Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21.08.2019

Bons baisers de la Fiera  di u Vino di Luri

.... c’est-à-dire de la foire aux vins de Luri , dont nous avions rendu compte l’an dernier aux nombreux et fidèles lecteurs de la gazette de l’Arvem , lors de sa 29e édition

Profitant à nouveau de l’hospitalité de nos amis Martine et Maurice du cap Corse, nous avons participé à la 30°, début Juillet 2019... Mais, changement de décor : l’événement  s’est déplacé sur le port de Santa Severa.

La dimension de la foire a changé aussi, avec des Masterclass (cours de cuisine gastronomique), un grand dîner gastronomique à quatre mains, concocté par le chef franco coréen Pierre Sang Boyer (que nous avons connu dans ses restaurants du 11e à Paris) et le chef Corse Romain Aîcardi de Cuttoli, assistés de six autres chefs !

Cette 30e édition a donc marqué un nouveau départ, une relance avec ce nouvel emplacement au bord de l’eau, sur l’esplanade du port de Santa Severa,.

Avec 50 vignerons venus de toute la Corse, et une quarantaine de stands réservés aux producteurs, créateurs et artistes : une quarantaine de bijoutiers, fromagers, charcutiers, éditeurs.

Dans ce beau décor et par un temps magnifique, cette 30e foire des vins de Corse (le plus petit vignoble à l’échelle nationale) a connu un beau succès, bien mérité.

Nous ne sommes pas repartis les mains vides : nous avons ramené sur le continent deux caisses du célèbre vin blanc  Nicrosi  du cap Corse et quelques bouteilles du délicieux muscat du cap Corse.

À votre santé et… à l’année prochaine

Jacques et Nicole

21.09.2018

Bons baisers de la Fiera di U vinu de Luri

Luri au nord du Cap Corse est un ensemble de 18 hameaux situés dans la vallée éponyme. Les 7 et 8 juillet dernier on y a célébré la 29e édition de la fête du vin et en même temps les 25 ans de l’AOP Muscat du cap Corse.

Ce fut un grand succès, à la fois sur le plan de la gastronomie, de l’œnologie et de la convivialité en suivant les ateliers dégustation : gastronomie – œnologie – pâtisserie (Master class en franglais…)

Pour la gastronomie un grand chef étoilé Joël Garault, qui a dirigé de grandes tables à Monaco, est sorti de sa retraite pour cuisiner des huîtres de Diana puis de l’agneau de lait avec… du Muscat du Cap ! Le chef, avec des épinards, de l’ail frais, du fenouil, du cédrat confit, de l’oignon, a conquis les papilles d’un public ravi .

Sur le plan œnologie la "Tasting team" (association de sommeliers Corse et de Paris Île-de-France) nous a initiés à la dégustation des crus en sollicitant les muqueuses. "Sentir, agiter le produit en bouche lui donnera un effet aérien" explique Sophie Mirande, maître sommelier de France, en soulignant que 500 arômes classés en 7 familles ont été définis pour les vins !!! (on se souvient de la célèbre cuvée de Beaujolais au goût de banane !)

Le palmarès du concours régional des vins 2018 a permis de récompenser divers vignerons de l’île de Beauté et nous a confirmé dans l’excellence de ce vignoble. Nous en avons profité pour ramener sur le continent trois caisses de notre vin blanc, préféré : le clos Nicrosi du cap Corse, que nous sommes allés chercher à la propriété.

Nous espérons revenir pour la 30e édition…

À votre santé !

Jacques et Nicole

20.10.2017

Bons baisers du cap Corse

Visite dans la demeure d’un "Américain"

fin juin, retour dans la magnifique île de Beauté avec un premier séjour chez des amis, dans le Sud, près de Porto-Vecchio dans le domaine de Cala Rossa où tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté…

paris,corseAvec, bien sûr, visite obligée à Bonifacio, toujours aussi étonnante (la maison de Marie-José Nat, au bord de la falaise, est à vendre… avis aux amateurs).

Puis dans le Nord, début juillet dans le cap Corse, chez des amis corses rencontrés en 1998 au Yémen… ( les G , grands voyageurs devant l’Éternel, sont pour nous de grands amis depuis cette rencontre mémorable… que nous avons poursuivi sur d’autres continents, comme au Bhoutan, en Éthiopie, à Madagascar, à Ushuaia et ailleurs) Leur maison familiale du XVIIIe siècle, dans l’un des 18 hameaux de Luri, est toujours aussi belle et accueillante. Sur la façade, pour décourager les touristes, une plaque de marbre porte l’inscription suivante : "dans cette maison, n’ont habités ni Sénèque, ni Pascal Paoli, ni Colomba, ni même Cristoforo Colombo… ". Nous y avons coulé, là aussi, des jours heureux, avec notamment des bains de mer journaliers dans une eau parfaite, sur une plage paisible voisine à Pietracorbara (village hélas touché par les incendies récents) en savourant après le bain la délicieuse bière Corse Pietra à la châtaigne.

paris,corseCes amis nous ont donné l’occasion de rencontrer un "Américain" c’est-à-dire un descendant de Corses émigrés en Amérique du Sud au XIXe siècle. Ils étaient six frères qui sont partis de Luri en 1840 pour le Venezuela et Porto Rico. Quatre sont restés sur place et deux sont rentrés au pays fortune faite. Comme plusieurs de ses compatriotes Capcorsins revenus au pays, l’aïeul de cet ami, enterré dans le cimetière du village, a fait construire une très belle maison, avec notamment de superbes plafonds peints. Elle a fait récemment l’objet de l’émission de télévision "des Racines et des Ailes". Elle est actuellement en cours de rénovation. Nous l’avons donc visité, avec beaucoup de plaisir et d'intérêt, sous la direction de son propriétaire actuel (pharmacien à Marseille) et sommes allés commenter ensuite cette belle histoire en vidant avec lui quelques flacons chez nos amis G. Notamment le célèbre vin blanc du Cap Nicrosi.

Ce n’est qu’un au revoir.

Jacques et Nicole

03.09.2015

Bons baisers … de l’île de beauté…

Notre séjour en juillet, successivement consacré au sud, puis au nord, avec un soleil présent de bout en bout, heureusement tempérée par une brise légère du bord de mer.

Au sud, dans le domaine de Cala Rossa situé dans le golfe de Porto-Vecchio : mer bleue, chaude et transparente. Au loin, sur la terrasse en prenant l’apéritif, les cimes du massif de Bavella.

Là où tout n’est qu’ordre et beauté…

Au nord, au cap Corse, balade le long de la merveilleuse côte sauvage entre Erbalunga Macinaggio et Centuri.

Arrêtez-vous pour vous régaler des délicieux sorbets au cédrat. Et n'oubliez pas de déguster le célèbre grand vin blanc de Corse, l’impérial Nicrosi.

Corsica bella …

Jacques et Nicole