupe exceptionnelle.

    Nous le suivons dans l’enchaînement impressionnant de ses pièces et dans le secret de fabrication de celles-ci.

    À la clôture de la lecture de cette biographie très fouillée, Molière n’aura plus de secrets pour vous.

    Jean-Paul

  • Lire "Secrets d’Histoire 8 de Stéphane Bern"

    Nous connaissons Stéphane Bern par ses “Secrets d’Histoire” diffusés avec une belle audience sur les antennes.

    paris,livreCe livre permet de bien se remémoriser certaines de ces émissions ( Marguerite de Valois, Marie de Médicis, Blanche de Castille, Louise de La Vallière, Philippe Auguste...) s’y rajoutent quelques personnages qui méritent le détour tels (Potemkine, Théodore Roosevelt, Baudouin IV de Jérusalem, Théroigne de Méricourt, Édouard VII, les Strauss....)

    Une belle leçon d’Histoire et un bon recueil d’histoires.

    Jean-Paul

  • Lire "Le mystère de Clovis" de Philippe de Villiers

    paris,livreLe lecteur grâce à la verve de Philippe de Villiers revit avec grande liesse, les scènes les plus emblématiques de la vie de Clovis : le vase de Soissons ; "Roi Clovis tu n’auras rien que le sort ne t’ait vraiment attribué", la vengeance de Clovis : "Ainsi as-tu fait avec le vase", la bataille de Tolbiac (Tulpiacum) : "Si vous m’accordez cette grâce je suivrai mon épouse jusqu’au baptistère de Reims" et ce baptême : "Fier Sicambre adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré".

    Voilà des scènes que vous n’oublierez pas après la lecture passionnée de ce livre.

    Jean-Paul

  • Lire "Blanche de Castille"

    paris,livreGeorges Minois, grand connaisseur du Moyen-Age s’est attelé dans ce livre à la biographie de Blanche de Castille “la mère de Saint-Louis”.

    Il y démontre qu’elle fut bien plus que cela étant une femme de pouvoir au destin exceptionnel, digne petite fille d’Aliénor d’Aquitaine.

    Blanche “l’Espagnole” mère de 12 enfants et veuve à 38 ans se trouve confrontée à la révolte des barons qu’elle réussit à mater avec souplesse et fermeté. Elle reprend plus tard avec succès les rênes du pouvoir après le départ de son fils Louis IX pour la septième croisade où il est fait prisonnier.

    C’est la vie d’une grande reine qui méritait d’être contée.

    Jean-Paul