Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire "De Gaulle-François Mitterrand - Vies parallèles"

Michel Onfray est un grand habitué des plateaux de télévision, des postes de radio et des réseaux sociaux. C’est aussi un très grand travailleur (il écrit de 4 à 6 livres par an).
 
paris,livrePour son 112eme ouvrage il se lance dans une comparaison entre De Gaulle et son éternel adversaire François Mitterrand. Le premier en sort sublimé, le second misérable.
 
Cette opposition met dos à dos un homme qui lutte contre l’effondrement d’une civilisation et un individu qui se moque que la civilisation disparaisse, pourvu qu’il puisse vivre dans ses ruines à la façon d’un satrape.
 
Les admirateurs socialistes (selon Onfray, Mitterrand ne le fut que de 1981 à 1983) doivent s’accrocher à leur lecture pour la poursuivre. ils auraient tort  de l’abandonner.
 
Cet ouvrage fourmille d’informations surprenantes (au hasard le rôle de l’astrologue Elisabeth Teissier)
 
Si vous voulez mieux appréhender cette période (des années 30  à l’orée de l’an 2000) si complexe où la France risqua de sombrer pour cause de guerre mondiale et de jeux politiques, n’hésitez pas, ce livre vous attend.
 
 Jean-Paul

Commentaires

  • François Mitterrand s'y révèle un grand admirateur de Philippe Pétain.

  • On a vu la série à la télé, très intéressante, au point de l'avoir enregistrée. C'était un GRAND...

  • Je reste perplexe devant le commentaire de Yacky.De quelle série s'agit'il?

  • Bonjour jean-Paul,

    Je pense que YackY parle de la mini-série sur De Gaulle qui a été diffusée sur France 2 pour les 50 ans de la mort "l'éclat et le secret".

  • Profitons de ce livre admiratif envers De Gaulle pour saluer la mémoire de Daniel Cordier, décédé vendredi 20 novembre à l'âge de 100 ans.

    Il rejoignit le Général à Londres dès juin 1940 et fut en 1942-1943 le secrétaire de Jean Moulin. Il était depuis 2017, chancelier d'honneur de l'Ordre de la Libération.

    À signaler sur le blog la critique de 2 de ses livres :

    - "Alias Caracalla" http://arvem-association.blogspirit.com/archive/2009/07/10/lire-alias-caracalla.html

    - "De l"Histoire à l"histoire" http://arvem-association.blogspirit.com/archive/2013/09/05/lire-de-l-histoire-a-l-histoire-2976766.html

  • Quelques jours après la mort de De Gaulle, François Mitterrand déjeune avec l'ambassadeur des Etats-Unis et lui fait part de son regret de n'avoir pas été nommé compagnon de la Libération.Un compagnon de la Libération décoré de la francisque ,c'eut été original.

  • Sous 'titre d"un article sur François Mitterrand dans le livre:"Vingt intellectuels sous l'Occupation" (Mitterrand est un intellectuel "ambivalent") "Morland(c'était un de ses pseudonymes)le Francisquain".

Écrire un commentaire

Optionnel