Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1) Discussion " les femmes de la Révolution"

La Bastille nous l'avons prise la fois dernière, mais les pierres n'étaient pas encore utilisées pour construire le pont de la Concorde.

En 2 mois 1/2 la Bastille a disparu ne restait qu'un muret. 800 ouvriers ont travaillé, mais assassinats, mutineries ont été signalés. Des objets souvenirs ont été créés  avec divers matériaux récupérés pour les fabriquer; des encriers, bonbonnières, éventails....

On se souvient que le peuple était en effervescence; cause la famine, au point qu'une marche sur Versailles composée essentiellement de milliers de  femmes va se dérouler.

Première partie

 Le 5 octobre 1789

Lafayette chef de la Garde Nationale est derrière la foule et toujours en retard. Faire 17km sous la pluie, 6h durant, les marcheuses se dirigent vers l'Assemblée Nationale ! 12 d'entre-elles sont sélectionnées, seules 4 menées par le président Mounier politicien, les conduit au Roi, pour demander du pain, de la farine qui n'arrive plus à Paris.

parisLouison Chabry parmi les 4, très émotive s'évanouit, le Roi la réconforte avec du vin et des sels. Elle demande l'autorisation d'embrasser la main du Roi. Celui-ci l'embrassera sur les joues. "Il faut demander qu'on envoie du pain à Paris " dit-il et il donne aux 4 femmes 7 louis d'or, ce qui va laisser croire qu'elles on été achetées au risque d'être massacrées ! "Quel bon Roi ce serait dommage de lui faire de la peine" disent-elles.

La foule crie, attend sous la pluie devant le château, partent des coups de feu, il y a des blessés. Quelqu'un propose de faire intervenir les soldats. Louis XVI répond : "Allons monsieur, des ordres de guerre contre des femmes ! Mais vous n'y pensez pas !"

Il se crie dehors "le Roi à Paris" Saint Priest secrétaire de la maison du Roi, conseille à Louis XVI : " Vous n'y pensez pas, vous perdriez la couronne". Puis le Roi veut aller à Rambouillet, la foule va l'empêcher, finalement la famille royale reste la nuit à Versailles.

Le 6 octobre

La famille royale apparait au balcon avec Lafayette. Après des allers et retours la foule réclame la reine  et scande "À Paris, à Paris". Alors  c'est ce que le Roi décide tout en recommandant de bien s'occuper de Versailles durant son absence .

Il part avec des charrettes de farine, du pain, celui-ci  fixé même au bout de piques, de fourches, dans les bras..... On entend "Nous ramenons le boulanger, la boulangère et le petit mitron". Deux têtes de gardes sont sur des piques, preuve que le calme n'a pas régné !

Voici quelques femmes célèbres de l'époque

parisMadame Tallien Thérèsa, née en Espagne en 1773 fille de banquier mariée à Jacques de Fontenay, a eu 1 fils, divorce en 1793. Elle  se retrouve à Bordeaux, devient la maitresse de Tallien exécuteur. Elle va essayer de protéger les futurs exécutés et sera surnommée "Notre Dame du Bon  Secours". Amie des Girondins opposés au gouvernement, elle est considérée comme traitre.

Le 31 mai 1794 elle est arrêtée emprisonnée à "La petite Force" dans le Marais. Le 7 thermidor ( juillet) elle fait porter un  billet à Tallien  "Je monterai à l'échafaud demain" . Tallien, Foucher, Barras sont contre Robespierre qui a la Convention commence à menacer les traitres sans les nommer. Alors Tallien se lève un poignard à la main, et lance "Tu es un tyran, mort au tyran" . Celui-ci se réfugie à l' Hôtel de Ville pensant y être protégé. Barras et des révoltés vont l'arrêter. Il sera guillotiné le lendemain.

Thérésa devient alors "Notre Dame de Thermidor", elle épouse Tallien dont elle a 1 fils. (Joséphine et Thérésa sont les "Méveilleuses" les plus connues) ... et ("Les Incoyables"... nouveau langage.. on ne prononce pas les R  qui évoque la révolution). Thérésa quitte Tallien , va dans le monde auprès d'Ouvrard fournisseur aux armées dont elle aura 4 autres enfants. Plus tard, elle épouse le comte de Caraman Chimay ; elle met au monde encore 4 enfants. Elle meurt en 1835  dans son château de Chimay dans le Hainaut en Belgique.

Ninette

La suite vendredi 28 octobre

 

Commentaires

  • Le 5 et 6 octobre 1789 c'est le 14 juillet des femmes.

Écrire un commentaire

Optionnel