Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.06.2009

Napoléon et la Belle Poule

La pierre tombale de Napoléon à Sainte-Hélène se trouve dans l'Hôtel des Invalides rapportée par la "Belle Poule" en 1840. On peut l'observer de loin depuis un des corridors qui mène à la sépulture actuelle de l'Empereur.
Si le coeur vous en dit, lors d'une prochaine promenade d'Arvem...

Belle-poule-napoleon-couleur.jpgTransfert des cendres de Napoléon à bord de La Belle Poule par Louis-Eugène-Gabriel Isabey

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Jean-Paul

28.06.2009

Visiter l'église Saint-Sulpice

Si vous désirez un dimanche après-midi visiter accompagné d'un(e) guide sans bourse déliée, R.V. à 15 heures église Saint -Sulpice.

Lutte_de_Jacob_avec_l'Ange.jpgVotre guide bénévole vous racontera l'histoire de cette vaste église et vous conduira près du gnomon, si cher à Dan Brown dans Da Vinci Code,et après avoir admiré la Vierge à l'enfant de Pigalle dans la chapelle des Saints-Anges, vous contemplerez les peintures murales de Delacroix : Saint-Michel terrassant le dragon, Héliodore chassé du temple et le combat de Jacob avec l'ange.

Jean-Paul

27.06.2009

Programme juillet 2009

Soirées Scrabble et Tarot
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier, venez nous rejoindre :

Lundi 6 juillet de 18h30 à 21h30 (Adhérent Gratuit)

Dimanche 5 juillet à 9h30
Musée des années 30 et les jardins Albert Kahn
(Adhérent 10.00€)

La matin visite du Musée des années 30 et l'après-midi visite des jardins Albert Kahn. Prévoir son pique-nique.

25.06.2009

À vous de jouer ? (45)

De quel film Cocteau n'est-il pas le metteur en  scène ?

  • Orphée
  • La Belle et la Bête
  • L'éternel retour

Dans quel film tiré de l'oeuvre de Jean Cocteau, Jean Marais n'a-t-il pas joué ?

  • Les enfants terribles
  • Les parents terribles
  • L'aigle a 2 têtes

En quelle année Jean Cocteau ne fut pas Président du Jury du festival de Cannes ?

  • 1953
  • 1954
  • 1955

Réponse jeudi prochain

À vous de jouer n°44

Pour Baudelaire

"Ses ailes de géant l'empêchent de marcher"
De quel oiseau s'agit-il ?

  • l'albatros

"Homme libre toujours tu chériras....

  • la mer

"Je vois ma femme en esprit, son regard, comme le tien, aimable bête : profond et froid, coupe et fend comme un dard"
De quelle bête s'agit-il

  • le chat

24.06.2009

Expo "Gustave Eiffel le magicien du fer"

"A la grandeur de l'oeuvre on mesure la grandeur de l'homme". S'il a réellement écrit ou prononcé cette phrase, Gustave Eiffel n'avait pas, soyons honnêtes à juste raison, une piètre opinion de lui-même. Jusqu'au 29 août se déroule à l'hôtel de ville, une exposition gratuite sur "Gustave Eiffel magicien du fer". Il vous en coûtera une demi-heure d'attente environ.

Puis une fois vérifié si vous ne transportez pas de bombe, vous pourrez pénètrer au sein de l'exposition divisée en 3 parties : tout d'abord avant la construction de la Tour qui porte son nom, son travail d'ingénieur audacieux, constructeur de ponts à l'architecture métallique (Bordeaux, Porto, Garabit)

Puis c'est le point d'orgue de sa carrière, la construction de la Tour à la suite d'un concours d'architecture où 107 études furent présentées (on peut y voir la maquette de Bourdais le plus sérieux concurrent)

Enfin après le scandale de Panama en 1892, il se consacre à sa carrière de chercheur en aéronautique. Dans cette 3eme partie vous pourrez visionner un film composé des actualités d'époque, certaines particulièrement pittoresques, sur fond de Tour Eiffel : course de triporteurs, course de livreurs de journaux, descente à vélo et essai de descente en parachute...

Jean-Paul

23.06.2009

Henri VI

sacre_henri_VI_wavrin.gifSaviez-vous que le dimanche 16 décembre 1431 le petit Henri VI (10 ans) fut sacré à Notre-Dame de Paris roi de france et d'Angleterre.

Le festin du sacre ne fut pas apprécié par les convives français. Les Anglais s'étaient occupés de la cuisine. La viande bouillie d'avance n'était que vaguement réchauffée. Même les malades de l'Hôtel Dieu qui reçurent les restes du festin, s'en plaignirent.

Jean-Paul

22.06.2009

3 - Le 6ème vide-greniers

Suite note du 21 juin

Après

Hélas tout a une fin ; le moment de remballer a sonné. Alors on refait les cartons ! Tout est reclassé, le marqueur en main indiquera leur contenu pour la prochaine fois, le rouleau adhésif s'active, déployant son ruban promettant une fermeture étanche.

