Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.02.2015

Petite chronique ornithologique des Marguettes – janvier 2015

L’hiver est enfin là ! un froid vif et sec : pauvres petits oiseaux sur leurs pattes gelées…

Heureusement le resto du cœur des Marguettes (*) est ouvert et sa clientèle est toujours aussi fidèle.

En tête, le gros geai dans sa magnifique robe bleue et grise. Il continue à poursuivre implacablement les pigeons qui osent lui disputer la provende que distribue généreusement Tante Nicole.

Les petites mésanges bleues ou à tête noire ne leur font pas concurrence et préfèrent se nourrir des boules de graisse et de graines de tournesols accrochées dans une mangeoire de fortune dans les buissons.

O joie ! Le petit rouge-gorge n’est plus seul : il vient avec sa compagne et tous deux se réfugient à la moindre alerte sous un buisson épais.

Nous lisons dans le Figaro du 24 janvier l’appel suivant de la LPO (ligue de protection des oiseaux) et du Muséum d’histoire naturelle : "comptez les oiseaux dans les jardins et sur les balcons".

L’objectif de ce programme de science participative est d’ évaluer la richesse écologique de nos jardins tout en effectuant un suivi des différentes populations..

Aussitôt dit, aussitôt fait. Voici le résultat de ce dimanche matin 26 janvier 2015 :

- trois moineaux – deux geais - trois pigeons – deux mésanges bleues – trois mésanges charbonnières – cinq merles – un troglodyte mignon – deux rouge-gorge – une pie –

Le magnifique pic vert n’était pas là mais nous le signalerons dans notre réponse à l’enquête.

Ainsi va la vie des oiseaux aux Marguettes. Les jours s’allongent et le printemps sera là dans… deux mois.

Jacques et Nicole

* Les Marguettes ce 1er mai

 

Commentaires

Nos petits oiseaux sans cage sont prêts pour le printemps, grâce à Nicole et Jacques . En parcourant ces quelques lignes, je pense aux expressions attribuées aux humains et leurs qualificatifs, comme,
voleuse comme une pie,
siffler comme un merle,
gai comme une mésange,
avoir une cervelle de moineau,
être pris pour un pigeon,
c'est un drôle d'oiseau.
Et bien d'autres encore. Les comparaisons sont nombreuses.

Écrit par : Annick.D | 20.02.2015

merci à Jacques et Nicole pour cet article sur les oiseaux qui m'a enchantée. J'aimerais tant les reconnaitre d'après leur chant ou leur plumage! comment avoir plus de renseignements sur le resto du coeur des Marguerittes?

Josette

Écrit par : josetteas | 24.02.2015

Les commentaires sont fermés.