Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24.05.2017

Le téléphone

Si vous avez un peu de temps,
Je vous conte bêtement
Mes soucis survenus,
Que peut-être vous même avez connus.
Courage pour cette lecture
À savoir que rien ne dure !

La plaie du téléphone

Belle invention quand il fonctionne
Mais quand il est fatigué, il abandonne
Catastrophe, plus personne
Avec qui communiquer.
Mon filaire de quelques années
Quelque peu moderne
Dont le répondeur, peut-être épuisé
Donne un son bien terne,
Puis quand l'écouteur replacé
Continue à sonner,
Du type "signal occupé"
Alors, vite sous la table, obligée
D'aller à quatre pattes, même pas peur
Ôter les prises du secteur
Et les replacer, immédiatement
Vérifier de l'engin le comportement.
Ceci étant trop souvent arrivé
Un problème sûrement va s'inviter.
Pas de son, pas de contact,
Gesticulations à nouveau à quatre pattes
Après contrôle, aucun résultat
L'appareil, tout noir, est à plat !

Raisonnablement reste à filer
En boutique pour acheter
Un remplaçant, voire un mobile
C'est la mode du sans fil.
Le vendeur explique vaguement
Tout simple, dit-il le maniement.
Lire évidemment la notice
Plusieurs pages... Dur pour une novice !
Par quoi commencer l'installation ?
Que de symboles ; abomination !
Placer les fils, les piles, je repère
Cela quand même je sais faire.
Étudier les touches du répondeur
Jusque-là, pas d'erreurs
Faudra brancher, débrancher
Sur le bouton vert appuyer
Mais ne pas se tromper
Avec le rouge alterner.
En plus, les références non identiques
Entre la notice et le combiné
Cela devient compliqué
De quoi attraper des tics !
Lire à une page l'emploi
Suivre à d'autres les renvois
Ainsi plusieurs fois naviguer
Pas simple de s'y retrouver.

Encore des tâches à accomplir
Mais pas de panique
Bien étudier la technique
Pour avoir un jour le plaisir
D'utiliser c'est certain
La complexité de cet engin.

Où est le temps où l'appareil
Demandait peu de labeur
Faire le numéro, prendre l'écouteur
Converser, simple, une merveille !

Pour l'instant je me résous
À regarder son apparence
Nouvelle, en l'occurrence
Fonction minimum, c'est tout !
Plus tard la tête reposée
Des symboles je vais jouer,
Combattre mon appréhension
Faire face à mes hésitations,
Profiter de la nouvelle technologie
Et adieu la nostalgie.
Simplification dit-on maintenant ?
Les yeux rivés sur les écrans
Presser des boutons tout le temps,
Pour mes cheveux blancs
Dur, de suivre le mouvement.

Ninette

23.05.2017

Expo "France-Allemagne 1870-71

Jusqu'au 30 juillet le Musée de l'Armée des Invalides présente une exposition sur un sujet peu souvent abordé car peu glorieux : la guerre franco-allemande 1870-71.

De nombreux tableaux, des uniformes, des armes, des casques, des drapeaux et de nombreux documents et photographies rendent cette exposition vivante.

L'impressionnant dirigeable semblable à celui pris par Gambetta pour se rendre à Tours et quitter la capitale assiégée, nous rappelle que les Parisiens subirent avec courage une "année terrible".

Une exposition pour se souvenir.

Jean-Paul

22.05.2017

À vous de jouer ? (459)

Actuellement vous triez les ampoules, le papier, le verre, les vêtements, le plastique ...... mais savez-vous où déposer vos radiographies argentiques et/ou numériques ?

  • Dans le bac jaune
  • Dans un point tri
  • Dans un espace tri

 

Réponse "à vous de jouer n°458"

Qui a dit "Un roman est un miroir que l'on promène le long du chemin" ?

  • Stendhal

19.05.2017

Propreté espace public

Le blog de Bel Air Sud a publié un article sur "la propreté de l'espace public à Paris" dont la question est "partagez-vous ce point de vue".

