Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Film : La nuit du 12

Que s’est-il passé cette nuit-là ? Clara, est retrouvée brûlée vive après avoir quitté le domicile de ses parents. La police enquête autour des relations de la jeune femme,  elle aimait la vie, elle aimait les hommes sans en attendre plus, ses relations masculines aux profils douteux, laissent supposer que chacun peut être coupable mais aussi innocent.

L’équipe de la PJ menant l’enquête n’est que masculine, ambiance lourde dans leurs conversations concernant les femmes, leur mal-être professionnel perturbe leur vie privée, ce qui les poursuit la nuit comme le jour. Une juge d’instruction arrive et les remet en question, un point de vue féminin différent ça dérange. L’enquête repart à zéro.

Les hommes tuent, mettent le feu entre les femmes et eux, les jugent si elles se conduisent comme eux. Incompréhensible ! Dans tout crime, qui est majoritairement coupable, et pourquoi ?

Ce très bon film laisse en haleine jusqu’à la fin pour découvrir le coupable. 

AnnickD

 

Commentaires

  • J'adhère complètement à ta critique, Annick. Ce film "La nuit du 12" me laisse interrogative : Pourquoi ce sont le plus souvent les hommes qui tuent et presque toujours les hommes qui jugent ? Ici, c'est une femme qui est nommée comme nouvelle juge pour relancer l'enquête (l'actrice Anouk Grimberg y est géniale).
    Et cette phrase de l'amie de la victime "Clara est morte parce que c'était une fille".......................................

Écrire un commentaire

Optionnel