Autrefois n'avons-nous pas été à bonne école ?
- chaque chose à sa place = organisation oblige
- c'est abimé ?  on raccommodera
- ne rien jeter: ah ! non! ça peut resservir
- un restant ? on saura  accommoder
- ordre donné : exécuter sans rechigner etc...

Maintenant les tables repliées, les colis attendent leur retour.
Un pigeon vient picorer quelques miettes d'un frugal casse-croûte. Tiens, la "limousine" arrive : elle baille d'impatience, contente de recevoir un peu moins de chargement (son image en a pris un coup ce matin).  Moins d'allées et venues entre le bout de trottoir et cette mangeuse de babioles, un dernier regard sur le lieu des festivités.
Règlement a dit : laisser la place impeccable : O K ... C'est nickel !...

Qui croira que là, il y avait un déballage ? Seuls les oiseaux, pourront témoigner, car ils ont eu une journée agitée... Cette nuit ils vont bien dormir,... et nous aussi !

Ninette

P.S Pour plus d'info sur le vécu détaillé d'une telle expérience, lire le texte suivant>>>>

21.06.2009

2 - Le 6ème vide-greniers

Suite note du 20 juin

Le jour - Pendant

Oh ! C'est toujours le même scénario. Grand sursaut dû à la sonnerie bien trop matinale du réveil ! D'ailleurs il en rigole encore ... car il faut vaquer sans faire de bruit, malgré les gestes plutôt imprécis et l'excitation montante devant cette journée particulière, qui nécessite une présence assidue, agrémentée d'amabilités, alors que l'estomac tiraille, le ventre gargouille, les reins coincent, les genoux couinent, les jambes s'alourdissent, les pieds gonflent ... et j'en passe....

Mais le contact avec la clientèle est dynamisant souvent fructueux en anecdotes pour peu qu'on y glisse un peu d'humour !

Puisque à chaque date prévue pour cette animation on y retourne ; finalement, reconnaissons-le, quelque part, c'est du bonheur !

à suivre.....

Ninette

20.06.2009

1 - Le 6ème vide-greniers

Avant

N'avez-vous pas entendu ce cri d'espoir ? Celui du bibelot que vous réveillez !

Nous avons tous fouillé dans les placards, grimpé sur l'escabeau, chamboulé les piles pour aller jusqu'au fond voir ce qui y dort, ôté les couvercles des boîtes pour y chercher ce qui s'y prélasse mollement, bousculé les amoncellements de livres, déménagé la bibliothèque, trié ce pour qui le cœur ne bat plus ! et encore !...parfois s'être ressaisit et replanqué " un rescapé'.

Après avoir nettoyé, repassé, fait briller, refeuilleté, reste à emballer ! cartonsb.gifUn carton, un deuxième, encore un autre, dans de grands sacs placer avec précaution des bibelots qui ont fait leur temps, et qui cherchent encore à plaire  (surtout qu'ils viennent d'être bichonnés). Ah ! ils ne vont pas de nouveau se manifester ceux-là !... Allez, taisez-vous, je vous range, et soyez sages !.....

C'est pas tout, il va falloir aller à la cave car y attendent soigneusement entassés des objets endormis, des héros dans les livres qui seront heureux de revenir à l'air libre !
Courage ! Il en faut pour descendre dans cet endroit sordide, dont l'obscurité est toujours impressionnante ( un vieux restant de l'enfance),
Que n'ai-je pas un bon vieux grenier ? Allez, courage ! Allons récupérer ces autres bagages qui trouveront place, faudra bien, dans le coffre de la voiture, où déjà les tables devant recevoir " les trésors" sont installées.

Après maints allers et retours pour empiler tous les paquets , lorsqu'enfin tout est entré dans son ventre... J'ai cru entendre la Peugeot soupirer de satisfaction, car elle va revivre le moment délicieux du petit parcours dans le quartier, déguisée en charrette d'Emmaûs, et sera déchargée dans la joie et la bonne humeur ! Doux souvenir de l'an passé !

à suivre>>>>

Ninette

19.06.2009

2 - Musée d'Orsay

Suite note du 10 juin

En sortant de cette visite, imaginons rencontrer un peintre un peu farfelu. Sur une toile de très grand format il nous reproduirait une scène composée de quelques tableaux ayant accroché notre regard.

Ce serait peut-être ainsi :

"Quand arrive le printemps, au moulin de la galettela pie scrute les joueurs de cartes à l'ombre sous les peupliers.

Non loin de là, la belle italienne pense à l'homme blessé rencontré sur les falaises d'Étretat à la recherche de l'origine du monde.

Pensez-donc ! Depuis que le docteur Gachet se rend au tépidarium où est exposé son auto-portrait, les raboteurs de parquet vont à la source découvrir près des nymphéas la naissance de Vénus.

Qu'importe ! Après avoir réconforté les repasseuses, la femme à la cafetière invite le fifre à déjeuner sur l'herbe près d'Olympia en attendant la nuit étoilée.

Au loin, l'église d'Auvers sonne. Serait-ce un enterrement à Ornans ou le rappel des glaneuses attendues pour l'angélus ?"

Eh bien non. Il est 18h, le musée d'Orsay ferme.

Annick D.