Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29.11.2019

Omi and Bibi

Même si vous n’aimez pas les chats
Moi, je les adore et je m’en fiche
Car, ce que je vais raconter là
C’est l’histoire d’Omi, un Britisch.
J’ai perdu ma chatte un été
Après seize années de complicité,
Le chagrin m’ayant envahie
Dans l’immeuble, cela s’est dit.

Une famille s’est mise en quête
D’avoir un chaton pour les fillettes,
Mais toutes deux en âge scolaire
Pendant les congés, comment faire ?
Quand il va falloir partir
Pas question de l’emmener, pire
Impensable, seul le laisser
Mais à qui le confier ?

Qui voudra s’en occuper ?
Ils ont vite trouvé
Une dame à consoler
Trois étages au-dessus
Le même appartement, en plus !
Et voilà comment depuis un an
De ce compagnon charmant
Je suis devenue la nounou
D’un bon gros minou !

Petit, devenu bien grand
Aux longs poils beiges et blancs
Aux yeux noisette dessinés,
Caractère gentil, calme, posé
De congés en congés
Vite ses habitudes retrouvées
Parfois me fait râler
Car il profite de ma bonté !!

Sachant se faire comprendre
Juste de quoi entendre
De faibles miaulements,
Pour un plaisir à entreprendre
Un échange entre lui et moi
Caresses, jeux, gourmandises ma foi
Comment résister au profond regard
Qu’il adresse à mon égard !

Chat british.jpg

Parfois je gronde, je sévis
S’il grimpe où c’est interdit
Ou s’il laboure le papier peint
Que je recolle avec soin.
Il adore jouer à cache-cache
Joujou, coucou, que je sache
C’est bien du français
Il comprend, alors qu’il miaule anglais !

D’ailleurs il en a le flegme,
Très vite fatigué de jouer
Va tirer sa flemme
De tout son long se déployer
A plat ventre, pattes retournées.
Il est vraiment trop beau
Et l’été il a très chaud
Ainsi souvent pour dormir
Choisit le canapé ? Non le lavabo
Et heureux, m’adresse un sourire.

À chaque retour de ses maîtres
Fini les vacances pour cette bête.
Il va retrouver les fillettes
Pour elles, ce sera la fête !
Mais pour lui, fini la tranquillité
Bonjour la solitude dans la journée.
Mais il est bien assez malin
Pour savoir qu’un beau matin
Il viendra dans son autre maison
Où nounou l’attend avec passion.

Omi a tout compris!

PS : septembre 2019

De retour chez lui
Deux semaines il a mis
Pour retrouver sa liesse
M’a dit sa maîtresse
Longtemps il a boudé
Et moi, j’ai bien rigolé !

Ninette

Commentaires

Ah! Annie, tu n'as pas résisté, et je te comprends, Omi est craquant.
C'est la garde alternée. Même les chats y ont droit. Ils s'adaptent à la nouvelle société. C'est quand même moins compliqué que chez les humains.
C'est aussi une bonne solution entre voisins, au lieu d'abandonner cette si bonne compagnie qu'est le chat.

Écrit par : Annick D | 29.11.2019

Superbe plume Ninette pour conter cette histoire touchante!
Merci de nous réjouir avec ces récits remplis de poésie...

Écrit par : annickb | 01.12.2019

Écrire un commentaire