Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.09.2016

Bons baisers de ... la France profonde

Quelques jours de vadrouille, au début du mois d’août, au cœur du pays, pour vous adresser ces cartes postales :

D’abord du Lot et Garonne, où nous avons rejoint notre tribu de petits-enfants et arrière petits-enfants réunis comme chaque année dans un superbe gîte rural, à Montaut, ce qui nous a permis d’aller…en Dordogne , où nous avons visité l’imposant château de Biron sur lequel un écrivain périgourdin a écrit : "en sortant de la forêt, on remarque, perché sur une butte, massif, dominateur, royal, le château de Biron. La vue s’y étend à l’infini au dessus des bois, des monts du Limousin aux Pyrénées…"

paris,dordogneEt ce choc, nous l’avons ressenti, avant de visiter cet édifice monumental, construit au XIIe siècle par la famille de Gontaut Biron. Il subit au cours des siècles maintes vicissitudes : guerres avec les Anglais, guerres de religions, Révolution française, pour arriver jusqu’à nous, mais nécessitant de lourds travaux de rénovation, toujours en cours.

Nous avons, notamment, admiré le donjon du XIIe, les appartements de la Renaissance, les cuisines, la salle des Etats de Guyenne, le tout formant une incroyable juxtaposition de bâtiments et un ensemble architectural exceptionnel…. Sauf à signaler la nécessité de bien faire attention dans des escaliers quelque peu délicats.

Puis l’un des plus beaux villages de France : Monpazier, lequel, au départ, est une bastide anglaise fondée par le roi d’Angleterre Edouard Ier pour fixer des populations sur ses terres d’Aquitaine.

Au centre, la place des Cornières avec ses arcades, ses demeures anciennes et ses grandes portes, présente un charme tout particulier. De même, l’Eglise St Dominique mérite le détour.

paris,dordogne- du Berry, où nous avons séjourné dans la paisible et charmante petite ville de Bélâbre, nichée au bord de la rivière l’Anglin, affluent de la Gartempe.

Notre hôte, fin pêcheur (et non pécheur) devant l’Eternel, a capturé pendant notre séjour, pour notre plus grand bonheur, trois sandres et un brochet (de taille règlementaire : + 50 cm) dont nous nous sommes régalés. Les filets, simplement grillés à la plancha, arrosés d’un excellent Reuilly blanc, furent un pur délice !

- de Chaumont sur Loire en Loir et Cher où nous avons été, comme chaque année, visiter le Festival International des Jardins de Chaumont, haut lieu de l’invention jardiniste et de la création paysagère, dont c’est la 25° édition. Magnifique réussite, sur le thème "jardins du siècle à venir" qui nous présente 32 créations, merveilles de beauté et de créativité. Nous avons notamment beaucoup aimé "le jardin flottant du songe – le jardin des ombres –le champ des possibles" et bien d’autres. Mais aussi le petit jardin pérenne situé à l’entrée du parc, plein de fleurs, fruits, légumes sans oublier les murs végétaux de Patrick Blanc, chaque année plus envoûtants.

Ah, que la France est belle ! Et maintenant, rendez vous à …Paris Plages !

Jacques et Nicole

Commentaires

Touts vos cartes postales et toutes vos sorties commentées font notre bonheur; vous devriez écrire un livre tant votre talent crève l'écran (d'ordinateur). Merci pour tout le plaisir que vous nous apportez à la lecture de tous vos récits.
Annie T.

Écrit par : Annie T. | 27.09.2016

Écrire un commentaire