Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conférence "La fête Nationale"

La Fête Nationale . "Vive la Nation"

En souvenir d'une insurrection de 1789

Quelle insurrection ?

Celle d'un peuple en difficulté après une période de sécheresse qui occasionne la cherté du pain, une émeute importante dans l'entreprise Réveillon, le pays en déficit, les Etats Généraux réunis à Versailles essaient de résoudre les problèmes de la dette....

Le pays est en effervescence, des rumeurs prennent de l'importance, des émeutes sont dans toutes les régions depuis plusieurs mois. Necker (banquier) " ministre des finances" ne veut pas augmenter les impôts et  veut éviter la banqueroute. Un peu plus tard il est renvoyé par le Roi poussé par le parti de la Reine et les Ultras.

Au Palais Royal, Camille Desmoulins journaliste prédit la Saint-Barthélemy des patriotes ! "Se défendre, aller contre le pouvoir pour ne pas se laisser massacrer par les mercenaires regroupés par le Roi autour de Paris, aller chercher des armes !" ....

L'ambiance est survoltée entre les rumeurs, les discussions houleuses, l'alcool, le tocsin qui sonne dans toutes les églises, les 5/6 des barrières d'octroi sont saccagées, pavillons brûlés, c'est l'agitation générale.

Où trouver des armes ? - Aux Invalides

Le 14 juillet au matin, récupération d'une vingtaine de canons, plusieurs dizaines de milliers de fusils.

Mais la poudre ? Où la trouver ? - À la Bastille

Justement les munitions ont été transportées, par sécurité, depuis l'Arsenal. C'est ainsi que les émeutiers en effervescence attaquent la Bastille.

Mais pas facile de récupérer les munitions.

Difficile aux assaillants de communiquer, face à cette forteresse colossale de 24 m de haut, construite depuis 1370 et qui même n'a jamais été prise militairement.

Deux délégations le matin, et deux l'après-midi venues de l'Hôtel de Ville prendront contact avec les assiégés. Le premier pont levis abaissé après destruction des chaînes, la foule se précipite mais reçoit des coups de feu. Pour le deuxième pont levis l'intervention de Santerre (brasseur populaire) sera bénéfique. Il a eu l'idée d'obstruer la vue des défenseurs grâce à la fumée épaisse produite par de la paille brûlée sur des charrettes, le tout récupéré à Aligre et donc pouvoir gêner les tirs d'en haut envers les envahisseurs.

Les défenseurs finiront par baisser le pont levis. Après avoir ôté les charrettes la foule pénétra, et ce sera " le bazar" par la destruction systématique de tout ce qui lui tombe sous la main......

Le gouverneur Delaunay sera décapité devant l'Hôtel de Ville, sa tête portée au bout d'une pique !

Et les prisonniers ? - Libérés

Ils étaient 7 ! Tous applaudis ! (4 faussaires qui se sont évadés, 1 comte prédateur sexuel retourné dans son Languedoc, 1 major et 1 tavernier envoyés à Charenton)

Puis ce fut la destruction générale de cette prison les mois suivants. Alors l'entrée dans l'Histoire de cette révolte inspirant d'autres évènements qui marqueront la politique de la France.

%%%%%%%%%%%%%

Question !

Que sont devenues toutes les pierres de cette énorme bâtisse composée de 8 grosses tours ?

Vous le saurez la prochaine fois !

 Ninette

 

 

Commentaires

  • Rendez-vous le 15 Octobre. Depuis 9 jours les femmes (en 1789) ont ramené le roi de Versailles à Paris....Et vous serez- vous de retour ?

  • Ah que oui ! je serai là, sans roi..... mais avec mes cop' d'Arvem. L'exposé de Ninette promet bien des surprises ! Ravie d'écouter à nouveau Jean-Paul nous conter une histoire. Au samedi 15 Octobre (masqués comme au bon vieux temps !).

Écrire un commentaire

Optionnel