Vous désirez indiquer le vôtre cliquez ICI

Jeanet

18.05.2017

Nuit des musées 2017

Le samedi 20 mai a lieu la 13è édition de la Nuit Européennes des musées. Celle-ci réserve de belles surprises aux visiteurs : des commémorations, notamment le centenaire de la disparition d’Auguste Rodin et le bicentenaire de la naissance du peintre et graveur Charles-François Daubigny, de nombreuses animations inédites, parmi lesquelles des concerts, des ateliers ainsi que des visites à la bougie, sans oublier l’ouverture de nombreux centres culturels étrangers et de lieux exceptionnellement accessibles au public.

journaux008.gif

 

 

 

Programme Paris

Programme Ile de France

 

 

Jeanet

 

17.05.2017

Atelier d'écriture "Décrire son trousseau de clés...."

Décrire son trousseau de clés et raconter une histoire

Voici mon trousseau de clés :

Ÿ Le pass bleu, sésame de l’immeuble où seuls ses privilégiés détenteurs accèdent ;

Ÿ La toute petite clé de la boîte à lettres, messagère de bonnes et mauvaises nouvelles ;

Ÿ La moyenne clé de la cave, témoin de mon bazar bien personnel accumulé depuis 40 années.

Ÿ Et enfin, et non des moindres, la grande carrée, symbole protecteur de mon intimité.

Ma Vie en un trousseau ! Le trousseau de ma Vie !

Si par malheur je le perdais ?...

J’ai vécu ainsi un dimanche terrible : me rendant au vide-ordures, je me suis retrouvée sur le palier en chaussons et haillons, poubelle puante à la main. Derrière moi, la porte avait claqué enfermant mon trousseau ! Ma Vie ! Au s’cours !

Je n’étais plus qu’une enveloppe agonisante, décérébrée. Si au moins j’eus été un fantôme, je me serais réincarnée en traversant les murs !!!

Brusquement  mon poing se mit violemment à cogner à la porte voisine. Une jolie vieille dame tout sourire est apparue et m’a prise par la main…

Grâce à elle, mon enveloppe fût réincarnée et Paulette garde avec elle pour toujours la clé de ma Vie.

MartineC

16.05.2017

Expo "Cy Twombly"

paris,expositionCy Twombly, né en 1928, en Virginie, mort en 2011 à Rome, peintre, dessinateur, sculpteur et photographe américain, tout cela à la fois !!!

L’exposition avait lieu au Centre Georges Pompidou, elle est finie…. Je pense que beaucoup n’auront rien manqué….

La peinture : des coups de crayon, ou peinture noire, sur une toile blanche, ou d’autre grise. De temps à autre le nom d’un dieu grec, ou romain, est griffonné sur quelques une des “œuvres” trace de sa passion pour l’Antiquité.

Enfin dans une salle je trouve quelque chose que je reconnais ! Un tableau gris ardoise avec un grand rectangle, dans mon enfance la maîtresse traçait les formes géométriques pour travailler les math…. Eh bien non je n’ai rien compris ce n’était pas cela. Mais pardonnez-moi j’ai oublié, à quoi cela correspondait pour Cy Twombly.

Puis nous arrivons dans une salle où enfin, il y a de la couleur et quelle couleur !!! Du rouge !! Une éruption volcanique ? Non pensez-vous ! Cela traduit un jet de sang, un jet de douleur !

J’oubliais de vous parler du sculpteur… et pour cause ces œuvres là sont exposées dans une salle superbe d’où les toits et au loin les grands monuments parisiens appellent mon regard. Mais pardon, je parlais des sculptures… des baguettes, des objets, blancs assemblés, par quel moyen… ?

Malgré toute l’énergie et la passion de la guide, à nous faire découvrir et comprendre cet artiste, j’avoue que sur moi cela n’a eu aucun effet.

Alors courageuse, je suis allée à mon ordi et j’ai oublié de vous parler du photographe !!! Voici textuellement ce qui y est dit !!
- “Twombly est également photographe, activité dans laquelle on retrouve la modestie et la douceur poétique qui imprègne toute son œuvre” …. (wikipédia) -

Alors oui, j’y suis hermétique, j’y ai rien compris… et je ne cherche même plus !! Heureusement nous nous sommes retrouvés quelques-uns autour d’un déjeuner au resto… grâce à cela ce fut une bonne journée quand même !!

Arletteck

Expo "Cy Twombly"

Visite guidée du 23 avril 2017

© 2017 by Yvesck

15.05.2017

À vous de jouer ? (458)

Qui a dit "Un roman est un miroir que l'on promène le long du chemin" ?

  • Stendhal
  • Victor Hugo
  • Proust